Energie des vagues : Alstom va acquérir la société Tidal Generation

Alstom veut accélèrer son développement dans les énergies marines et projette d’acquérir Tidal Generation Limited (TGL), une société spécialisée dans la conception et la fabrication d’hydroliennes.

La signature d’un accord a été réalisé entre Alstom et la maison mère Rolls-Royce. "L’opération devrait être finalisée dans les prochains mois, lorsque toutes les conditions du contrat auront été réunies", a précisé Alstom.

TGL est une société avant-gardiste dans la conception, le développement et la fabrication d’hydroliennes, turbines qui transforment en électricité l’énergie des marées. Sa première turbine de 500 kWe a été expérimentée avec succès au European Marine Energy Centre (EMEC) des Orkney, en Ecosse. En opération 12 heures par jour, elle a fourni au réseau plus de 250 MWh d’électricité, une production suffisante pour alimenter 300 habitations.

Cette acquisition consolide les activités de recherche et développement déjà menées par Alstom dans le domaine des énergies marines dans son centre de Nantes, en Loire-Atlantique. Elle va permettre à l’entreprise d’étendre son expertise dans le domaine de la production d’électricité à partir des courants de marée, très variable selon les sites de production.

TGL est basée à Bristol, au Royaume-Uni et emploie actuellement 29 personnes. Elle a été la première start-up hébergée par le European Marine Energy Centre des Orkney qui ait reçu le « Renewable Obligations Certificate » délivré par le Royaume-Uni.

D’ici la fin 2012, TGL va installer dans les eaux des Orkneys une hydrolienne de 1 MW et la tester dans différentes conditions, de manière à définir les meilleures solutions techniques avant de passer à un stade commercial.

Energie des vagues : Alstom va acquérir la société Tidal Generation

"Avec cette acquisition, nous renforçons nos atouts dans un domaine prometteur et nous complétons notre large expertise dans les technologies les plus pointues de génération d’électricité d’origine renouvelable," a déclaré Jérôme Pécresse, Président de Alstom Renewable Power. "Cette étape conforte notre position parmi les leaders dans les énergies marines, avec notre éolienne off-shore Haliade 150 et notre participation dans AWS Ocean Energy Ltd, société écossaise spécialisée dans l’énergie des vagues, avec laquelle nous allons équiper la plus grande ferme houlomotrice au monde, au large des côtes des Orkney. Nous voulons maintenant nous donner rapidement la capacité de participer à des fermes pilotes de génération d’électricité par les courants de marée, et développer une offre commercialisable," a t-il ajouté.

Energie des vagues : Alstom va acquérir la société Tidal Generation

 

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

83 Commentaires sur "Energie des vagues : Alstom va acquérir la société Tidal Generation"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Bachoubouzouc
Invité

qu’Alstom investisse dans cette énergie renouvellable certes intermittente mais totalement prévisible, certes chère mais quasi sans effet NIMBY.

Ambiel
Invité

Houlà mais ça se fete ! Un compliment assorti de seulement 2 critiques sur une ENR ! 🙂 Vous oubliez un autre avantage : un potentiel limité qui ne viendra pas faire d’ombre au nucléaire 🙂

Samivel51
Invité

L’acquisition en question n’a rien a voir avec l’energie des vagues, mais uniquement avec l’energie maremotrice.

Samivel51
Invité

Contrairement a l’hydrolienne d’EDF, celle a un moyeu central et n’a donc pas de trou au milieu. Trou presente par EDF comme permettrant le passage sans dommages des animaux marins. Sans structure externe, cette hydrolienne semble beaucoup plus legere que celle d’EDF, mais ne risque-t-elle pas de produire aussi du hachis de cetace?

