Enerzine

Electrabel devrait céder une partie de sa production

Partagez l'article

Le gouvernement belge aurait posé ses conditions à la fusion GDF / Suez afin de préserver les intérêts du pays .

Selon le Figaro, Electrabel serait contraint de se séparer d’une partie de la production nucléaire en Belgique, dans le cadre de la fusion. Le quotidien explique : " Le premier ministre belge a obtenu de la maison mère d’Electrabel qu’elle se sépare d’une partie de sa production nucléaire". La filiale de Suez qui gère deux centrales nucléaires en Belgique concéderait pour le compte d’un tiers, ses installations. En aucun cas il ne s’agirait d’une cession pure.

Le gouvernement belge comme son homologue français devrait obtenir une golden share *.

* Le golden share permet à celui qui la détient de conserver un droit de veto sur l’ensemble du capital d’une société dans certaines circonstances spécifiques. Elles sont souvent détenue par un Etat dans le cas d’une compagnie publique soumise au processus de privatisation et de transformation en société côtée. La Golden share est limitée dans le temps.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz