Eole Miquelon arrête sa centrale éolienne pour raison économique

Eole Miquelon, l’une des filiales du Groupe Quadran, propriétaire des 10 éoliennes de 60 kW installées depuis l’an 2000 sur le site de « l’anse au Wary », a annoncé l’arrêt de son parc éolien dans l’archipel de St-Pierre et Miquelon.

Cette installation, mise en service en 2000 dans le cadre du programme Eole 2005, n’a jamais été autorisée à produire à pleine capacité (1,7 GWh annuels attendus soit presque 30% de la consommation moyenne de l’île).

En effet, selon Quadran, il était impossible d’injecter complètement la production éolienne dans le réseau national du fait du fonctionnement imposé par EDF qui privilégie l’usage prioritaire de ses groupes diesel.

Les études et tests préalables à la réalisation du projet – ayant notamment impliqué les équipes de R&D d’EDF – avaient pourtant montré la faisabilité du projet et la bonne qualité de la fourniture.

"Malgré la très bonne disponibilité du matériel et l’excellent gisement éolien dont bénéficie l’île, la production de la centrale éolienne a régulièrement été bridée de plus de 50 % de ses possibilités par une gestion inadaptée des moyens de production diesel d’EDF" a déploré Quadran. "Récemment encore, EDF sous couvert d’un « risque » pour son exploitation et la « stabilité » du réseau (ce qui est loin d’être le cas comme en atteste le « black out » du 4 janvier 2014), et en pleine période de pénurie de carburant sur l’ile, a empêché les éoliennes de produire alors que cette énergie renouvelable permet justement à Miquelon de réduire sa dépendance au gazole."

A aucun moment, la priorité n’a été donnée à l’éolien, comme le prévoit la réglementation.

"Cette centrale est pourtant la seule source de production électrique d’origine renouvelable de l’archipel de Saint Pierre et Miquelon. Sur la période 2000-2013, elle a permis de produire 15 % de l’électricité consommée sur le réseau miquelonnais et ainsi d’économiser 2 000 tonnes de gazole, soit environ 10 000 tonnes de CO2 non émis dans l’atmosphère" a également précisé Quadran.

Le prix moyen de vente contractuel à EDF de l’électricité délivrée par Eole Miquelon depuis sa mise en service se situe en dessous de 14 ct€/kWh. Ce prix a été déterminé pour des conditions « normales » d’exploitation et aurait dû permettre à Eole Miquelon d’être bénéficiaire. Mais les conditions d’exploitation imposées par EDF, ont conduit la société Eole Miquelon à accumuler des pertes à hauteur de près de 1,5 ME depuis la mise en service industrielle, le 31 décembre 1999.

Pourtant, ce prix est très largement inférieur au coût de production des groupes diesel d’EDF qui est de l’ordre de 35 à 40 ct€/kWh à Miquelon et l’utilisation optimale des éoliennes aurait ainsi pu permettre à la collectivité nationale (par la CSPE) d’économiser environ 350.000 euros/an, soit prés de 5 ME depuis leur mise en service.

"Cette situation intolérable n’a jamais trouvé d’écho auprès des parties prenantes du projet (élus – CRE – EDF – etc.)" a estimé Quadran.

Dans ce contexte de blocage, le Groupe Quadran se dit contraint d’arrêter la centrale, "pourtant tout à fait opérationnelle et capable de fonctionner encore plusieurs années, avec des conséquences multiples et graves" :

Sociales puisque le salarié en CDI habitant sur Miquelon perdra son emploi local (avec par ailleurs la suppression d’interventions de courte durée d’un opérateur supplémentaire en périodes de maintenance active, comme ce fut le cas ces derniers mois)

Economiques sur la CSPE puisque la production éolienne sera alors remplacée par une production thermique dont le coût est aujourd’hui largement supérieur. L’impact immédiat et durable sur la CSPE sera d’environ 350.000 €/an.

