ENR : la Grande Canarie se dote d’un système de stockage 1MW (Li-ion)

Le leader mondial de la conception et de la fabrication de batteries industrielles a annoncé hier sa volonté de fournir un système de stockage de l’énergie au lithium-ion (Li-ion) à l’échelle du mégawatt pour l’un des premiers projets de stockage de l’électricité à grande échelle en Europe.

Début 2013, le système de stockage totalement intégré de Saft, capable de restituer un mégawatt (MW) d’électricité pendant trois heures, sera mis en service sur l’île espagnole de Grande Canarie dans le cadre du projet STORE (Storage Technologies Of Reliable Energy). Ce projet innovant conduit par Endesa vise à démontrer que le stockage de l’énergie peut maximiser l’intégration des énergies renouvelables – éolienne ou photovoltaïque – au sein des réseaux d’électricité et optimiser les infrastructures de réseau.

Endesa, filiale du groupe Enel et premier fournisseur d’électricité en Espagne, pilote ce projet de 11 millions d’euros, en partie financé par le Centre pour le développement des technologies industrielles (CDTI) du ministère espagnol de l’Économie et de la Compétitivité.

L’objectif est de démontrer que le stockage de l’énergie à grande échelle offre une solution techniquement et économiquement viable tant pour réduire les mises à niveau de l’infrastructure des réseaux d’électricité et les coûts d’exploitation des systèmes que pour développer la production des sources d’énergies renouvelables intermittentes au sein des réseaux. Ce projet facilitera également la pénétration des véhicules électriques aux Canaries.

« Le stockage de l’énergie est un des nouveaux paradigmes qui détermineront l’orientation du secteur de l’électricité à moyen terme » a déclaré Pablo Fontela Martinez, Chef du Projet STORE, Endesa. « La croissance continue de la production d’énergie renouvelable aux Canaries impose une charge bien plus forte sur les infrastructures de transmission et de distribution d’électricité, alors que le relief de l’île rend les remises à niveau des infrastructures existantes très difficiles. L’installation du système de stockage de Saft à Grande Canarie offre l’opportunité d’évaluer la viabilité technique et économique de cette solution innovante en mettant des réserves d’énergie à la disposition de sites isolés, de sous-stations de distribution et même pour les arbitrages énergétiques. »

 

ENR : la Grande Canarie se dote d'un système de stockage 1MW (Li-ion)

Pour le projet STORE, Saft livrera un système de stockage clé-en-main entièrement intégré à base de systèmes conteneurisés Intensium® Max 20 (comprenant des modules de batteries Li-ion, une interface de gestion et de commande d’énergie, une climatisation et des dispositifs de sécurité) associés à un système de conversion de l’électricité permettant le raccordement au réseau de Grande Canarie. Le système fournira 3 MWh d’énergie qui permettront de lisser les pointes de sollicitation d’une sous-station et de compenser l’intermittence de la production des parcs éoliens et des installations photovoltaïques, tout en rendant des services réseaux comme le contrôle de la fréquence et de la tension du réseau.

ENR : la Grande Canarie se dote d'un système de stockage 1MW (Li-ion)

« Nous sommes ravis de travailler avec Endesa sur ce projet innovant » déclare Guy-Patrick de Broglie, Directeur commercial de l’unité ESS de Saft pour l’Europe et l’Asie. « Nous pensons que la technologie Li-ion est une excellente solution pour soutenir la pénétration croissante de l’énergie renouvelable et surtout pour répondre aux besoins du réseau de l’île. »

Les systèmes conteneurisés Intensium® Max 20 seront fabriqués dans l’unité spécialisée de Saft à Bordeaux et seront livrés fin 2012.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

20
Poster un Commentaire

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Pastilleverte
Invité
Pastilleverte

..; le stockage de l’énertgie, spécialement électrique, est un des grands défis de la « transition énergétique », autant on se rend compte que, finalement, les ENR ça revient à des super batteries, ici au Li (ressource fossile dont l’extraction est, pour le moment, concentrée sur très peu de pays), quid d’incidents type incendies ou explosions ? et quid du ecyclag en fin de vie ? et on oubliera la pollution « visuelle » que cette super batterie ne manquera pas de gratifier un île touristique.

