En période de chaleur, comment garder son logement frais ?

Lors des périodes de chaleur pendant l’été, la tentation est grande d’user de la climatisation mais sachez qu’il existe des solutions pour conserver un logement frais sans recourir systématiquement à la clim’.

l’ADEME propose un guide pratique intitulé « Garder son logement frais en été** ». Ce manuel du « chaud dehors, frais dedans » propose quelques conseils afin de concilier respect de l’environnement, fraîcheur dans le logement et sobriété énergétique.

Vérifiez si vous connaissez bien toutes ces petites astuces qui permettront de faire baisser la température et du coup, la facture énergétique.

Protégez vos fenêtres du soleil

► Protégez vos fenêtres du soleil par des stores extérieurs ou des volets

► En été, en tapant sur les fenêtres, le soleil peut faire grimper la température intérieure de 10 degrés. Baissez les stores ou fermez les volets. Cela permet de réduire considérablement l’augmentation de la température. A défaut, des stores intérieurs ou rideaux, moins efficaces, peuvent cependant limiter l’inconfort dû à la chaleur. Pensez-y avant de partir de chez vous le matin !

Fermez vos fenêtres pendant la journée, ouvrez-les la nuit

En laissant les fenêtres ouvertes aux heures chaudes, vous faites entrer la chaleur dans le logement. Une chaleur qui sera difficile à évacuer une fois les pièces réchauffées. L’idéal est de fermer les fenêtres dès que la température extérieure dépasse la température du logement. En revanche, laissez-les bien ouvertes la nuit afin que l’air frais rafraîchisse votre intérieur. Vous profitez des températures les plus basses pour refroidir votre logement en créant éventuellement des petits courants d’air dans les pièces où l’on ne dort pas.

Éteignez vos appareils électriques

► Vérifiez que les appareils électriques sont bien éteints (et non pas en veille). Tous les appareils électriques surchauffent les pièces en fonctionnant. Eteindre les appareils non utilisés limite des apports de chaleur dans la maison. Les dispositifs de veille (télévision, chaîne Hi-fi, magnétoscope, décodeur, ordinateur…) et les petits appareils restant branchés sur la prise de courant (chargeur de portables…) continuent à consommer lorsque l’appareil ne fonctionne pas. Il suffit de brancher ces appareils sur un bloc-prises avec interrupteur pour pouvoir les éteindre tous en une seule fois.

► Limitez l’usage des équipements de cuisson (surtout le four).

Installez des ampoules basse consommation

► Vérifiez que vos lampes sont bien toutes munies d’ampoules basse consommation.

Les ampoules basse consommation consomment 4 à 5 fois moins d’électricité. Leur durée de vie est de 6 à 10 ans, et elles dégagent peu de chaleur. Evitez l’utilisation des lampes halogènes de forte puissance (200 voire 500 watts) qui dissipent beaucoup de chaleur. Adaptez votre éclairage à vos besoins et bien sûr privilégiez les apports de l’éclairage naturel.

Prenez soin de votre réfrigérateur et de votre congélateur

► Dégivrez souvent votre réfrigérateur et votre congélateur.

Dès que vous constatez une couche de givre de plus de 3 mm, pensez à dégivrez car avec le givre, la consommation de vos appareils peut augmenter jusqu’à 30 %.

Evitez également d’ouvrir trop souvent votre réfrigérateur et congélateur : en été, cela peut doubler voire tripler la consommation d’électricité de votre appareil. Avant de partir en vacances, débranchez réfrigérateur et congélateur. Enfin, à l’achat, privilégiez les appareils les moins gourmands en électricité (niveau A de l’étiquette énergie).

Quelques conseils pour choisir et utiliser votre climatiseur

► Si vous souhaitez utiliser un climatiseur, pas de précipitation à l’achat

Lors d’un été "normal", les climatiseurs accroissent la consommation d’électricité de quelques 500 kWh par an et par logement et augmentent la facture d’électricité d’environ 10 %. Si cependant vous faites le choix de la climatisation, installez un climatiseur performant (classe A de l’étiquette énergie) et bénéficiant de la marque Eurovent Elle garantit que les performances de l’appareil sont conformes aux valeurs annoncées par les fabricants.