Environnementales avec l’augmentation des émissions de CO2 du secteur de la production d’électricité (suppression d’un moyen de production renouvelable qui aurait pu assurer 30% de la production de l’île).

Sociétales, avec la fermeture, faute de solution technique ou économique, d’un site de production renouvelable en état de fonctionner. Cette issue défavorable constituerait, à notre connaissance, une première en France.

"Cette centrale emblématique, une des premières installations au monde à démontrer la faisabilité industrielle du fonctionnement mixte éolien/diesel, tête de pont de la technologie française en Amérique du nord, va être arrêtée faute de vision des décideurs techniques, politiques et financiers impliqués dans ce dossier. La France va une fois encore montrer la difficulté de développer les énergies renouvelables sur son territoire, même là ou leur justification économique est largement démontrée" a constaté amèrement Jérôme Billerey, Directeur Général de Quadran acteur de ce projet depuis son origine.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

78 Commentaires sur "Eole Miquelon arrête sa centrale éolienne pour raison économique"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
michel123
Invité

Certainement un petit chef local qui ne voulait pas que ses centrales diesel soient mises au chomage régulièrement lorsque la production éolienne est excédentaire. Pourtant au prix exorbitant du diesel le surcout de fonctionnement provient de notre poche( la fameuse cspe) Il en aurait été tout autrement si edf avait été propriétaire de cette centrale éolienne. Espérons que celle ci soit rachetée au moins partiellement par un autre producteur ou ce serait le comble par edf en !!

raymond9
Invité

Dans la série incroyable mais vrai…

Dkupf
Invité

Lamentable effectivement…. Quadran devrait constituer afin de déposer une plainte contre EDF, C’est complètement scandaleux, EDF s’engage avec leur filiale EDF ER pour bien ce placer dans les gros projets, mais en même temps elle sabote les énergies renouvelables pour que dans quelques temps dire « vous voyez les éoliennes ce n’est pas rentable ça ne fonctionne pas bien… continuons avec le nucléaire… »

Verdarie
Invité

Cette situation apporte simplement la preuve que les industriels de l’énergie sont capables de tout pour empêcher le développement des Enr. Car celles ci mettent en danger la rente tirée des bénéfices colossaux de la vente d’électricité aux particuliers comme aux entreprises. Mais cela va plus loin car en empêchant le prix de l’énergie de baisser, le fournisseur historique maintient artificiellement le prix des objets fabriqués par ces entreprises hors des prix de concurrence pour nos exportations, ce qui ne favorisera pas la reprise économique souhaitée par les Français. Pourquoi ne pas dénoncer ce comportement aux autorités Européennes ?

Guydegif(91)
Invité
”En effet, selon Quadran, il était impossible d’injecter complètement la production éolienne dans le réseau national du fait du fonctionnement imposé par EDF qui privilégie l’usage prioritaire de ses groupes diesel.” C’est du grand n’importe quoi ! Alors que le bon sens et la logique, ainsi que des critères de Santé et anti-GES conduiraient à privilégier l’Energie Propre, et à ne faire appel aux groupes Diesel POLUUANTS qu’en complément ! Ce cas d’espèce mérite d’être soumis aux instances supérieures et de Justice ! et gain de cause obtenu, pour que ces 10 x 60 kW puissent repartir sainement, résolument, avec… Lire plus »
nrjlibre
Invité
Bonjour 60 ans qu’ EDF sabote tout ce qui n’est pas nucléaire ! En 1948 il y avait une éolienne de 800 KW qui tournait à Nogent le roi ! Elle a pas tourné longtemps la pauvre ! Va t on attendre la cata pour arrêter ces infernales cocottes minute (tu parles ! chaudron “éternité” oui !) que sont ces trop vieux réacteurs nucléaires ! Et au moins pourrait on cesser d’essayer d’en fourguer à toute la planète ? On joue avec le feu, ça va mal finir et la grande majorité s’en fout ! Génial ! A bientôt dans… Lire plus »
trimtab
Invité

…..Que leur nouvelle centrale en cours de construction: soit moins ‘rentable’ …….? Un plan de MDE et de reduction des couts et la pollution et récupération chaleur pour du chauffage….et même temps du ‘freinage’ volontaire de l’injection éolienne…….c’est presque de la ‘schizophrenie technologique et idéologique’…..ou plus surement encore une histoire de gros sous du style ‘à qui profite le crime ?’… Lamentable, scandaleux………….! trimtab

zelectron
Invité

c’est peut-être pour les besoins d’EDF pour leurs bonnes oeuvres ?

