ENR : l’Ademe prolonge sa coopération avec le Maroc

Prolongeant les échanges engagés depuis les années 1980, l’Ademe a renouvelé ses accords de coopération avec le centre de développement des énergies renouvelables  du Maroc (CDER).

Amal Haddouche, directrice générale CDER du Maroc, et Michèle Pappaloardo, présidente de l’ADEME, ont signé leur 3ème accord de coopération le 8 novembre dernier à Casablanca en présence de Madame Mina Benkhadra, ministre marocaine de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement.

Après un bilan jugé très positif des deux premiers accords de coopération, ce nouveau partenariat est conclu pour la période 2007 – 2010 et s’articule autour de quatre thèmes prioritaires.

La coopération pourra concerner la mise en commun des connaissances et des compétences, les échanges d’expérience et de bonnes pratiques, l’information et la sensibilisation des publics, la communication et les processus de concertation, les outils de politique publique et le renforcement des capacités, et enfin le développement de partenariats sur chacun des thèmes suivants :

  • L’accès à l’énergie en milieu urbain et rural pour contribuer au développement humain et économique.

L’Ademe et le CDER vont développer une grille d’analyse de l’impact d’accès aux services énergétiques durables en milieu urbain et rural pour le développement humain et économique.

  • L’efficacité énergétique dans les secteurs du bâtiment et de l’industrie :

les deux organismes vont travailler à renforcer les capacités du CDER, pour l’efficacité énergétique dans l’industrie et dans le secteur de l’habitat, développer des outils de politique publique pour l’efficacité énergétique dans l’habitat, et enfin soutenir la mobilisation des régions sur ce thème.

  • Les énergies renouvelables :

Les actions vont se concentrer autour des systèmes de production et des applications à partir de l’éolien, du solaire et de la biomasse avec une poursuite de l’évaluation des ressources en énergies renouvelables, un partage d’expérience pour les systèmes de production d’électricité éolienne sur réseau, une adaptation technologique et un partage d’expérience sur les nouvelles applications de l’énergie solaire photovoltaïque et thermique. Elles viseront également à la mise en place d’une unité de formation sur le solaire thermique individuel et collectif, à apporter un soutien à la mobilisation des régions sur les thèmes des énergies renouvelables, à accompagner les démarches qualité et enfin à un partage d’expérience concernant la biomasse énergie et ses différentes applications.

  • La promotion de l’écotourisme

L’Ademe va aider le CDER à renforcer ses capacités en matière d’écotourisme via la mise en place d’une charte du tourisme vert et de critères pour la prise en compte du Développement durable dans le cadre du Plan Azur (plan de développement touristique avec création de six stations balnéaires permettant d’accueillir 10 millions de touristes par an d’ici 2010).

 
(src : CP – Ademe)
Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar