ENGIE : 325 MW de nouveaux projets dans le solaire photovoltaïque

ENGIE a annoncé mercredi avoir remporté 14 projets photovoltaïques représentant 95,5 MW de puissance installée dans le cadre d’un appel d’offres organisé par la Commission de régulation de l’énergie (CRE).

Le groupe français à travers ses filiales Solairedirect, la Compagnie Nationale du Rhône, la Compagnie du Vent et Futures Energies, conforte ainsi sa position de leader dans le photovoltaïque en France avec une puissance développée, construite et exploitée de 570 MW.

Sur ces 14 projets, 4 utilisent la technologie des trackers (les panneaux photovoltaïques sont mobiles et suivent la trajectoire du soleil pour un rendement optimal) et les 10 autres adoptent a technologie de panneaux photovoltaïques fixes. Leur mise en service est prévue d’ici fin 2017. Ils seront tous développés sur des terrains non-agricoles.

Plus largement dans les énergies renouvelables, ENGIE reste leader également dans l’éolien terrestre en France avec 1.450 MW installés, mais second acteur hydraulique avec 3.824 MW installés.
 
Au Brésil, ENGIE a remporté récemment des enchères pour développer 230 MW dans le solaire à la suite d’un appel d’offres organisé par l’ANEEL (Agência Nacional de Energia Elétrica), agence affiliée au Ministère brésilien de l’énergie, illustrant la capacité du Groupe à proposer une offre solaire compétitive.

A la suite de ces enchères, le Groupe a sécurisé la vente de l’électricité générée par des projets totalisant 230 MW via ses filiales Tractebel Energia pour 30 MW et Solairedirect pour 200 MW. Les contrats portent sur une période de 20 ans à partir de novembre 2018.

L’électricité sera produite par une centrale photovoltaïque de 30 MW à Assu, située dans la région de Rio de Grande do Norte qui sera construite et exploitée par Tractebel Energia, et par deux parcs photovoltaïques :  Floresta, d’une capacité de 80 MW, et  Paracatu de 120 MW, situés respectivement dans les régions de Rio de Grande do Norte et Minas Gerais, qui seront construits et exploités par Solairedirect.

ENGIE exploite déjà plus de 10.000 MW dans les renouvelables au Brésil.

Outre ces nouveaux projets solaires et les parcs éoliens existants, Tractebel Energia développe des projets éoliens pour environ 750 MW, à travers le projet de Santa Monica (97 MW), dans l’État de Ceará, et le parc de Campo Largo, situé dans l’État de Bahia qui compte plusieurs projets éoliens pour un total d’environ 650 MW, à différents stades de développement.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "ENGIE : 325 MW de nouveaux projets dans le solaire photovoltaïque"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
vd69
Invité

Bonne nouvelle pour les chinois qui fourniront les cellules, vraisemblablement bonne nouvelle pour Engie, mais mauvaise nouvelle pour l’effet de serre. Pour des cellules produites avec le charbon chinois et implantées en France, le temps de retour carbone est de l’ordre de 30 ans . Le temps de retour énergie reste de l’ordre de trois ans (, 2,5 en région lyonnaise), l’électricité dépensée en chine est fossile à 80% pour remplacer de l’électricité française fossile à 6%. 2,5 x 80 : 6= 33 ans

wpDiscuz