Bachoubouzouc
Invité
Voici un bel article à charge, rédigé uniquement à partir du point de vue d’Eole Miquelon, qui se garde bien de donner tous les détails de l’affaire. En l’occurence, Eole Miquelon teste ici la voie de la manipulation médiatique après avoir épuisé la voie judicaire par le jugement n° 624/07 du 3 octobre 2008, confirmé en appel le 4 février 2010 sous le n° 08BX03313 : On y apprend notamment : – Que l’insertion de l’énergie éolienne ne peut se faire jusqu’à dégrader la qualité de l’électricité pour les clients. C’est prévu dans le protocole d’accord entre EDF et Eole… Lire plus »
gaga42
Invité

C’est vrai que ça a l’air scandaleux, mais c’est la version “Quadran”, donc avant de gueuler bien fort, j’aimerais bien connaitre la version EDF…

Stephsea
Invité
Pour une fois (roulez tambours, sonnez trompettes) je suis d’accord avec Bachou’, qui n’en reste pas un indécrotable partisan et avocat infaillible d’EDF, même dans les pires crises ou EDF serait indéfendable. Mais là, je lis à l’évidence un article univoque qui sent bon la mauvaise foi bien rance, la vieille histoire salle d’un opportuniste qui s’est la porte dans la figure à force de courir les yeux fermés. Je ne veux pas juger Quadran sans éléments objectifs mais je dois dire que tout ce que je lis là m’incite à la plus grande circonspection. Par ailleurs, il est étonnat… Lire plus »
raymond9
Invité

Peu importe a qui la justice a donné raison il sera toujours absurde d’arréter une éolienne pour faire fonctionner un diesel. Dire qu’il n’y a pas de solution technique est impossible. foutre en l’iar des éoliennes en état de foncitonner c’est n’importe quoi. Oui EDF se fout de notre gueule! Bachoubouzouc a vraiment réponse à tout c’est suréaliste.

Sicetaitsimple
Invité

Si peu importe à qui la justice a donné raison, effectivement….. Ceci dit, j’ai déjà évoqué ce point de multiples fois, mais il ne faudra pas s’étonner dans l’avenir de ce type de “chantage à la fermeture” à la fin de la période de tarif d’achat ( je pense que c’était 15 ans pour les projets Eole 2005). C’est dur de revenir dans le monde réel…et l’electricié “gratuite” après 15 ou 20 ans, il n’y en auua peut-être pas autant que certains l’imaginent.

Samivel51
Invité

Avec autant de vent, ces iles devraient au contraire service de pilote de reseau 100% renouvellable, avec eolien + stockage+ adaptation de la consommation + eventuellement energie de la houle. (Je ne compte pas le solaire vu qu’il y a a peu pres 300 jours de brouillard par an..)

Sicetaitsimple
Invité
Pour ceux que ça interesse, les chiffres de Miquelon c’est 6,2GWh/an et une puissance de pointe de 1600kW. (donc certainement moins de la moitié une nuit normale) A l’évidence le vers était techniquement dans le fruit dès le départ, avec une puissance éolienne bien trop importante dans un petit système totalement isolé et sans aucun foisonnement ( un seul site). Dans tous les cas, la justice a été rendue pour le passé ( merci Bachou pour le lien), et les premières réactions me paraissent un peu osées. Au bout de 15 ans de tarifs d’achat, il faut bien que Quadrant… Lire plus »
Dan1
Invité