Bachoubouzouc
Invité
“Vous oubliez un autre avantage : un potentiel limité qui ne viendra pas faire d’ombre au nucléaire :)” Le procès d’intention, une technique classique chez les anti-nucléaires, qui leur permet d’alimenter leur idéologie avec des théories du complot tout en évitant les questions gênantes du genre : “Comment fait-on pour répondre maintenant et significativement au réchauffement climatique et pas avec des promesses pour 2050 ?” “Comment fait-on pour appliquer avec un budget limité des plans pharaoniques type Negawatt ?” “Où va-t-on trouver les centaines de TWh de biomasse, dont Negawatt et tous les plans équivalents comptent faire une des principales… Lire plus »
Berti49
Invité
toutes ces questions se posent effectivement… je répondrais toutefois qu’un changement de comportement est la la portée de tous (mais le veut on vraiment, lové dans notre petit confort d’occidental qui demande toujours aux autres mais pas à soi ?) si nous étions aussi sages (au sens premier du terme, animés de sagesse)que nos amis japonais, nous serions capables de réduire notre consommation par des gestes simples, qu’il s’agisse d’éclairage public (ou des enseignes lumineuses), de climatisation, d’escalator et autre produits énergivores dont on peut se passer de temps en temps… pour un objectif de 10% d’économie d’électricité, ils ont… Lire plus »
Ambiel
Invité

Une fois encore vous avez raison, il n’y a pas le moindre début de solution à ces questions, ni la moindre réponse positive. Autant laisser tomber et pousser le monde entier à faire comme la France dans les années 70/80 et à s’équiper massivement de nucléaire.

Rice
Invité

Sacré Bachoubouzouc. On connaissait Terminator, on a maintenant : Désinformator ! Toutes les questions qu’il pose naïvement (…) sont justement évoquées, détaillées, chiffrées par Négawatt dans son rapport. C’est le fondement même de ce document : expliquer comment et à quel prix on peut (on doit) sortir du tout nécléaire sans y laisser de plume, sans (trop) se priver, voire même en créant de l’activité économique autour des ENR. Mais bon, tout cela remet nécessairement en cause des rentes de situation… Pas facile de changer ses habitudes hein Bachou ? Au fait, toujours accro du Minitel ?

fredo
Invité
bien d’accord elle est bien cette hydrolienne, même si vous savez que je déplore que ni Alstom ni DCNS n’aient fait appel à Sabella Hydrohelix, mais bon. Sinon brievement je réponds à vos questions: “Comment fait-on pour répondre maintenant et significativement au réchauffement climatique et pas avec des promesses pour 2050 ?” en continuant à installer des ENR et en commençant à économiser l’énergie (la hausse rapide des prix va y contribuer) “Comment fait-on pour appliquer avec un budget limité des plans pharaoniques type Negawatt ?” on mène une politique de long terme et pas de stop and go “Où… Lire plus »
Bachoubouzouc
Invité
“Comment fait-on pour répondre maintenant et significativement au réchauffement climatique et pas avec des promesses pour 2050 ?” en continuant à installer des ENR et en commençant à économiser l’énergie (la hausse rapide des prix va y contribuer) J’ai dit “significativement”… La France comme l’Allemagne ont réduit d’en gros 25% sur les 20 dernières années leurs émissions de CO2 par hab avec cette méthode. Tandis qu’avec la construction du parc nucléaire, la France a réduit de 34% en seulement 10 ans (1978-1988). Ca, c’est du “significatif” ! “Comment fait-on pour appliquer avec un budget limité des plans pharaoniques type Negawatt… Lire plus »
Berti49
Invité

nos amis Japonais ;-))

Bachoubouzouc
Invité
“Je crois avoir cité… nos amis Japonais ;-))” Encore une fois, j’ai bien précisé “hors crises”. J’aurai pu rajouter : “hors rationnement”. Il y a fort à parier que les japonais récupérerons dès qu’ils le pourront le niveau de comfort auquel ils étaient habitués auparavant. Car de ce que j’ai cru comprendre, passer l’été chez eux sans clim cela va au delà du simple geste citoyen indolore ! Enfin, si on regarde leurs niveaux de consommation juste avant Fukushima, on constate qu’ils sont plus ou moins aux mêmes ordres de grandeur de consommation électrique que nous ou bien les allemands,… Lire plus »
Rice
Invité

@Lion “Comme on ne peut juger les compétences des autres qu’à l’aune de la sienne..” (petite citation juste pour vous taquiner … 🙂 Plus sérieusement, Négawatt c’est des gens plutot bien formés, plutot bien insérés dans les problématiques énergétiques et environnementales, bref tout sauf des c…

