Electricité : 94% des sites sont aux tarifs réglementés

D’après la CRE** qui vient de publier son étude trimestrielle sur les marchés de l’électricité et du gaz, on découvre que le rythme d’ouverture du marché de détail en électricité a fortement ralenti au 2ème trimestre 2010, avec seulement 40 000 clients supplémentaires (soit +3%) en offre de marché contre 121 000 au 1er trimestre 2010.

Concernant l’énergie gaz, l’offre de marché à séduit 21 000 clients supplémentaires (soit +1,5%).

Plus précisément, au 30 juin 2010, 1 560 000 sites sur un total de 29,9 millions sont en offre de marché en électricité, dont 1 545 000 chez un fournisseur alternatif (99%, stable).

Sur le marché du gaz, 1 183 000 sites sur un total de 10,7 millions sont en offre de marché, dont 674 000 chez un fournisseur alternatif (55%, en baisse de 1 point).

Le constat est flagrant.
Quelques années après l’ouverture, soit 6 ans pour les professionnels et 3 ans pour les particuliers, on constate que les marchés de l’électricité restent toujours dominés par les tarifs réglementés.

Au 30 juin 2010, 94 % des sites toutes catégories confondues soit 84% de la consommation sont aux tarifs réglementés en électricité. Sur le marché du gaz, 13% des sites sont en offre de marché, ce qui représente 51% de la consommation).

Electricité : 94% des sites sont aux tarifs réglementés

** Commission de régulation de l’énergie

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Electricité : 94% des sites sont aux tarifs réglementés"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Nico_54
Invité

Comme ça les clients fuiront le tarif régulé et nous aurons enfin un marché en libre concurrence sur l’électricité, à très haut prix… Ah mince, je pensais que la libre concurrence devait avoir pour objectif de faire baisser les prix moi !! J’ai du louper quelque chose, ils sont plus malin que moi à la CRE ^^ CQFD

timhinch
Invité
Comme le dit Dan1 dans son commentaire d’un autre article, Marcel Boiteaux a souvent souligné que pour permettre une libre concurrence, les prix devaient effectivement augmenter. Et aussi ce premier lien sur google, article écrit par le même M Boiteaux : Mais dans un monde ou l’electricité devient de plus en plus importante, et en connaissant les énormes défis (et donc besoins en investissements) qui attendent cette industrie (Smart Grids, intégration des ENR, etc.), il est effectivement peu probable (peu souhaitable?) que le prix de l’electricité diminue dans les prochaines année! Mais ce genre de message ne passe jamais bien… Lire plus »
Nico_54
Invité

Et donc, quel est l’intérêt de la privatisation si, à terme : – le coût sera plus élevé – la qualité sera identique A part se targuer d’un marché complétement ouvert ??? Je en vois pas (si, ça a servi à renflouer les caisses de l’état).

wpDiscuz