Dans cette affaire, je voudrai savoir qui assumait la garantie de continuité du service public de l’électricité ?

fredo
Invité
merci à bachou pour le lien. je pense qu’effectivement il y avait un pari à la base, sachant que les petits réseaux ne supportent pas les trop grandes variations. Un élément important qui n’a pas encore été souligné est la part maximum de 50% en INSTANTANE dans la fourniture au réseau. Avec un régime de vents forts et instables avec certaines directions de vents (je suis déjà allé à St Pierre et Miquelon),il est probable que cela arrive assez fréquemment, en instantané donc. par ailleurs, 1,7 Gwh au contrat pour 600 kwc, cela fait du 2830h, ce qui est certainement… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Bon, visiblement, ce n’est pas Quadrant….

Sicetaitsimple
Invité

du moins à ma connaissance, au delà de 30% de la production instantanée, les renouvelables intermittents peuvent être coupés dans les ZNI. D’où les AO pour solaire ou éolien avec stockage intégré, voir brêve sur La Réunion ce jour.

trimtab
Invité
Il est evident que cette affaire et bien plus compliqué techniquement et économico-judicuairement que les impressions ‘à chaud’ des uns et des autres au ‘premiere lecture’, mais peut être effectivement que c’est fredo qui à vu au plus juste: “……beau gachis théorique, mais ça sent la négociation pour la revente des éoliennes à EDF !…….” Car dans le doc que j’ai donné en lien, EDF, avec leur nouvelle centrale, plus performante et innovante, avec récupération de chaleur pour chauffage, il est quand même question d’intégrer mieux qu’avant le potentiel éolienne existante ou future. C’est écrit…: “……..la nouvelle centrale sera adaptée… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité
Mais nous avons certainement raison tous les deux: à moins que les machines ne soient totalement rincées ( ce qui est possible quelque soient les affirmations de Quadrant et à mon avis personne ici ne peut en dire quoique ce soit), on va vers une renégotiation du contrat, pas forcément une revente à EDF. Sur le fond du point de vue de l’intéret général , il est certain qu’il y a un intérêt à trouver un accord car l’éolien se subsitue à du fuel qui est plus cher. Mais un éolien piloté et pas cher car déjà totalement payé par… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité
Cet exemple me conforte dans le fait, mais c’est valable surtout pour le PV,qu’il vaut mieux priviégier les installations indivduelles avec une forte part d’autoconsommation ( donc des installations “petites”) que des grandes installations reliées au réseau d’un développeur X ou Y. L’individuel, même si les performances de son installation se sont dégradées, il restera au-delà de la fin du tarif d’achat car il y trouvera un intérêt via l’autoconsommation. Le “requin” du PV ou de l’éolien, il fermera ou il fera ce qu’il faut pour que la rêgle initiale soit modifiée, en n’hésitant pas à en appeler à l’emploi… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité
Ce que je voulais dire Quand ça souffle vraiment en Europe, déjà aujourd’hui les prix de marché s’écroulent, et quand le PV produit en Europe, ils ne s’écroulent pas mais ils reviennent à des niveaux “moyens”. Bien sûr, ça ne peut aller qu’en se dégradant ou s’améliorant selon son point de vue, mais en tous cas ça ne peut aller qu’à la baisse au moment ou le PV ou l’éolien produit.. Hors le prix de marché est ( normalement) le futur de tout projet ( PV, éolien, biomasse,…) après la fin de sa période d’achat. Bon, on verra….Mais je n’ai… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Voir Chelya donner un lien Wikipedia en affirmant que c’est une source sûre est déjà surprenant! Affirmer en plus que ces systèmes “fonctionnent parfaitement” est encore plus surprenant, et en tous les cas on n’en sait rien. Et des taux de pénétration d’éolien de 100%, il y en a nous dit Chelya, mais quelle source crédible? Sur l’auugmenation potentielle de CSPE dans ce cas précis, j’ai déjà répondu ci-dessus. Il y a forcément un intérêt ( sauf si les éoliennes sont rincées) à trouver un accord.