Ambiel
Invité
Si l’on pouvait répondre positivement à toutes ces questions, le nucléaire cesserait dans la seconde d’avoir une quelconque utilité. Et d’ailleurs le nucléaire ne réponds pas aux questions basiques de sécurité à 100%, de gestion des déchets sur des milliers d’années avec 0 risque, de ressources d’uranium, de risque climatique pour les centrales branchées sur fleuve, de risques naturels, terroriste, etc… Mais le nucléaire y réponds partiellement et plutot bien selon vous, moins bien selon d’autres. Sur vos questions ENR, il y a des débuts de réponses à toutes vos questions, et si vous regardez sur 10 ans vous reconnaitrez… Lire plus »
Ambiel
Invité

Negawatt montre juste pour la 1ère fois en France que TECHNIQUEMENT c’est possible. Pour le cout ce n’est pas encore possible rassurez-vous pour votre cher nucléaire. Vous avez bien le temps de vivre encore de cette activité, et peut-être même que ce ne sera pas faisable économiquement avant 1 siècle ! mais techniquement on sait désormais que c’est possible. C’est tout et c’est déjà pas mal.

Dan1
Invité

Pourriez-vous nous indiquer à quoi tourne les véhicules dans Négawatt ?

Dan1
Invité

Comme l’a fait remarqué Samivel51 le titre est erroné. Il me semble que ce n’est pas d’énergie des vagues dont il s’agit mais de l’énergie de marées. L’énergie des vagues vient en partie du vent donc de l’énergie solaire (nucléaire à fusion). En revanche l’énergie des marées vient de la gravitation… qui n’est pas issue de l’énergie nucléaire de fusion du soleil.

Bachoubouzouc
Invité
“Si l’on pouvait répondre positivement à toutes ces questions, le nucléaire cesserait dans la seconde d’avoir une quelconque utilité.” Cela va au delà de ça. Si vous ne pouvez pas répondre à mes questions, cela signifie un certain nombre de choses, notamment que prendre les allemands comme modèle est une aberration, que parler de décentralisation avec les ENRi est aussi une aberration. De manière plus significative, cela implique aussi que les ENR ne sont pas ce qui va sauver la planète du réchauffement climatique : Ce sont des technos intéressantes, mais en maturation, et qui ne seront fin prêtes qu’après… Lire plus »
Enpassant
Invité
… (ou à l’officine) de lobbying qui se cache derrière ce pseudo : vous devriez lire le document de Benjamin Dessus au sujet du rapport de la Cour des Comptes relatif au cout de l’électricité selon différentes origines de production (nucléaire, hydraulique et éolien) … Voir verrez alors que d’une part les coûts des nouvelles générations sont approchants avec un léger retrait désormais pour le nucléaire dont on décrouvre chaque jour un peu plus de surcoûts sur l’EPR et d’autre part sur l’incapacité de garantir ces chiffres sur une aussi longue période (60 ans !). Les seuls dont on peut… Lire plus »
fredo
Invité

Enpassant n’a pas tort: a multiplié les sujets dans vos posts, ça prend du temps à répondre, donc l’absence de réponse ne veut pas dire qu’on est d’accord avec vous. Petite mise au point! Schuss

