Enerzine

Energie : les défis qui attendent le Parlement européen

Partagez l'article

Sécuriser l’approvisionnement en énergie à des prix abordables, améliorer l’efficacité énergétique et réduire les émissions occuperont l’agenda du Parlement européen pour les mois et années à venir.

Ces questions seront aussi discutées lors du sommet des 26-27 juin à Ypres et à Bruxelles lors d’une semaine consacrée à l’énergie durable et marquée par des centaines d’événements à travers l’Europe.

La Commission européenne a présenté le 28 mai un plan sur la façon dont réduire la dépendance énergétique de l’Union européenne. Celui-ci va maintenant être examiné et éventuellement voté par le Parlement européen.

Les principaux objectifs en matière énergétique sont de réduire la consommation d’énergie, diversifier les sources d’énergie et les fournisseurs, améliorer la production d’énergie et la coopération des gouvernements dans l’Union européenne.

Plus tôt cette année, le 22 janvier, la Commission européenne a proposé de nouveaux objectifs climatiques et énergétiques, à atteindre d’ici 2030 : une réduction de 40% des émissions de CO2 par rapport aux niveaux de 1990 et atteindre au moins 27% d’énergies renouvelables dans la consommation de l’Union européenne. Un objectif supplémentaire relatif à l’efficacité devrait être annoncé avant cet été.

En réponse à ce plan, le Parlement européen a appelé en février à une réduction de 40% de la consommation d’énergie, ajoutant que cet objectif devrait être contraignant.

Le Parlement européen continuera à travailler sur une législation qui limiterait la quantité de carburant produit à partir de cultures vivrières et contribuerait à passer à des biocarburants produits à partir de sources non alimentaires, tels que les déchets.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    6 Commentaires sur "Energie : les défis qui attendent le Parlement européen"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Oye oye
    Invité
    le Parlement européen a appelé en février à une réduction de 40% de la consommation d’énergie. Je suis à la retraite depuis deux ans, donc mes machines dans l’atelier ne consomment plus d’électricité, je participe, les dizaines d’usines qui ferment tous les ans ne gaspillent plus d’électricité,elles participent, et pour le tertiaire, bientôt de prévu une lampe frontale pour chaque employé, et un pédalier sous le bureau pour alimenter les machines à café et les ordinateurs, ils participent, et là nous arriverons facilement à l’objectif des 40 %. Pas cons nos députés Européens non!! Surtout ne pas réveiller ! do… Lire plus »
    Pastilleverte
    Invité

    nous avons donc bien noté que nos parlementaires et hauts (en revenus) fonctionnaires européens, vont, pour montrer l’exemple, réduire leur consommation d’énergie de 40% (au minimum, évidemment) Excusez-moi, j’ai comme un fou rire (nerveux) qui me prend soudain, à la relecture de la phrase précédente…

    Homer
    Invité
    Les veilles ont déja fait bcp de progrès. Vois ci un exemple d’un écran plasam (donc pas les plus économe en énergie) qui ne consomme que 0.3W en veille sur une année cela représente 2 628 Wh. Si chaque français en possédait une (donc une famille de 4 personnes possède 4 TV) cela ferait un consommation d’environ 165 GWh sur une année. On est donc à 0.05% de la consommation nationale (pour la france) si je ne me trompe pas. Je pense que la veille n’est donc plus une priorité. Pour rappel un petit geste multiplié par tout le monde… Lire plus »
    Homer
    Invité

    j’ai oublié je metre le lien de la télé en question Mais bon comme ça si le médérateur doit sencuré (je ne pense pas que le pub soit autorisé) au moins le premié post ne sera pas suprimé =)

    fredo
    Invité

    consommer moins en volume veut forcément dire une hausse des prix dans une proportion supérieure pour maintenir une hausse du CA des fournisseurs d’énergie, qui de toute façon ne se priveront pas !

    Homer
    Invité

    « En fait couper les appareils en veille donne bonne conscience » Oui en gros c’est ça. En gros avec une voiture qui consomme 5 L/100km en coupant systématiquement la veille de ses télés (4 par foyer) on a le droit de faire 5km de plus chaque année (pour le foyer). Je parle d’un point de vue énergétique et non en rejet de CO2.

    wpDiscuz