A chelya
Invité
Chelya, vous êtes partisant des EnR. C’est bien, je les apprécie aussi. Cependant, à prendre des positions trop radicale, vous déservez votre cause. En l’occurence, l’exemple de badrien était là… à titre d’exemple. Bien sur que Saint Pierre et Miquelon n’est pas en Europe. Mais même là-bas, il est nécessaire d’avoir des moyens de back-up quand le vent ne souffle pas. Je voit mal les infirmières dans les hôpitaux : “Pas de radiothérapie pour les cancers, pas d’IRM avant les opérations chirurgicales pour savoir ce qu’à le patient et pas d’énergie pour les appareils de suivi respiratoire des patients aujourd’hui.… Lire plus »
nrjlibre
Invité
bonjour Après un survol rapide des données: 2 unités thermiques: 21 MW+ 6 MW=27 MW ! Bravo ! Population totale: on arrondit à 6000 habitants ok ? je divise 27 par 6000 et je multiplie par 66 millions (population française 2014) ça fait : houla tant que ça , 300 GW !!!! Ben dites, heureusement qu’on est pas tous comme eux ! C’est gourmand un insulaire! Ou alors effectivement la centrale est généreusement surdimensionnée! Le plus drôle c’est que l’hopital doit avoir son propre groupe électrogène de secours non ? Non, pour être tranquille zont qu’à y mettre un EPR:… Lire plus »
Tech
Invité
vouloir virer l’éolien parcqu’on a pas investi pour améliorer la régulation avec le thermique, c’est la honte! transporter du fuel jusqu’à St Pierre et Miquelon est ridicule si on considère qu’ils auraient suffisament d’énergie dispo sur place! et à badrien et consort qu’ils arrêtent avec l’intermittence des ENR, c’est maintenant gérable techniquement. Tous ce qu’ont produit les éoliennes , n’a pas été du fuel brulé un point c’est tout. et quand une centrale nuke est en maintenance ou à l’arrêt, ce n’est pas une très grosse intermittence ça, un petit Gigawatt d’un coup !!! vous le remplacez par combien de… Lire plus »
Bachoubouzouc
Invité
“vouloir virer l’éolien parcqu’on a pas investi pour améliorer la régulation avec le thermique, c’est la honte!” En effet, il y a moyen de faire mieux (voir l’article sur le combo PV-batterie à la Réunion). Mais ça n’est pas le sujet de l’article, à savoir le conflit entre Eole Miquelon et EDF. “et quand une centrale nuke est en maintenance ou à l’arrêt, ce n’est pas une très grosse intermittence ça,” Non, ça n’est pas de l’intermittence. On en a déjà parlé souvent (la dernière fois ici), et il serait temps que vous tous arrêtiez avec ce délire de pure… Lire plus »
energiestr
Invité

Je crois EDF de mauvaise foi car techniquement il est tout à fait possible de faire de l’hybride diesel+éolien avec beaucoup d’éolien. Vergnet est un spécialiste français de cette technologie. ABB propose le PowerStore : un volant de stockage d’énergie de 1,5 MW pour stabiliser les micro-réseaux Diesel en présence de beaucoup d’énergies renouvelables intermittentes : (Dic2013).pdf Un représentant d’EDF pourrait-il nous dire pourquoi ces solutions n’ont pas été mises en oeuvre alors que l’Australie en a équipé de nombreuses îles ?