Ambiel
Invité
Ambiel

Vous préférez quoi dans cette île? La bougie? une centrale à kerosène?? Cette batterie, pour l’avoir visitée, c’est 2 armoires de 5m de haut sur 6 de large et 2m de profondeur… Et si ça crame, bizarrement faut pas évaquer toute l’île et on peut même continuer à vivre à côté dans la minute qui suit la fin de l’incendie.. c’est pas tout à fait la même chose que votre cher nucléaire. Non mais sans blague, vous avez tellement peur que l’opinion croie en une alternative qu’il vous faut même venir critiquer cette superbe solution??

energiestr
Invité
energiestr

Si je divise le coût du projet, 11 M€, par la capacité, 3 MWh, j’obtiens un coût d’investissement de 3700 €/kWh. En supposant que la batterie fasse un cycle par jour pendant 20 ans (durée de vie annoncée par SAFT), le kWh stocké reviendra à 0,50 € ! C’est énorme, le stockage coûte bien plus cher que la production ! Il y a d’autres moyens de stocker l’énergie bien moins chers, par exemple les volants.

Tech
Invité
Tech

calculs à refaire, 1. fourniture de 1MW pendant 3 heures en admettant que la charge prenne 10 fois plus de temps (0,3MW de charge nominale, voir tableau) mais le système pouvant fair mieux, j’arondis pour lafacilité de calcul à 9 heures, soit 2 cycles par jours (2 pointes de conso!) cela fait donc 6 MWh x 365 jours = environ 2,2 GWh pendant 10 ans 22 GWh pour 11 millions d’euros =0,05 centimes d’Euros et pas 0,5 euros !!! grosse différence, sans parler des gains de régulation du réseau, et de l’absorption du surplus eoliensolaire je ne connais pas le… Lire plus »

climax1891
Invité
climax1891

La batterie Sodium Soufre de 7 MWh qui vient d’être installée à la Réunion, coûte 3,5 millions d’euros. Elle peut fournir 1 MW pendant 7 heures.

Sicetaitsimple
Invité
Sicetaitsimple

Voilà un objet au rendement de 100%, 100% fiable, financé avec un taux de 0% et construit en une nuit, sans aucun frais d’operation et de maintenance, utilisé à 100% de ses capacités 100% du temps, du 1er Janvier au 31 Décembre. C’est bien ça que vous nous dites avec votre calcul? Mais bon Dieu, pourquoi la terre n’est-elle pas déjà couverte de ces équipements?

Sicetaitsimple
Invité
Sicetaitsimple

vous avez une explication ou une référence pour ce chiffre?

Tech
Invité
Tech

votre remarque sur le rendement est ridicule la batterie à une fonction de fourniture de courant de 1MW pendant 3 heures, c’est sa fonction et c’est pour cela qu’elle a été construite ! la puissance de charge est en nominal de 0,3MW également par construction je pense que cela inclue les pertes qui de toutes façons sont plutot faibles, plusieurs sites annoncants des rendements supérieurs à 90% suivant les variantes de lithium-ion utilisées et si vous étiez allé aux Canaries, vous auriez-vu que ce n’est pas le soleil qui manque et toute l’année. et si vous aviez visité un centre… Lire plus »

fredo
Invité
fredo

je vois que nos amis simple et pastille sont plein d’énergie pour la rentrée! pour leur info: les Canaries sont des îles, tout comme Guadeloupe, Martinique et Reunion où là aussi il y a du soleil et pas de centrale nucléaire à proximité. Autrement dit tout ce qui est produit en ENR est autant de fuel, charbon, et donc CO2 voire euros économisés en cette période de carburants chers. Cette batterie laisse donc le temps de démarrer ou moduler les moyens thermiques en fonction des ENR qui passent donc de puissance de pointe à semi-base. EDF SEI connaît très bien… Lire plus »

Sicetaitsimple
Invité
Sicetaitsimple

Recomptez avant de dénigrer. 22GWh (c’est votre chiffre) , c’est 22.000.000 de kWh, non? 11.000.000€ pour 22.000.000kWh, ça fait 0,5€/kWh. Eh oui…..Ce qui explique pourquoi la Terre n’est pas couverte de batteries Saft, si c’était si simple….. Après, vous pouvez appliquer les différentes décotes dont je parle.

Sietaitsimple
Invité
Sietaitsimple

Je relis votre post, d’hier à 21h39 et « votre propos était de montrer la grosse erreur de facteur d’échelle »! Elle est très bonne…. Bon, je vous confirme ainsi qu’à Fredo que je suis déjà allé aux Canaries, que je sais que ce sont des iles non interconnectées sans nucléaire et qu’il y a pas mal de soleil….Et pourtant, ces iles ne sont pas couvertes de stockage. Allez comprendre…..