stef
Invité
Hypothèse 1 : vous ne prenez même pas la peine de lire les documents avant de poser des questions. Hypothèse assez farfelue vous concernant… Hypothèse 2 : ce n’est pas la vraie question que vous souhaitez poser. Alors posez-là clairement au lieu de tourner autour du pot ! PS : pour ceux qui n’auraient pas lu les documents de négawatt, et pour quand même répondre à la question de Dan1, dans leur scénario les voitures fonctionnent à l’électricité en ville et au gaz d’origine renouvelable en dehors. Les camions tournent princiaplement au gaz renouvelable il me semble. Les avions sont… Lire plus »
stef
Invité
Comme le dit Rice, si vous aviez lu un minimum les documents de négawatt cela vous aurait évité quelques questions inutiles… mais bon, passons. Comment fait-on pour répondre maintenant et significativement au réchauffement climatique et pas avec des promesses pour 2050 ? En quoi cette question est-elle un argument pour le nucléaire (puisque vous indiquez que les anti-nucléaire doivent pouvoir répondre à ces questions) ? Vous croyez réellement que le nucléaire est LA solution au dérèglement climatique ? La France qui possède le plus gros parc nucléaire mondial / habitant dépend encore à plus de 70% des énergies fossiles. On… Lire plus »
Bachoubouzouc
Invité
@ Enpassant : “… (ou à l’officine) de lobbying qui se cache derrière ce pseudo” Comme d’habitude, attaque ad hominem à défaut d’arguments. “vous devriez lire le document de Benjamin Dessus” Donnez donc le lien svp. “Voir verrez alors que d’une part les coûts des nouvelles générations sont approchants” En tenant compte du coût de l’intermittence ? Même débat que d’habitude. “avec un léger retrait désormais pour le nucléaire dont on décrouvre chaque jour un peu plus de surcoûts sur l’EPR et d’autre part sur l’incapacité de garantir ces chiffres sur une aussi longue période (60 ans !)” Des coûts… Lire plus »
stef
Invité
Alors, on le stocke où ce gaz ? D’habitude, vos petits camarades me parlent du réseau de gaz de ville à ce moment là de la conversation. Mais encore une fois, on a déjà besoin des capacités de stockage de gaz naturel pour répondre à la consommation hivernale Oui, votre lien donne les capacités françaises de stockage du gaz, et termine par un petit laïus de type “y aura pas de soucis”. Bref, rien dans les calculs, tout dans la confiance. Comme indiqué sur le lien, le réseau actuel permet de stocker 168 TWh. En 2050, dans le scénario negawatt,… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité
Si Négawatt n’était pas aussi outrancièrement anitinucléaire, il y aurait certainement matière à discuter. Mais il se trouve que c’est sa raison d’être et son principe fondateur, même si le discours évolue un peu. Alors, à quand une “révolution” et un changement de nom? NegaTEP, c’est bien le sujet? Ca demanderait juste d’imaginer un instant que l’électricité est un des moyens d’y arriver, et que le nucléaire peut jouer un rôle dans cette “transition” qui va bien sûr durer bien plus longtemps qu’un quinquennat.. Mais là c’est bien trop dur à imaginer pour un Négawattien qui revient à ses fondamentaux… Lire plus »
Dan1
Invité
Négawatt est effectivement très orienté sous des dehors généraliste. Il part du principe intangible de l’éradication du nucléaire électrogène. Ceci dit, il a l’avantage d’être relativement élaboré avec des chiffres. Seulement, il laisse extrêmement peu de marge et si les choses ne se passe pas comme prévu (et cela n’arrive jamais)…. nous éradication le nucléaire et restons aux fossiles. On notera même qu’en 2050, une bonne partie du parc automobile roulera au gaz (bio ou pas), je ne sais pas si l’automobiliste appréciera. De toute façon l’enjeu est de nature globale et pas seulement électogène (1/4 du problème de l’énergie… Lire plus »
Dan1
Invité

Nous en avions déjà parlé, vous trouverez le lien vers NEGATEP (en tout cas celui de Sauvons Le Climat) :

Bachoubouzouc
Invité
“Comme indiqué sur le lien, le réseau actuel permet de stocker 168 TWh. En 2050, dans le scénario negawatt, il y a environ 310 TWh de gaz qui passent par les réseaux (cf page 23 du dossier de synthèse).” D’un part cela exige une baisse d’un tiers de la consommation de gaz de ville (là aussi j’ai d’énormes doutes). D’autre part (et pour la troisième fois) cette capacité de stockage saisonnière de gaz est déjà utilisée pour passer la consommation hivernale de gaz. Donc pas (ou peu) de place pour en plus y “stocker” de l’électricité. “Lisez donc le scénario… Lire plus »
Ambiel
Invité

Tiens donc, finalement notre lobby nucléaire français est aussi amoureux du charbon… Belle collusion Charbon/nucléaire pour nous pourrir le monde !