Bob1
Invité
“Mais ne vous en faites pas, dans 10 à 15 ans je parie que presque tous les producteurs eoliens en fin d’obligation d’achat viendront pleurer de la même façon, et demander une prolongation de leurs taris, même s’ils sont réduits.” Savez vous que nous sommes au 21e siecle, et qu’il existe d’autres opérateurs qu’EDF ? Si EDF ne veut pas de cette électricité bon marché, d’autres signeront le contrat Pour en revenir aux ZNI, la limite d’intégration du renouvelable est de 30%. Mais c’est une limite fixée par la loi, techniquement on sait aller plus loin. D’ailleurs cette limite des… Lire plus »
Tech
Invité
je comprend que l’arrêt inopiné des centrales vous gêne, mais il ne faut pas rechercher bien loin pour trouver ça: Centrale nucléaire du Tricastin: arrêt du réacteur N.3 après une panne de carte (EDF) Le réacteur N.3 de la centrale nucléaire du Tricastin (Drôme) était samedi à l’arrêt en raison d’une carte électronique défectueuse, a-t-on appris auprès de son exploitant EDF. Par Isabelle Gonzalez Publié le 23/11/2013 | 17:34, mis à jour le 23/11/2013 | 17:34 et même si une maintenance peut être connue longtemps à l’avance, pendant que des centaines de megawatt de sont pas produits, il faut bien… Lire plus »
Temb
Invité
Désolé mais l’intermittence du nucléaire est un problème aujourd’hui bien plus complexe (même si parfaitement géré) que celui du solaire ou de l’éolien. On en reparlera pour ces deux dernières quand il y en aura beaucoup en France. Mais plusieurs dizaines de fois par an on a des arrêts non prévu, forfuit, non prévisibles, non programmés, appelez ça comme vous voulez, qui touchent de 900 à 1450MW d’un coup. Et bientôt (en 2017?) 1650MW. ça c’est de la grosse intermittence, du gros pépin réseau à gérer d’un coup. Et le seul problème réseau de taille reconnu par RTE, c’est la… Lire plus »
Bachoubouzouc
Invité
@ energiestr : “Je crois EDF d’assez mauvaise foi car techniquement il est tout à fait possible de faire de l’hybride diesel+éolien avec beaucoup d’éolien.” Vous dites exactement la même chose que Tech, auquel j’avais déjà répondu dans mon précédent commentaire : Oui il serait techniquement possible (et souhaitable) de faire mieux. Mais ça n’est pas le sujet ici. Le sujet, ici, c’est Eole Miquelon qui attaque médiatiquement EDF après s’être fait débouter en justice. Ici le sujet c’est un Eole Miquelon, qui ne manière assez symptomatique (j’en ai l’impression) de l’industrie ENR, croit que tout lui est du et… Lire plus »
Lord predator
Invité
Ah bon Bachoubouzouc ? Vous vivez de moins en moins bien maintenant avec c’est ENR sur le réseaux ? Eh bien, vous êtes beaucoup affectés pour pas grand chose, en se qui me concerne … je vis toujours aussi bien, comme beaucoup je penses. Et c’est vous qui cherchez à noyés le poissons, c’est trop facile de se repliés derriére le faux débat que l’article propose, oui EDF pouvait et aurait dû faire en sorte de maximalisé les éoliennes de St P&M au détriment des groupes diesel et pas l’inverse, votre grand EDF et son greewhashing quotidiens peut se mettre… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité
“Savez vous que nous sommes au 21e siecle, et qu’il existe d’autres opérateurs qu’EDF ? Si EDF ne veut pas de cette électricité bon marché, d’autres signeront le contrat”. Bien entendu, ce n’est pas ça la question, des acheteurs il y en aura,la question c’est est-ce qu’il y aura des vendeurs pour vendre bon marché, où est-ce qu’il y aura un lobbying d’enfer, avec l’ensemble des arguments mis en avant par Quadran dans la fin de l’rticle, pour poursuivre d’une façon ou d’une autre des tarifs d’achat à prix garantis, et non une vente sur le marché, qui est pourtant… Lire plus »
Dan1
Invité

Je repose ma question qui pourrait avoir une légère importance pour ceux qui vivent là-bas : Qui, à Saint Pierre et Miquelon, est responsable de la continuité du service de l’électricité, de sa qualité… ? Est-ce que Saint Pierre et Miquelon sont dans le même régime que la métropole ? Il me semble que commencer à répondre à cette question permet de mieux appréhender le reste.

fredo
Invité

EDF SEI est responsable d’équilibre et producteur comme pour tous les DOM. c’est donc en théorie différent de la métropole, mais si à chaque fois c’est du monopole de distribution EDF, qui contrôle le réseau (hors quelques ELD marginales en métropole) cf lien ci dessous mais d’habitude vous savez faire ce genre de recherche !

