Electricité européenne : couplage de 15 pays de la région Nord-Ouest

Le couplage des marchés de l’électricité de la région Nord-Ouest de l’Europe, et, en particulier, son extension entre la France et la Grande-Bretagne ont été lancés le 4 février 2014.

Le projet de la région Nord-Ouest est le projet pilote pour la mise en place d’un couplage de marché couvrant l’ensemble de l’Europe. Sa mise en œuvre permet aux quinze pays de la région d’être couplés, représentant 75% de la consommation d’électricité en Europe.

Le couplage de marché permet d’attribuer automatiquement la capacité d’interconnexion entre les réseaux d’électricité aux transactions transfrontalières les plus efficaces économiquement. Les offres de production d’électricité les moins chères de la zone – sur laquelle le couplage de marché est mis en œuvre – sont sélectionnées, réduisant ainsi le coût de fourniture de l’électricité. La sélection des offres prend en compte la limite des capacités d’interconnexion et permet donc la gestion des congestions.

Electricité européenne : couplage de 15 pays de la région Nord-Ouest

Des gains significatifs sont attendus grâce à l’extension du couplage entre la France et à la Grande-Bretagne : les coûts d’approvisionnement sur les marchés journaliers auraient été réduits, en moyenne, de près de 50 M€ par an sur les quatre dernières années si un couplage de marché avait été en place sur cette frontière.

Ce projet a nécessité la concertation de dix régulateurs, quatre bourses d’électricité dont la bourse spot franco-allemande basée à Paris EPEX Spot et treize gestionnaires de réseau de la région dont RTE. Dans la délibération du 2 octobre 2013 , la CRE a approuvé le démarrage du couplage de marché de la région Nord-Ouest ainsi que l’évolution des règles d’accès à l’interconnexion France-Angleterre qui lui ont été soumises par RTE ; cette évolution était nécessaire pour tenir compte de la mise en place du couplage de marché entre ces deux pays.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Electricité européenne : couplage de 15 pays de la région Nord-Ouest"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Baleineau
Invité

La promesse de réduction des couts n’est jamais tenu. Par contre la fragilité du système est augmentée à cause de la spéculation sur un bien non stockable et de la complexité du système.

Samivel51
Invité

Ce couplage est une excellente nouvelle pour l’ecologie. Le raccordement de l’Europe a la Scandinavie va permettre a cette derniere de stocker et revendre la production eolienne d’Europe du Nord, grace a sa grosse capacite hydraulique, et cette production eolienne va donc pouvoir continuer de se developper.

soize
Invité

D’un côté il y a le couplage des marchés et de l’autre celui des réseaux D’un côté l’optimisation de la “main du marché”, de l’autre les lois de Kirchhof… Combien de transformateurs-déphaseurs installés aujourd’hui dans l’Europe des quinze?

Bachoubouzouc
Invité

J’ignore si cela permettra de faire des économies, en revanche cela permettra assurément d’augmenter la clarté, la transparence et donc l’efficacité de ce marché. Oui à la consolidation européenne !

Sicetaitsimple
Invité

à attendre quand même, on est dans l’optimisation de ce qui existe, ce qui est très bien, mais ça ne va pas fondamentalement changer les flux annuels entre voisins. Pour ça, il n’y a pas de secret, il faut construire de nouvelles interconnexions.

wpDiscuz