Dan1
Invité
Pour Ambiel. Mais je ne cautionne nullement le développement du charbon quel que soit le promoteur ou fournisseur (EDF, ALSTOM…). Taper Kusile ou/et Médupi, vous verrez. Je suis consommateur de l’électricité d’EDF et citoyen français,pas lobbyiste d’EDF. Pour moi défendre le nucléaire en France (notamment le parc actuel), n’est pas uniquement un problème de lobby mais aussi et surtout un problème d’intérêt général (je sais que c’est un gros mot devenu désuet). Ceci dit avec ALSTOM c’est facile car c’est une entreprise qui gagne à tous les coups (charbon, gaz, nucléaire…). Le métier dans le vent est fabricant de machine… Lire plus »
Dan1
Invité
A une question de Stef : “Pouvez-vous m’indiquer de manière chiffrée comment dans les 10 prochaines années, avec le nucléaire, vous diminuez significativement les émissions de CO2 de la France ?” Réponse de Bachoubouzouc : Ah mais c’est ça le plus beau : En France, la plus grosse partie du boulot est déjà faite ! Il est vrai qu’avec 27,4 millions de tonnes de CO2 émis en 2001 pour 542 TWh produits, la France va avoir du mal à faire mieux : Je peux même prédire que quand le mix électrique français n’émettra plus de CO2 (grace aux EnR ?)… Lire plus »
Bachoubouzouc
Invité
Je me demande si en Allemagne des industriels comme Siemens doivent écouter ce genre de conneries à longueur d’année ? Par ailleurs, cela a déjà été dit souvent, mais qu’importe : EDF, tout comme Alstom, tout comme Siemens, tout comme Plusvertquemoitumeurs AG sont des industriels. Et rien d’autre que des industriels. Ils produisent des centrales nucléaires comme à charbon comme à n’importe quoi parce que ça se vend ! Si demain un pays se mettait à produire son électricité en déversant des rivières de mercure dans l’environnement et en faisant tourner une petite roue avec, Alstom tout comme EDF tout… Lire plus »
Rice
Invité

“Selon le journal allemand Die Welt, qui dit avoir consulté ce rapport, le commissaire Oettinger chiffre à 25 milliards d’euros les travaux de mise en conformité rendus nécessaires par les contrôles qui ont fait apparaître des “centaines d’insuffisances”. Selon la presse allemande, la plupart des critiques concernent notamment les centrales françaises. “Nous sommes en phase de finalisation du rapport”, a pour sa part déclaré sa porte-parole Marlène Holzner.

Enpassant
Invité

Du travail pour les français !!!!! sachant que 40 % des réacteurs de l’UE sont français, peut-on espèrer avoir 10 Md€ de travaux à réaliser ??? Voila qui est bon pour le PIB, les emplois, bla, bla, bla…. (sauf à ce que cela nous pête à la gueule avant que l’on ait les temps d’y remédier).

Bachoubouzouc
Invité
… ou plutôt en Allemagne, où nos amis donneurs de leçons écologistes refusent de traiter les déchets de Bhopal dans leurs usines spécialisées. Bhopal… souvenez-vous… l’accident industriel le plus grave de l’histoire de l’humanité, l’Occident qui fait fabriquer en Inde des produits chimiques, l’usine explose, fait des dizaines de milliers de morts sur le coup et continue à en faire des milliers puisque personne ne se soucie d’évacuer la zone ou de décomptaminer. Et évidemment nos journeaux parlent de ça un million de fois moins souvent que du nucléaire… Pourtant cela dure depuis plus longtemps que Tchernobyl… Nos écologistes allemands,… Lire plus »
Ambiel
Invité

C’est quoi le rapport avec la sureté nucléaire en France et avec l’énergie des vagues? On critique un gros point faible du nucléaire français et direct vous essayez de détourner sur la charbon, maintenant sur Bhopal, demain sur la guerre au timor oriental? Vous vous foutez de qui? Vous mettez en doute ce rapport? Alors allez-y, et sur des éléments factuels et vérifiables. Vous avez une seule critique fondée à faire sur ce rapport?