Dan1
Invité
Merci de me qualifier de chercheur ! Oui, je sais faire, mais il était important que quelqu’un d’autre réponde à la question. En effet, les systèmes insulaires (ZNI) sont en dérogation avec ce qui est obligatoire en métropole. Et la CRE l’explique très bien : Donc à Saint Pierre et Miquelon, EDF n’est pas un simple producteur mais elle assure la responsabilité de la bonne marche du système global de distribution d’électricité… et pas seulement les jours où il y a du vent. Si le système ne marche pas, on ne tapera pas sur le producteur éolien, mais sur EDF…… Lire plus »
fredo
Invité
bien compris votre message à nouveau, mais l’amalgame me semble un peu rapide en l’espèce d’une part par la puissance en jeu (0,6Mwc) et d’autre part par la nature d’un contrat manifestement mal ficelé et beaucoup plus ambigu qu’un contrat cogen. sans compter votre argument concernant l’état des éoliennes peut-être en bout de course. j’ajouterai que la future centrale thermique qui sera mise en service en 2015 aura peut-être été conçue pour mieux s’adapter aux éoliennes, même si l’ajout de la fonction réseau de chaleur donne un nouvel argument pour faire passer le thermique en premier. ça serait interessant que… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité
Sur le fond, j’ai déjà répondu hier à 19:10, il vaut mieux substituer de l’éolien “piloté” à du fuel que de faire le contraire, je pense que d’ailleurs tout le monde sur ce post est d’accord sur ce point quelque soit la façon dont c’est exprimé. Le problème que personnellement je et d’autres mettent en avant, c’est la mise en scène dramatisée de gens qui ne sont absolument pas des enfants de choeur pour préserver leurs intérêts alors qu’ils ont signé un contrat qui peut-être était mal ficelé mais qui en tous les cas leur a valu de perdre en… Lire plus »
fredo
Invité

ça on avait un peu compris où vous vouliez en venir (sur EDF responsable d’équilibre), même si ce point avait déjà été règlé plus haut mais bon. même remarque que pour 6ct: ça serait interessant que la cour des comptes et la CRE (est-elle compétente?) mettent leur nez dans le petit business d’EDF là-bas, la confiance n’exclut pas le contrôle !

fredo
Invité

“Ici le sujet c’est un Eole Miquelon, qui ne manière assez symptomatique (j’en ai l’impression) de l’industrie ENR, croit que tout lui est du et que les contrats et les engagements ne signifient rien. ” c’est vraiment à se demander si vous ne voulez pas faire un concours de celui qui a la plus grande… je parle de la mauvaise foi bien sûr.

