Engagements écologiques pour les JO de Sotchi 2014

La ville russe de Sochi, en bordure de la Mer Noire, accueillera les Jeux Olympiques d’Hiver de 2014. Située dans une région préservée, la ville tient à rassurer le monde sur l’impact de l’événement sportif sur l’environnement.

Sochi et le Programme des Nations Unies pour l’ Environnement (PNUE) ont signé un memorandum d’accord pour garantir l’aspect écologique des jeux, proche des réserves naturelles du Caucase.

"Je suis sûr que l’accord signé le 5 juin garantira que la préparation des Jeux de Sochi 2014 permettra de grandes avancées pour la protection environnementale de la ville de Sochi et de la région de Krasnodar", a déclaré Theodore Oben, le chef de la Section de liaison du PNUE.

Dmitry Chernyshenko, Président et chef de la direction de Sochi 2014, a pour sa part ajouté que "la signature de cet important protocole permettra de s’assurer que Sochi 2014 est capable d’introduire des normes vertes à tous les niveaux de la préparation des Jeux, et veillera à ce que le Comité d’organisation continue à travailler avec des experts environnementaux."

Les organisateurs ont notamment prévu d’investir 1,75 milliards de dollars pour la conservation de l’énergie, le développement des énergies renouvelables, ainsi que pour la compensation des émissions de gaz à effet de serres liées au transport et à l’électricité.

La ville s’est engagée à ne pas construire de piste de bobsleigh et de luge sur les pentes de la réserve naturelle du Caucase. L’accord prévoit également la plantation d’arbres, dans le cadre du programme "un milliard d’arbres" du PNUE. Des projets d’éducation environnementale seront également mis en oeuvre.

Le PNUE a signé des accords environnementaux similaires avec les organisateurs de Beijing 2008 et avec ceux de Vancouver 2010.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz