Emissions de CO2 : les bons et les mauvais élèves européens

PwC France a rendu public hier son analyse sur le Facteur carbone européen : "Comparaison des émissions de CO2 des principaux électriciens européens", où 20 sociétés étudiées représentent près de 60 % (58 %) des émissions du secteur Electricité-Chaleur en Europe (27 pays).

"Au global, nous constatons une hausse du facteur carbone européen : il atteint 338 kg CO2/MWh en 2011, soit une augmentation de 9 kg CO2/MWh par rapport à l’année 2010 (+2,7 %). La baisse du facteur carbone européen constaté depuis 2007 s’arrête donc et se stabilise en 2011" indique PwC dans son étude ad hoc.

Ce résultat fait écho à l’évolution des émissions de carbone observées au plan international. Les efforts qui devront être déployés d’ici 2050 pour contenir l’augmentation de température à +2°C sont considérables : "il faudra décarboniser l’économie mondiale à un rythme de 5.1% par an en moyenne, un résultat jamais atteint depuis 1950" ajoute le cabinet de conseil.

Les plus fortes progressions d’émissions de 2010 à 2011 :

GDF Suez : progression de 12 Mt CO2, soit +24,7 %, due à la hausse de la production d’électricité, notamment à partir de sources gaz, suite à l’intégration d’International Power sur le périmètre européen en 2011.

Groupe ENEL : progression de 8,5 Mt CO2, soit +12,7 %, due à une hausse de 4 % de la production sur le périmètre européen, notamment en Espagne et au Portugal, où la part d’énergies fossiles a augmenté par rapport à 2010.

Groupe E.ON : progression de 4,6 Mt CO2, soit +5,4 %, malgré une faible baisse de la production. Ceci s’explique par une baisse des parts nucléaire et hydraulique dans la production, et donc un plus fort recours à d’autres sources plus polluantes.

Groupe EDP : progression de 2,2 Mt CO2, soit +15,1 %, malgré une baisse de la production, mais un plus fort recours aux sources charbon sur l’année 2011.

Scottish & Southern : progression de 1,4 Mt CO2, soit +6,1 %, due à une hausse de la production, et d’une hausse de la part charbon.

Les fortes réductions d’émissions de 2010 à 2011 :

Groupe EDF : réduction de 16,6 Mt CO2, soit -12 %, principalement en raison de la cession du Groupe EnBW.

Iberdrola : réduction de 4,4 Mt CO2, soit -19,5 %. Cette baisse s’explique par une baisse de 5,5 % de la production d’électricité et d’une hausse de la part nucléaire dans le mix
énergétique du Groupe.

EnBW : réduction de 3,1 Mt CO2, soit -16 %, en lien avec la baisse de la production du Groupe récemment cédé par EDF.

PVO : réduction de 2,3 Mt CO2, soit -59 % en raison d’une baisse de la production et une baisse de l’utilisation des énergies conventionnelles non-renouvelables.

Vattenfall : réduction de 1,6 Mt CO2, soit -2 % en raison de la baisse de la production et de la réduction des parts des sources carbonées dans le mix énergétique.

De 2010 à 2011, la part des énergies renouvelables dans le mix électrique du panel des 20 sociétés a diminué de 17 % à 16,3 %. La production nette annuelle à partir d’énergies renouvelables a baissé de 32 TWh. Sur la même période, la production d’énergies non renouvelables a baissé de 14 TWh. La baisse des énergies renouvelables représente donc 61 % de la baisse de 36 TWh de la production globale de notre panel d’entreprises constatée entre 2010 et 2011.

 Emissions de CO2 : les bons et les mauvais élèves européens

 

 

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

21 Commentaires sur "Emissions de CO2 : les bons et les mauvais élèves européens"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
b api
Invité

J’espère que le débat sur la transition énergétique incorpore l’impact carboné ! Certes grâce au nucléaire la part carbonée par kWh est une des plus faibles d’Europe. Il faut le reconnaître tout en se dirigean vers les ENR. Mais il faut aussi dire que les mauvais élèves de la classe sont nos voisins allemands, charbon et lignite en tête. Nos autres voisins anglais sont aussi en mauvaise posture. Et ce sont deux pays en même temps capables de donner des leçons aux autres…