Altair
Invité
Bon, ce qu’on voit dans ce forum, c’est juste que ni EDF, ni Quadran ne sont des enfants de choeur… Bon, à la fois, c’est toutes les deux des entreprises qui cherchent à faire leur beurre… On peut s’attendre à ces conflits d’intérêt économique. Nous n’avons pas tous les éléments pour juger cette affaire. EDF a-t-il coulé ce contrat ? Les installations diesel existantes n’étaient peut être effectivement pas dimentionnées pour faire plus de 50% d’éolien. Oui, je sais que ça se fait ailleurs dans le monde, ce qui est génial. Mais c’est grâce à des installations particulières qui ne… Lire plus »
Verdarie
Invité
Dans cette affaire, il est facile de comprendre que celui qui a en main toutes les ficelles pour contraindre toutes les sociétés souhaitant amener une production sur son réseau à signer des accords à tendance arbitraires dispose d’un droit de veto.Car dans tous les cas il est possible de dire, “Que l’insertion de l’énergie éolienne ne peut se faire jusqu’à dégrader la qualité de l’électricité pour les clients. C’est prévu dans le protocole d’accord entre EDF et Eole Miquelon. EDF n’est donc pas censée absorber la production d’EM lorsqu’il en résulte une dégradation du réseau…..Evidemment pour dégrader la qualité, il… Lire plus »
Stephsea
Invité
Plus ou moins subtiles dans leurs arguments, les concervateurs pro EDF se reconnaissent à leur manière de toujours détourner le débat, le dévier vers ce qu’ils imposent comme un necessaire pragmatisme ou du réalsime. Mais ce soit disant réalisme réservé et scientifique (ou légaliste) est tout simplement de la propagande outrageusement partiale (pléonasme). Il est faux que l’on ne puisse pas trouver une alternative au diesel en site isolé. C’est même un impératif à moyen terme. Il est faux que l’on ne puisse pas gérer la variabilité des ENR. Il est vrai par contre que cette gestion peut être rendue… Lire plus »
Bachoubouzouc
Invité
Comme d’habitude, on observe chez une large partie des “pro-ENR” une mauvaise foi assez frappante : D’un article parlant du conflit contractuel entre EDF et Eole Miquelon, on part sur “EDF n’a pas fait tout ce qui était en son pouvoir”. Alors d’un côté on a Fredo qui m’accuse de mauvaise foi, sans rien détailler ni prouver, de l’autre on a Verdarie qui accuse (sans preuve bien évidemment) EDF de manipulation (alors que l’affaire a été jugée en sa faveur), et enfin on a Stephsea qui affirme (là encore sans la moindre preuve) tout un tas de truc (y compris… Lire plus »
Temb
Invité

“Après, tout cela ne se fera évidemment pas instantanément” Non c’est certain, et on pourra toujours compter sur EDF pour mettre tout son poid pour freiner ces évolutions.

fredo
Invité
vous recommencez à devenir grossier, chassez le naturel, … Au passage, merci de ne plus taxer systématiquement de mauvaise foi toute personne qui n’est pas d’accord avec vous, ou qui ose critiquer EDF, société privée côtée en bourse, composante du CAC 40 bien connue pour sa philanthropie. Vous confondez sans doute forum sur l’énergie et assemblée d’actionnaires. Cela dit, je distinguerai la lettre (le contrat) et l’esprit (ce qui est affiché par EDF), raison pour laquelle le soutien inconditionnel me paraît excessif. sur la lettre (le contrat donc), j’ai déjà dit plus haut que manifestement la rédaction du contrat laissait… Lire plus »
Bachoubouzouc
Invité
“Au passage, merci de ne plus taxer systématiquement de mauvaise foi toute personne qui n’est pas d’accord avec vous” N’est-ce pas vous qui me taxiez de mauvaise foi hier à 21h35, sans rien argumenter ? Moi quand je le fais, je l’argumente (et on me conteste rarement). Ce que vous venez de faire ici, par exemple, c’est de la mauvaise foi. Puisque vous m’accusez d’un truc que vous pratiquez vous même. “ou qui ose critiquer EDF, société privée côtée en bourse, composante du CAC 40 bien connue pour sa philanthropie.” Mais vous pouvez critiquer qui vous voulez tant que vous… Lire plus »
Dan1
Invité

Vous demandez un audit de la Cour des Comptes sur la politique climatique et énergétique… voici : Evidemment, ce n’est pas un audit sur Saint Pierre et Miquelon et EDF, mais il y a des choses intéressantes sur les EnR. Je m’étonne d’ailleurs qu’Enerzine ne l’ai pas mentionné dans un article ? Il faut s’abonner au publications de la Cour des Comptes.

wpDiscuz