Tech
Invité
Tech

mea culpa, de retour de vacance (au soleil) les neurones ont dut avoir trop chaud, et j’ai allègrement confondu kWh et Wh ! c’est donc je dois l’avouer effectivement un peu cher! mais le stockage sur ile est de toute façon primordial, cette solution n’est peut être pas la meilleure mais elle a lemérite d’exister et la multiplicationdes battiries lithium ion devrait faire baisser les prix.

Sicetaitsimple
Invité
Sicetaitsimple

Ca arrive de se tromper entre €/MWh et c€/kWh, mais là l’ordre de grandeur était tellement énorme que vous auriez dû y réfléchir avant d’insister… Dont acte, l’été est effectivement une saison où on se prend à espérer des merveilles du soleil (avec raison, c’est ce qui nous permet de vivre), mais en matière d’électricité même 50GW installés en France ( soit environ 15 fois ce qui est installé aujourd’hui) ne produiraient qu’environ 50TWh par an, soit (environ) 10% de la production actuelle. Que ce soit stocké ou non n’y change rien. Sans rancune.

fredo
Invité
fredo

je trouve ce projet très bien et sûrement plein d’enseignement pour les smart grids à venir. il ne vous a certainement pas échappé que les batteries 1MW sont en phase de déploiement industriel, comme le terme « innovant » l’indique. Je pense qu’on est encore dans une phase de test de fiabilité technique sur un site pilote. Tirer des conclusions sur le coût du pilote avant économies d’échelle de la série est sans doute prématuré… On pourra quand même se réjouir qu’il s’agisse de batteries 1MW made in France, filière en développement, testé par Endesa société espagnole. Nul n’est prophète en son… Lire plus »

Eloi
Invité
Eloi

On s’intéresse au cas français La puissance installée éolienne en juin 2012 est de : 6,885 GW Le minimum observé est : Vendredi 1er Juin 2012 à 0,205 GW Il nous faut donc une batterie de : 6,680 GW, soit ~6000 batteries SAFT, et en supposant que la période sans vent ne dure pas plus de 3 heures… Pour une batterie de 11 M€/MW, on a 11 €/W, et donc un investissement de 73 G€ (milliards d’euros). Et ca pour une puissance électrique qui représente à peine 5% de la base installée en France. En Juin 2012, la France a… Lire plus »

Eloi
Invité
Eloi

Image de la mine de Lithium de Greenbushes

fredo
Invité
fredo

@eloi: même si j’avais plutôt en tête 250gLi /1000 Wh stockés, soit 750kg Li par module batterie Saft 3 MWh (et non 20 tonnes !), sûr que la ressource en Lithium est limitée. Cela étant, la RD en stockage électricité est intense et d’autres matériaux plus communs vont sûrement se substituer à terme au lithium, ou d’autres techno émerger. mais la gestion de l’intermittence dans ces petits réseaux non interconnectés sera sûrement pleine d’enseignements pour accroître la part du renouvelable en assurant l’équilibre.

Luis
Invité
Luis

Un exemple qui montre bien l’indigence intellectuelle des adversaires des énergies renouvelables. Comme s’il s’agissait de ne disposer que d’une seule source de production d’électricité renouvelable : 100% éolien ou 100% solaire selon ces critiques bien misérables. L’électricité renouvelable se développe avec un ensemble de sources d’énergies complémentaires : hydraulique et stockage par STEP, éolien, solaire photovoltaïque, biomasse solide, liquide et gazeuse, géothermie, énergies marines bientôt (courants, marées, houle) … Et aussi le solaire thermodynamique avec stockage dans les pays où la nature de l’ensoleillement le permet. La biomasse solide est bien utile en hiver, surtout dans les centrales à… Lire plus »

Antoine
Invité
Antoine

il y a quand même une limite à la règle de 3 dans le monde réel non ? appliquer une proportionalité de coût d’une batterie lithium de 1MW à l’installation de 253 GW (facteur 253.000) est un biais cognitif qui dessert gravement votre démonstration, qui du coup, a l’air un peu … limitée ?

Sicetaitsimple
Invité
Sicetaitsimple

Mais moi aussi je trouve ce projet très bien, et les iles ensoleillées sont bien entendu le meilleur terrain de jeu pour les tester. Mais ça reste ( je pense que nous en sommes maintenant d’accord….) extrèmement cher même pour un démonstrateur. Il se trouve qu’il y des gens ( qui sont intervenus ci-dessus d’ailleurs) qui vous balancent comme ça que « le stockage, c’est rentable » sans jamais amener le moindre bout d’argument…Ce sont d’ailleurs les mêmes qui vous disent qu’un MWh à base de fioul, ça vaut 600€.. Il faut bien ramener les choses à ce qu’elles sont….Et après voir… Lire plus »