Bachoubouzouc
Invité
“C’est quoi le rapport avec la sureté nucléaire en France et avec l’énergie des vagues?” “Vous vous foutez de qui?” Vous remarquerez que ce n’est pas moi qui ai abordé ce sujet. Vous remarquerez de plus que ce n’est pas moi, mais bien vous, qui avez détourné le débat initial, qu’avec Stef nous menions depuis quelques jours sur les mix électriques, vers le lobby nucléaire et le charbon. D’une part contenez vous, d’autre part venant de vous c’est un peu l’hôpital qui se moque de la charité. Enfin, mon commentaire venait surtout dénoncer la presse et l’opinion allemande, si promptes… Lire plus »
Ambiel
Invité

Ok je me suis emballé mais je ne vois pas le rapport entre Bohpal, l’Allemagne et ce rapport. Selon vous l’Allemagne est derrière les ennuis de la filière nucléaire française niveau sûreté? Ils agissent dans l’ombre pour dénigrer le nucléaire?

Dan1
Invité

Vous avez peut être remarqué que le troll a fait un bref passage Juste le temps de détourner le sujet sur le nucléaire avec le fameux rapport que personne n’a lu ! RICE vend de la peur en parlant d’un rapport qu’il n’a pas lu. Si nécessaire, j’essaierai d’avoir très peur une fois le rapport publié. Et n’oubliez la règle des forums : DON’T FEED THE TROLL

Bachoubouzouc
Invité

“Selon vous l’Allemagne est derrière les ennuis de la filière nucléaire française niveau sûreté?” Non mais ce rapport a été rédigé semble-t-il par un allemand, et a été parait-il abondamment relayé par la presse allemande, notamment Die Welt. Par ailleurs, je soupsonne que la position anti-nucléaire des écologistes allemands ait beaucoup à voir avec la position anti-nucléaire des écologistes français, qui en ont l’air dépendants au point de faire constamment appel à eux pour leurs manifestations. Et au point de ne jamais critiquer l’allemagne, aussi anti-environnementales soient ses positions.

Ambiel
Invité
Sal… d’Allemand ! Et de presse allemande ! Donc selon vous la presse française a passé sous silence ce rapport, bien plus obéissante, c’est cela? Tiens pour faire suite à nos discussions sur l’EPR, encore un truc que je vous avait annoncé et que vous refusiez de croire : AREVA laisse tomber Horizon et du coup ses chances de qualification pour un EPR aux RU… Bye Bye le marché anglais pour l’EPR, encore un élément de plus qui montre que ce projet est nul et condamné. Le RU exige des couts d’investissements de 3€ du watt, l’EPR n’arrive pas à… Lire plus »
Bachoubouzouc
Invité
“Donc selon vous la presse française a passé sous silence ce rapport, bien plus obéissante, c’est cela?” Oh non ! La presse française s’est dépêchée de répéter ce qu’elle avait entendu sur ce rapport, dont on n’a toujours pas le texte (“confidentiel” ouuuuuh ça fait peur !), et qui ne contient probablement rien de nouveau. “Tiens pour faire suite à nos discussions sur l’EPR, encore un truc que je vous avait annoncé et que vous refusiez de croire : AREVA laisse tomber Horizon et du coup ses chances de qualification pour un EPR aux RU… Bye Bye le marché anglais… Lire plus »
Ambiel
Invité
Pour les 3€ du Watt c’est dans l’article. Juste pour clarifier, voici la partie interessante qui reprend exactement ce que je répète depuis un bon moment et que l’on trouve dans les Echos d’aujourd’hui : “Coup dur pour les projets franco-chinois dans le nucléaire C’était un projet inédit : il y a quelques mois, Areva confirmait des rumeurs de presse selon lesquelles il s’apprêtait à proposer une offre conjointe avec des industriels chinois pour le projet Horizon de construction de plusieurs réacteurs en Grande-Bretagne. Ce marché, d’une valeur estimée à 18 milliards d’euros, était à nouveau à prendre après le… Lire plus »
Bachoubouzouc
Invité
“Pour les 3€ du Watt c’est dans l’article.” Non ça n’y est pas. L’article dont vous avez donné le lien, et qui ne dépasse guère la vingtaine de ligne, ne parle à aucun moment d’une limite à 3€ du W imposée par les anglais. Encore une fois : Délirez-vous ? “Juste pour clarifier, voici la partie interessante qui reprend exactement ce que je répète depuis un bon moment et que l’on trouve dans les Echos d’aujourd’hui” Je n’ai trouvé cet article nul part sur internet. C’est d’autant plus bizarre qu’il fait référence à des rumeurs (EDF + CGNPC faisant concurrence… Lire plus »
Ambiel
Invité

