Eolien : comprendre les turbulences atmosphériques

Selon des recherches menées par l’Université du Colorado à Boulder, les éoliennes produisent des ondulations invisibles qui peuvent affecter l’atmosphère et influencer les éoliennes en aval, faisant fluctuer la puissance du parc éolien de plus de 50% en 1 heure.

"Aujourd’hui, les turbines massives des éoliennes entrent dans une partie complexe de l’atmosphère", a déclaré Julie Lundquist, assistant professeur au département des sciences atmosphériques et océaniques (NOAA) de Boulder. "Si nous pouvons comprendre comment les rafales et turbulences du vent affectent le fonctionnement des turbines et la façon dont se comportent les turbines au démarrage, nous pourrons améliorer les normes de conception, accroître l’efficacité et réduire le coût de l’énergie."

Pour mesurer les variations et le comportement du vent, les chercheurs surveillent une éolienne basée au Centre National des technologies du vent (NREL), en utilisant un instrument mis au point par le NOAA et faisant appel à un scanner Doppler – Lidar à haute-résolution. Le Lidar réalise des mesures optiques en trois dimensions de l’activité atmosphérique et peut capturer un échantillon d’air jusqu’à 1 km du sol, sur des distances allant jusqu’à 7 kilomètres.

"Les effets des turbulences ont été modélisés grâce à des travaux en soufflerie et à des simulations numériques", a déclaré Robert Banta chercheur au NOAA, "mais l’atmosphère est différente, c’est plus variable et plus compliquée."

Les chercheurs utiliseront aussi un laser spécialisé appelé "WindCube lidar" ainsi qu’un sonar, appelé "Triton sodar", dans l’objectif de mesurer le vent et la turbulence. Par ailleurs, le NREL a installé 2 tours météorologiques hautes de 135 mètres chacune, qui seront utilisées pour mesurer la température de l’air, le vent et la turbulence.

"Même les fluctuations des température de l’air opérantes toute la journée peuvent affecter le démarrage des éoliennes", a ajouté J. Lundquist. "Les changements résultant dans la phase de "réveil" peut impacter la productivité des parcs éoliens dotés de plusieurs rangées de turbines ; il est donc important de les observer en détail et de comprendre comment minimiser leurs impacts."

Les scientifiques et les développeurs d’énergie éolienne pourront à terme se servir des résultats de l’étude afin de mieux comprendre la production d’énergie et accroître ainsi la productivité des parcs éoliens.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Eolien : comprendre les turbulences atmosphériques"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Energie+
Invité
Pour les petites éoliennes à axe vertical, Spirowind a mis au point un procédé qui augmente l’efficacité et permet ainsi de réduire leur taille à production égale. Très compact, ce dispositif multiplie ainsi par trois ou quatre la puissance de l’éolienne à taille équivalente, favorisant une réduction du coût de production Watt par heure. Ce système permet également de concevoir des éoliennes de puissance de 1 kW de la taille d’une éolienne de type Savonius de 250 W. Pour le moment, Spirowind souhaite couvrir le marché domestique avec des éoliennes de 1 ou 1,5 kW et celui des équipements urbains… Lire plus »
Grosdoute
Invité

Je sais que je vais faire une demande tout à fait indécente et déplacée : avez vous des mesures genre courbe de puissance réalisées par des organismes indépendants ? Vous dites “selon l’exposition au vent, le retour sur investissement peut être compris entre 1 et 3 ans” Très bien mais c’est quoi l’exposition au vent permettant d’avoir un retour de 1 ans : 150 km/h de vitesse moyenne annuelle ? Encore un gros bobard, mais c’est souvent la règle dans le monde du petit éolien.