Pas naif
Invité

Davantage de CO² et ils n’ont pas honte !… Et dire que nous sommes assez bornés et idéologues en France pour prendre presque le mêm chemin… ….. enfin en apparence car nos politiques fins manoeuvriers de l’opinion publique savent très bien qu’avant 5 ans tous les citoyens seront au courant du naufrage économique et social de l’énergie à l’allemande. Pour une fois que le couperet électoral servira à quelque chose…

chelya
Invité

Je vous signale que E.on et GDF SUEZ ont également des centrales en France…

O.rage
Invité

La magie du marché libéralisé européen n’est-ce pas? Stratégies énergétiques individuelles, risques environnementaux, crises énergétiques et coûts partagés…

Bachoubouzouc
Invité

La première conclusion qu’on peut tirer de cette étude, (présentée un peu différemment dans le Figaro : ), c’est que l’arrêt du nucléaire en Allemagne a contribué largement à l’augmentation des émissions de CO2 européennes. C’est juste ce qu’on prédisait depuis le début. Alors vite, suivons le mauvais modèle !

Dan1
Invité

Oui mais en Allemagne, la transition avance à grand pas :

chelya
Invité

Petite remarque quelqu’un qui est fourni en électricité par GDF SUEZ dégage 337 gCO2 par kWh, par EDF 83 gCO2… Vous disiez quoi à propos du chaufage-électrique-qui-émet-pas-de-CO2 ?

Dan1
Invité
Je n’ai jamais écrit que le chauffage électrique n’émettait pas de CO2… comme le reste des usages. J’ai seulement contesté la note ADEME-RTE et les méthodes “abracadrantesques” de calcul des émissions et notamment les fameux 600 g/kWh que très peu de producteurs européens atteignent. Evidemment, je comprends que des chauffages électriques allemands alimentés plein pot par RWE puissent poser problème… comme le reste des usages. Le problème est donc bien chez les producteurs très carbonés, notamment en Allemagne et pas en France. D’autre part, les 83 g de CO2 par kWh ne concerne pas seulement EDF France, mais le groupe… Lire plus »
O.rage
Invité
L’argument Enercoop On sera d’accord uniquement quand ils publieront leur bilan carbone… mais vu leur mécanisme, ils promettent juste d’utiliser leur argent de leurs “sociétaires” pour installer des renouvelables (en même temps, vu les obligations d’achats digne d’un état soviétique, imposés à une société qui n’est plus subventionnée depuis 1982…), en leur fournissant le mix électrique d’EDF… Je répête c’est une promesse d’investissement 100% ENR, de la réclame digne de reenpeace et Amis de la Terre Incorporated… Taux de disponibilité Je tiens à m’excuser auprès de Bachibouzouk, j’ai cru qu’il exagérait quand il disait que Chelya était d’une mauvaise foi… Lire plus »
Dan1
Invité
“Mais sinon les émissions des centrales françaises d’EDF ne reflètent pas les émissions du kWh consommé en France puisque le quart de la production nucléaire est exportée.” Encore n’importe quoi. En 2011, la France a exporté 75,4 TWh et le nucléaire a produit 421 TWh. Donc 25% de 421 = 105 TWh. La France n’a pas pu exporté un quart de sa production nucléaire ! En plus dans les exportations, il n’y a pas que le nucléaire comme le souligen RTE et l’éolien participerait aussi. Mais ceci dit, cela signifie que nos voisins profitent de notre nucléaire (même quand ils… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité
Vous semblez ci-dessus vous inquiéter des émissions de CO2 d’un consommateur de chauffage electrique français qui aurait choisi un autre fournisseur qu’EDF, notamment Eon ou GDFSuez. Si je peux vous rassurer: – Eon n’alimente pas de clients résidentiels (en France) – GDF Suez un peu, mais sa production thermique est assez limitée, pas mal d’hydraulique avec la CNR. – Direct Energie/Poweo n’a quasiment pas de production ( 400MW à Pont/Sambre). Mais surtout ce que vendent (et non pas produisent) ces trois là, c’est surtout du nucléaire historique acheté à 42€/MWh! (offset)/30#block_content J’espère vous avoir rassuré. Et on rappellera également que… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

C’est bien moi, ça… Aurais-je tué le débat? Il reviendra, on va juste attendre qu’il fasse un peu plus froid… Au fait Chelya, je sais bien que la biomasse ça n’émet pas de CO2 qu’en Allemagne , c’est du moins ce que vous nous disiez le 25-07 à 12h20 et le 26/07 à 11h32 , mais ça en emet combien en France, par MWh?