Je délire, il parlent de 15Mds de £ pour 6 GW, en euros ça fait 3€ du watt. mais ce n’est surement pas une obligation, l’EPR à 4 ou 5€ du watt ne doit poser aucun problème. Quand à l’article que vous ne trouvez nulle part vous cherchez mal, il est partou (Bloomberg, Reuters, AFP, les Echos, Financial Times) : 3è paragraphe : Il y a déjà eu un tas d’articles sur ce problème entre Areva d’un côté et EDF et les chinois de l’autre. Mais vous ne voulez pas essayer une seconde d’ouvrir les yeux sur ce problème.

Ambiel
Invité

Et sur les 209€ sur 25 ans puis prix du marché c’est écrit dans le torchon sans sources fiables qu’est le financial Times. Le même méchant journal qui a titré sur la fin de la compétitivité de la filière nucléaire. Ils sont surement financés par greenpeace et les écolos-bobogauchos, ainsi que les horribles écolos allemands, ils agissent ainsi parce qu’ils sont frustrés de pas être français, de pas avoir l’excellence de notre filière chez eux. Des jaloux! Des cuistres ! Des rosbifs!

Ambiel
Invité

Si ça vous intéresse de comprendre l’avenir de votre filière : C’est payant mais il y a en ce moment une offre gratuite donc vous pouvez même le lire sans payer. Tiens dans Le monde il y a une info intéressante sur le montant de 3€ du Watt qui indique que seuls les japonnais ont répondu sur le montant indiqué :

Ambiel
Invité
Sur le dossier Uk il y a (avait) 4 acteurs : Les allemands : ils ont laissé tombé Les Chinois+Areva : ils ont laissé tomber EDF via EDF Energy : ils ont “repoussé” de plusieurs années leurs décisions et ont des prétentions extravagantes et en plus ils ne veulent y aller qu’avec des chinois eux aussi, sachant que ces mêmes chinois ne cessent de faire monter les enchères (l’abandon de la piste Areva en est un nouveau signe inquiétant) Reste les Japonnais, les seuls à être encore actifs, remontés comme des pendules pour leur survie depuis l’abandon dans leur pays… Lire plus »
Bachoubouzouc
Invité
“Et sur les 209€ sur 25 ans puis prix du marché c’est écrit dans le torchon sans sources fiables qu’est le financial Times.” Ecrire des bêtises arrivent à tous les journaux, même les meilleurs. Pour le reste, on spécule on spécule mais à un moment donné il faudra bien des MWh pour faire tourner l’Angleterre. Et pour la production pilotable les options sont limitées, avec chacune leurs inconvénients. On verra s’qu’on verra. Pour ce qui est d’EDF se mettant avec les chinois pour créer un réacteur concurrant à l’ATMEA d’Areva je suis toujours extrèmement sceptique : D’une part, l’ATMEA fait… Lire plus »
Ambiel
Invité
Libre à vous de ne croire que la com officielle de votre boîte et de ne pas vouloir essayer de comprendre ou sont les interêts des uns et des autres. Mais les faits sont têtus, EDF cherche bien à développer un réacteur avec les chinois et Areva a déjà bien entamé le transfert de techno via les EPR chinois. Chacune des deux entreprises court à sa perte dans une course stupide au lieu de s’allier car aucune des 2 boite ne veut rien lacher sur ses prérogatives. ça fonctionnait plutôt bien (le tandem) avant l’arrivée de Proglio. Depuis c’est le… Lire plus »
wpDiscuz