Energie+
Invité
Grosdoute vous réagissez toujours comme çà ? ;o) Je ne faisais aucune pub, j’ai juste vu çà sur internet et çà m’a semblé intéressant de le faire savoir. Je n’ai aucun lien avec cette société donc pas plus d’infos que ce qui est mentionné dans les liens. Il y a très peu d’éoliennes domestiques testées par des organismes vraiment indépendants et pas celles récentes donc je doute que vous trouviez des courbes, sinon celles du centre universitaire qui a coopéré à la mise au point. J’avais mis un autre lien que je remets si le modérateur vous laisse le temps… Lire plus »
Energie+
Invité
Grosdoute
Invité
Oui j’ai tendance à réagir comme ça face à des gens qui promettent la Lune (1 ans de retour sur investissement) sans apporter la moindre preuve à leur déclaration. Vous n’avez aucun intérêt avec Spirowind ?  vous faites leur pub gratuitement ? Expliquez nous clairement comment un multiplicateur planétaire peut multiplier par 3 ou 4 la puissance d’une éolienne Savonius, parce que ça tient du mouvement perpétuel cette histoire, faudrait arrêter de prendre les gens pour des billes. Il y a des centres de test indépendants pour le petit éolien : NREL aux USA : TUV NEL : CIEMAT en… Lire plus »
Energie+
Invité
J’ai lu l’info qui est toute récente dans Industrie & Technologies donc il m’a semblé utile de la publier, rien de plus, car elle n’a pas encore fait l’objet d’un article par ce site à qui je l’ai également transmise à cette fin s’ils la jugent intéressante. Vous évoquez le Nrel, Tuv, Ciemat et Sepen, je ne dis pas pour autant que vous faîtes leur pub ! Pour le détail je n’en sais rien de plus et en publiant c’était aussi pour l’éventuelle occasion d’échanges avec des lecteurs qui ont peut-être d’autres infos puisque, encore une fois je ne suis… Lire plus »
Grosdoute
Invité
Manisfestement vous ne connaissez pas grand chose au petit éolien. Vous n’ètes pas au courant du nombre d’arnaques et de procès passés ou en cours. Il y a pourtant des professionnels qui tentent de faire leur boulot correctement mais avec le nombre de charlatans ce n’est pas évident. Sur le groupe de discussion suivant : Des professionnels et des particuliers, en tous cas des gens qui savent de quoi ils parlent, échangent sur le petit éolien, vous verrez il y a beaucoup de cas comme le mien qui relève de la psychiatrie. Au fait pour le multiplicateur planétaire je n’ai… Lire plus »
Energie+
Invité
Encore une fois je n’ai aucun lien avec Spirowind et ne fais aucune pub, j’ai juste signalé texto en tant que lecteur pour info ce qui vient de paraître en un peu plus long dans Industrie & Technologies le 26.04.11 avec les liens dont l’un a sauté mais que vous pouvez retrouver et vérifier via Google, y compris sans doute sur d’autres sites. Avant de déclarer sans vérifier que c’est une arnaque, mieux vaut interroger les concepteurs-promoteurs directement, mais je pense qu’ils sont toutefois encore en phase de dépôt de brevets donc la réponse ne sera pas immédiate. L’erreur d’interprétation… Lire plus »
Fred1317
Invité

tout le monde n’est pas un pro de l’eolien,votre arrogance et votre avis sur le produit sont inutiles dans un commentaire, cela n’apporte aucune information. etant simple consommateur s’interressant au l’eolien domestique  je remerci a energie+ pour m’avoir fait connaitre spirowind.

Geolog
Invité

le site internet de Spirowind est très très succinct. Il me fait penser à des sites de coquilles financières dont les buts sont très éloignés du sujet qu’elles affichent. Mais je me trompe peut-être.

Olivia
Invité
Merci également à Energie+ c’est intéressant. Les liens sont plus complets en Espagnol et notamment en bas de page. Il est normal que le site soit encore sommaire c’est une start-up issue d’une université et le brevet est en cours de dépôt, ce n’est donc pas une “coquille vide” mais seulement une société récente qui a de plus été primée et a reçu des financements publics officiels sur avis d’un comité scientifique, donc difficile de douter d’eux. Les éoliennes sont en cours de tests in situ et vont faire l’objetc d’une certification (voir les docs sur leur site). Le site… Lire plus »
wpDiscuz