► Attention aux "climatiseurs mobiles". Pour laisser passer la gaine d’évacuation de l’air chaud ou les tubes de liaison, il faut laisser une fenêtre ou une porte entrebâillées, ce qui laisse entrer la chaleur… Préférez d’autres solution plus cohérentes…

► L’ADEME conseille de ne pas descendre la pièce sous une température de 26°C. Et pour ne pas créer de chocs thermiques nocifs lors de passages fréquents de l’intérieurs vers l’extérieur, veillez à ce que les écarts de température ne dépassent pas 5 à 7°C.

Anticipez les périodes de chaleur

Certains aménagements de votre logement vous permettront d’atténuer les désagréments des périodes de chaleur.

► Protégez vos fenêtres : utilisez des rideaux de canisses ou de bambou, installez des stores ou des volets extérieurs.

► Privilégiez les couleurs claires pour les murs, volets et stores, ces couleurs réfléchissent la chaleur (blanc, jaune, orange, rouge clair).

► Aménagez les alentours de votre maison : Limitez la surface bétonnée autour de votre maison. La pierre et le béton retiennent la chaleur. Plantez des arbres à feuilles caduques devant les fenêtres au sud et à l’ouest. En perdant leurs feuilles en hiver, ces végétaux laisseront pénétrer la lumière et en été, ils éviteront au soleil de frapper les fenêtres. Par exemple : une pergola pour la terrasse, une haie de petits végétaux à l’ouest…

► Isolez le toit et les murs de votre maison (gain sur la facture de chauffage en hiver avec une maison bien isolée). Si votre maison est bien isolée, la chaleur mettra plus de temps à pénétrer par les murs ou le toit. A l’occasion d’un ravalement de façade, par exemple, vous pouvez programmer des travaux d’isolation des murs par l’extérieur. De plus ces travaux d’isolation permettent d’obtenir des avantages financiers.

** Le guide "Garder son logement frais en été" (.pdf) est disponible ici

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "En période de chaleur, comment garder son logement frais ?"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
filou33
Invité
Nous faisons aujourd’hui beaucoup appel à des sécheurs de linge après passage en machine à laver. C’est typiquement le type d’appareil à proscrire dans un logement déjà chaud. Mieux, adoptez un principe de séchage sur fil dans une pièce d’eau s cela est possible. La thermodynamique fait que le séchage du linge absorbe une quantité importante de chaleur … et incidemment rafraichit la pièce où l’étendoir se trouve. On gagne donc sur 3 tableaux : – on ne chauffe pas – on ne consomme pas d’électricité (et le sécheur de linge est très gourmand) – on absorbe de la chaleur… Lire plus »
Pastilleverte
Invité
plus de 5° d’écart avec l’extérieur, au moment le plus fort de la journée, c’est déjà un bon résultat “climatisateur”, mais pour zéro € Le plus efficace : aérer le matin pour profiter de l’air frais, puis fermer au max les ouverures (surfaces vitrées en SE ! J’ai fait installer un store extérieur sur cage d’escalier vitrée exposée SE, c’est super ça marche très bien. cela dit, pas de vraie canicule prolongée cet été, quel dommage en ce 10° anniversiare de “LA” canicule, celle qu’on nous promettait arriver presque tous les étés cazus eréchauffement climatique anthropique. Et pourtant la concenctration… Lire plus »
Verdarie
Invité

Pour rafraichir l’air sans se ruiner ,il suffit d’accrocher une serpillière humide sur la grille de son ventilateur et de la réhumidifier lorsqu’elle est sèche.

tazar
Invité

on peut utiliser le rayonnement infrarouge de la toiture. Voir les détails sur:

Ninouninou
Invité

Passez dans les vieux villages du midi à midi en plein été, les volets sont fermés. C’est pas (que) pour espionner les voisins…

Konig line 799
Invité

C’est parce que vous raisonnez localement alors que les climatologues sont au niveau de la planete entiere. La canicule a epargné l’Europe de L’Ouest cet été mais elle a ete presente dans de nombreux pays. Le rechauffement climatique est une realité en Chine, Australie, USA, Inde. Une petite animation pour comprendre le principe des variations locales mais de l’augmentation globale: Il y a quelques differences vers le bleu (plus froid) mais la tendance est a l’orange..

wpDiscuz