Sicetaitsimple
Invité

non, Pont/Sambre n’appartient plus à Direst Energie/Poweo, donc zéro production.

chelya
Invité

@sicetaitsimple : Excusez nous, mais tout le monde n’est pas payé pour écrire sur internet… il va falloir revoir les éléments de langage, vous ne pouvez pas utiliser de l’ARENH pour alimenter vos clients en chauffage électrique parce que ce n’est que de l’heure creuse, par contre il y a effectivement des droits de tirage dans les centrales nucléaires française mais comme les échanges de puissance sont comptés dans le facteur carbone de PwC ça n’a pas d’importance… :vous confondez fermeture administrative et accident industriel… c’est pas grave ça arrive souvent…

Sicetaitsimple
Invité
“il va falloir revoir les éléments de langage, vous ne pouvez pas utiliser de l’ARENH pour alimenter vos clients en chauffage électrique parce que ce n’est que de l’heure creuse” nous dit-il… Heure creuse, tout le monde comprend “la nuit”. Et bien non , c’est enfait “en base”, soit 24/24. Et par ailleurs, mais celà peut-être l’ignore-t-il, les petits consommateurs (C2 dans le document qui suit) sont “profilés” au moins jusqu’en 2015, ce qui donne plus de droits de tirage en hiver qu’en été… Donc je n’ai absolument pas à reprendre mes “éléments de langage”, par contre il vous faut… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Si ça ne marche pas, c’est un arrété du 16/05/2011 que vous trouvez ici:

Eloi
Invité

@ Sicetaitsimple D’après Chelya, vous seriez donc payé pour aller sur internet à 22h le soir ?? Mais comment faites-vous ? Ca m’intéresse… (Chelya… étiez-vous payé ce matin à 9h49 ? Que dirait votre employeur s’il savait qu’à ce moment vous étiez en train de débiner quelques posts ? il vous féliciterait pour votre lobbying… ou il aurait tendance à penser qu’il perd du pognon avec vous ?)

Sicetaitsimple
Invité

Oui, mais comme je disais hier à je ne sais plus qui (j’ai déjà oublié!) qui traitait Dan1 et ma pomme de Laurel et Hardy, je suis payé très cher! Que le soir et le WE, ça rapporte!

Dan1
Invité

Laurel revient sur ce qui a été dit hier ! Pour moi, c’est différent car je suis sous contrat avec EDF depuis des années… sauf que c’est moi qui paye ! Apparemment je n’ai pas tout compris du lobbying.

Eloi
Invité

Vous en avez de la chance… en plus comme l’électricité que vous consommez pour votre ordinateur et votre connexion internet l’est pour raisons professionnelles, il paraîtrait d’après FEE que votre électricité serait exemptée de CSPE éolienne… Ca doit être dur toutefois à négocier votre constance avec vos proches, plus dur en tout cas il semblerait que nos amis “écolos” avec leur patron… Merci en tout cas pour tout le temps et la patience que vous déployez. Je sais qu’un merci de ma part ne vous rémunèrera pas d’un kopeck, mais j’espère qu’il vous fera au moins plaisir !

Sicetaitsimple
Invité
Ce qui est un peu surprenant, c’est que personne ne réagisse (parmi ceux qui parfois et avec les raisons qui sont les leurs dénigrent le nucléaire) à la comparaison entre les chiffres de l’article et les émissions d’une chaudière gaz ou fioul que je rappelle ici: “Et on rappellera également que s’agissant de chauffage, en étant homogène aux unités de l’article: – une bonne chaudière gaz produit environ 240kg/MWh – une bonne chaudière fuel produit environ 300kg/ MWh Au secours, le chauffage fossile emet du CO2!” Encore plus surprenant, que Chelya ne nous ait pas encore fourni les émissions de… Lire plus »
wpDiscuz