En Inde, Velcan se concentre sur ses grands projets

Velcan Energy a annulé l’investissement dans ses petits projets de production électrique à partir de biomasse en Inde, pour se concentrer sur des investissements hydroélectrique de plus grande envergure.

Cette décision concerne les projets de centrales biomasse de Dheeru (7.5 MW), Mangalam (7.5MW), Shimoga (10 MW) et KR Nagar (10 MW), dans les Etats du Maharashtra et du Karnataka.

Depuis l’acquisition de ces licences, la société a remporté un certain nombre de projets hydroélectriques très importants, justifie Velcan. Le conseil d’administration de la société a conclu qu’il était dans l’intérêt des actionnaires de concentrer les activités de la société sur ces projets d’investissement de plus grande taille.

Les licences ont été rendues aux autorités compétentes. Les dépôts de garantie de 120 KEuros ont déjà été rendus à la Société. Les coûts de développement ont été passés en pertes et profits et auront un impact négatif de 209 KEuros sur les comptes de l’année 2008.

Antoine Decitre, co MD: "Étant donné la taille de ces projets de centrale biomasse par rapport à nos projets hydroélectriques, cela ne faisait plus sens de consacrer du temps et des efforts pour construire ces petites centrales. En plus de nos deux usines de biomasse opérationnelles (7,5 MW chacune) le reste de notre portefeuille Indien (354 MW) est composé de 6 projets de centrales hydroélectriques".

Ces centrales sont jugées attractives pour les raisons suivantes :

  • L’Inde comme le Brésil souffrent de sous-capacités de production d’électricité. Le problème est particulièrement crucial en Inde où 650 millions d’individus n’ont pas d’accès régulier à l’électricité.
  • Ces problèmes de sous-capacités ont conduit les gouvernements indien et brésilien à libéraliser le marché de l’électricité en l’ouvrant à des compagnies privées et étrangères.
  • Les deux pays ont un énorme potentiel inexploité en matière d’hydro-électricité : 100 000 MW en Inde et 190 000 MW au Brésil.

Velcan Energy s’est fixé pour objectif d’obtenir, de construire et de débuter l’exploitation de 1700 MW de concessions en Inde et au Brésil.

En septembre 2008, Velcan Energy

  • exploite deux centrales biomasse en Inde,
  • a débuté la construction de sa première centrale hydro-électrique au Brésil (15 MW)
  • possède au total des droits relatifs à des concessions et des projets totalisant 465 MW en Inde et au Brésil,
  • est en phase d’investigation et de négociation pour acquérir des concessions et des centrales en exploitation en Inde et au Brésil.

Pendant la durée de vie d’une concession, environ 5% des revenus de Velcan Energy proviennent de la vente des crédits carbone générés, selon le protocole de Kyoto, par l’exploitation de sources d’énergie renouvelables. Ils sont normalement vendus directement à des industriels européens et japonais.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz