Enerzine

Electrabel, entre investissement et part de marché

Partagez l'article

Jean-Pierre Hansen, le n°2 du groupe Suez a lancé un avertissement dans un entretien publié samedi par le quotidien belge L’Echo. Il y indique notamment que "de nouveaux investissements sont nécessaires et, dans le même temps, plusieurs centrales vont être arrêtées. Résultat, entre 2008 et 2011, il y aura probablement un déficit de production par rapport aux besoins en Europe".

Inquiets des incertitudes qui règnent sur le marché, notamment en matière de politique des prix, les industriels tardent à prendre la décision d’investir. Or, entre la mise à disposition d’un site et la mise en service d’une centrale, il peut s’écouler entre 5 et 7 ans, avertit le patron d’Electrabel.

Monsieur Hansen envisage aussi une entrée du groupe sur le marché allemand. Jusqu’à présent, l’Allemagne était très fermée et la chose était impensable, déclare le dirigeant, mais depuis six mois, les choses changent. Il a précisé être intéressé par une collaboration avec les compagnies électriques municipales, mais n’a pas donné davantage de détails.

(src : lecho)

Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz