Enerzine

Eolien flottant : Ideol lève 8 ME de financements additionnels

Ideol a annoncé avoir levé 8 millions d’euros lors d’un nouveau tour de table incluant notamment la participation de deux industriels majeurs, à l’heure où le marché de l’éolien flottant entre dans une phase de développement commercial.

Ideol, leader sur le marché des fondations flottantes pour l’éolien en mer, a ouvert son capital à deux industriels majeurs du secteur : la société allemande Siem Offshore Contractors et le groupe japonais Hitachi Zosen. Ce tour de table inclut également Amundi Private Equity Funds, filiale du groupe Amundi, premier acteur européen de la gestion d’actifs avec plus de 1 100 milliards d’euros d’actifs sous gestion au plan mondial, ainsi que certains des actionnaires historiques de la société (Tertium, PACA Investissement et Conseil Plus Gestion).

Siem Offshore Contractors, filiale de la société norvégienne cotée en bourse Siem Offshore (SIOFF), est l’un des leaders mondiaux de la construction de projets éoliens en mer. Il détient en propre une flotte de pointe de plus de 45 navires supports à l’installation offshore (dont des navires poseurs d’ancres, de câbles d’export électrique et de support en mer), flotte particulièrement adaptée à l’installation de projets éoliens flottants.

Hitachi Zosen, acteur central du développement de l’éolien flottant au Japon, a participé à la construction de trois des cinq démonstrateurs flottants installés à ce jour dans le pays. Hitachi Zosen est également partenaire d’Ideol depuis plus de 2 ans, partenariat qui aboutira en 2018 à l’installation en mer d’un premier démonstrateur de la solution Ideol au Japon.

Pour Paul de la Guérivière, PDG d’Ideol, « les accords de partenariat signés avec ces groupes industriels de renommée mondiale donnent la capacité à Ideol d’apporter à ses clients une offre clef en main, couvrant l’ensemble de l’ingénierie, la construction et l’installation en mer de sa solution de fondations flottantes, dans la perspective des projets commerciaux en cours de développement. Ils soulignent également la position unique d’Ideol à l’international, seul acteur à disposer d’un démonstrateur sur chacun des principaux marchés, en Europe et au Japon. »

Par ailleurs, la participation d’acteurs de référence comme Amundi souligne l’attractivité renouvelée du secteur des Cleantech pour les acteurs financiers. Le secteur de l’éolien en mer est plus particulièrement ciblé avec plus de 18 milliards d’euros de financements additionnels en 2016 en
Europe.

La société Ideol, basée à La Ciotat (13), a été fondée en 2010 avec l’objectif de développer des fondations flottantes pour l’éolien en mer garantissant une fiabilité technique et une viabilité économique maximale. 

L’entreprise a conçu une fondation flottante pour l’éolien en mer reposant sur le concept breveté « Damping Pool », compatible avec l’ensemble des éoliennes présentes sur le marché. Cette solution a été développée dès l’origine pour optimiser les retombées économiques locales et réduire les coûts sur l’ensemble du cycle de vie, de la construction à l’exploitation et le démantèlement. 

Elle permet le développement de projets éoliens en mer sans contrainte de profondeur ou de sols, à la recherche des sites bénéficiant des meilleurs gisements de vents. A l’absence d’impact visuel loin des côtes, s’ajoute ainsi l’opportunité d’accroître la production de chaque éolienne et donc de réduire le coût final de l’énergie produite.



[ Communiqué ]

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz