Enerzine

Elyo valorisera du biogaz à Aix-en-Provence

Partagez l'article

A l’issue d’un appel d’offres lancé par la Communauté d’agglomération du pays d’Aix-en-Provence, Elyo (Suez) remporte le marché de valorisation énergétique du biogaz issu du centre de stockage de déchets ultimes (CSDU) du plateau de l’Arbois.

A partir de ce gaz pauvre, résultant de la méthanisation des déchets organiques, Elyo va donc produire 470 GWh d’électricité verte, c’est-à-dire provenant d’une source d’énergie renouvelable, pendant les 15 années du contrat.

Cette production, qui alimentera l’équivalent de 12 000 logements, permettra d’éviter le rejet à l’atmosphère de 39 000 tonnes de CO2 sur toute la durée du contrat, selon les chiffres avancés par Elyo.

La concession d’ouvrage public, une première en France pour ce type de site, inclut un investissement de 3,5 millions d’euros de la part d’Elyo, destiné essentiellement à la mise en place de l’installation de déshydratation-traitement du biogaz et des groupes électrogènes.

Sa mise en service est prévue pour début janvier 2009, pour un traitement de 2 100 Nm3 de biogaz par heure et une puissance électrique installée de 4,2 MW. Dans le cadre de la politique énergétique française, cette électricité verte sera revendue à EDF. Le chiffre d’affaires prévisionnel d’Elyo s’élèvera 42 millions d’euros sur 15 ans.

Pour la communauté du pays d’Aix-en-Provence, le projet présente un double intérêt : environnemental d’une part grâce à un bilan carbone en accord avec ses engagements ; économique d’autre part, via une redevance que lui versera Elyo chaque année pour exploiter cette ressource renouvelable.

La valorisation énergétique du biogaz du CSDU de l’Arbois concrétise le deuxième plus gros projet de valorisation de biogaz de décharge par moteurs en France, après Biovale, première expérience menée par Elyo en 2000 à Roche-la-Molière, dans la Loire.

Pour ce deuxième dossier, une société de projet « Arbois Bio Energies » a par ailleurs été constituée, détenue majoritairement par Elyo, en partenariat avec Fairtec, filiale de Sita (Suez Environnement).

Le groupe Suez s’est fixé comme objectif d’augmenter significativement sa capacité de production en électricité renouvelable, dans l’objectif de disposer de 18 % de capacité de production renouvelable à l’horizon 2009.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz