Electrabel serait préservé après la fusion GDF-Suez

Lundi, la Commission européenne a transmis ses doléances aux dirigeants respectifs des groupes GDF et Suez. Les services de la concurrence de la Commission de Bruxelles font état de problèmes de concurrence aussi bien en Belgique qu’en France.

En Belgique les problèmes portent sur les marchés du gaz et de l’électricité, tandis qu’en France les marchés du gaz et des réseaux de chaleur sont concernés. Malgré ces griefs, la nouvelle entitée issue de la fusion GDF-Suez pourrait bien garder Electrabel à condition bien sûr de réaliser quelques cessions.

Au niveau de l’électricité, le nouvel ensemble devrait être amené à céder le petit producteur d’électricité belge SPE. Mais la problématique demeure plus complexe dans le secteur du gaz. Car même si la vente des activités gazières de GDF en Belgique conviendrait à sa résolution, la Commission européenne souhaite que ce nouvel acteur soit capable de survivre face au nouveau géant GDF-Suez pesant plus de 72 Milliards d’euros.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz