Eolien, la Compagnie du Vent investit 1,4 Mds



Après des mois d’études de préfaisabilité et de rencontres avec les acteurs locaux, La
Compagnie du Vent a déposé une demande d’occupation du domaine public maritime auprès des services maritimes de la Somme et de la Seine-Maritime pour son projet de parc éolien en mer des Deux Côtes.

C’est la première étape administrative pour ce projet qui génèrera de nombreux emplois et offre une opportunité d’améliorer les conditions de pêche.

Le projet de parc éolien en mer des Deux Côtes a franchi une première étape administrative. En effet, après avoir rencontré les élus, les services de l’Etat et les usagers de la mer, La Compagnie du Vent a déposé la demande d’occupation du domaine public maritime auprès des services maritimes de la Somme et de la Seine-Maritime pour son projet de parc éolien au large des côtes picarde et haut normande. Cette démarche est une étape préliminaire à la demande de permis de construire.

Ce parc éolien, qui représente un investissement de 1,4 milliards d’euros, est une opportunité pour dynamiser l’économie locale, en particulier l’activité maritime. En effet, l’installation de ces 156 éoliennes, d’une puissance totale de 702 mégawatts, fera largement appel aux infrastructures existantes, notamment portuaires, et permettra d’améliorer les conditions de pêche. L’ensemble de ces activités génèrera de nombreux emplois : plus de 2 000 pour la construction durant 3 ans, puis environ 250 emplois locaux directs et indirects pour l’exploitation.

Une opportunité pour le monde de la pêche

Le secteur de la pêche se trouve confronté à deux défis majeurs : la baisse de la ressource halieutique et l’augmentation des dépenses en carburant. La Compagnie du Vent offre avec son projet une occasion unique de les relever tout en contribuant à la diminution des émissions de gaz à effet de serre.

En effet, La Compagnie du Vent prévoit l’installation de récifs artificiels dans et autour de son parc éolien, pour favoriser le renouvellement des populations de poissons et ainsi compenser, et même dépasser, la perte de zone de chalutage entraînée par l’installation des éoliennes.

Quant au problème de l’augmentation des coûts énergétiques, La Compagnie du Vent propose d’apporter aux pêcheurs une aide à l’incorporation de biocarburant grâce à sa future unité de production de biodiesel2. Les professionnels de la mer pourront ainsi diminuer leurs dépenses de carburant, mais aussi faire baisser leurs émissions de gaz à effet de serre.

Un projet d’envergure régionale

Depuis de nombreuses années, La Compagnie du Vent étudie l’installation des parcs éoliens en mer de taille plus modeste (puissance de 100 mégawatts et investissement de 140 millions d’euros environ). Elle a ainsi constaté que ces parcs, s’ils parvenaient à s’insérer en minimisant leurs impacts, ne pouvaient prétendre à une réelle intégration car ils n’ont pas une envergure suffisante pour mobiliser les synergies nécessaires à la dynamisation de l’économie locale.

C’est pourquoi La Compagnie du Vent a décidé de faire du projet des Deux Côtes un parc éolien de grande dimension. Ainsi, il génèrera une taxe annuelle de près de 8,5 millions d’euros mise en place dans la dernière loi de finances3. Cette taxe sera versée pour moitié à un fonds départemental pour les activités maritimes de pêche et de plaisance, le reste revenant aux communes et intercommunalités concernées.

De plus, afin de structurer sa démarche de création d’emplois, La Compagnie du Vent analyse l’organisation de l’exploitation de son projet de parc éolien. L’infrastructure mise en place pourra ainsi faire appel aux services de marins locaux.

Enfin, en plus des opportunités économiques, sociales et écologiques offertes par ce projet, le parc éolien des Deux Côtes est aussi une réponse claire aux incitations du gouvernement. En effet il remplit à lui seul 70 % de l’objectif de développement du parc de production électrique par des éoliennes en mer4 fixé par le gouvernement à l’horizon 2010.

 
(src : CP – la Compagnie du vent)
Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz