Enerzine

Eolien : nouveau record battu en Espagne

Partagez l'article

Les vents violents qui ont soufflé sur l’Espagne dans la journée d’hier ont permis d’enregistrer un nouveau record de couverture des besoins électriques du pays par l’énergie éolienne.

A 5h du matin lundi, 43% de la demande électrique espagnole était couverte par l’énergie éolienne. Ce qui représente une production de 9 253 MW, pour une demande totale de 21 264 MW. Plus tard dans la journée, le niveau maximum de production s’est établi à 10 263 MW, à 12h30.

Le précédent record de couverture avait été enregistré le 22 mars dernier, avec 40,8% de la consommation couverte par l’éolien. Relevé à 18h30, ce taux correspondait à une puissance de 9 862 MW.

Au-delà de ces records ponctuels, l’Association de l’éolien espagnol (AEE) signale que l’énergie éolienne aura couvert à la fin de l’année 2008 près de 11% de la demande électrique du pays. Toujours selon l’AEE, l’énergie éolienne a permis en Espagne de baisser le prix de gros de l’électricité de 6€ par MWh en 2007. Ce qui conduirait à une économie de 1 198 millions d’euros sur l’année, contre 991 millions de primes versées au secteur.

En 2007, l’énergie éolienne aurait également permis d’éviter l’importation de 6 millions de tonnes équivalent pétrole, soit 1 000 millions d’euros, et d’éviter le rejet de 18 millions de tonnes de CO2.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    21 Commentaires sur "Eolien : nouveau record battu en Espagne"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Guydegif(91)
    Invité
    Si besoin était voilà qq chiffres à méditer pour ceux qui auraient encore besoin de qq preuves….!Certes il n’y a pas des vents comme ça tous les jours, mais faire 45% de couverture instantanée et 11% en cumulé sur l’année YTD ce n’est qd même pas mal, Non?L’éolien en tant que contributeur au Bouquet de Solutions DD !En y associant qq centaines de m2 voire ha de PV et installation de solaire thremodynamique judicieusement installés,…. vu la latitude et l’ensolleillement de l’Espagne, ça fait 2 beaux contributeurs au Bouquet de Solutions DD, plus un peu d’énergie marine à exploiter Pélamis (cf Portugal)… Lire plus »
    Jess
    Invité

    Les attaques conte l’éolien ne sont pas innocentes.  Les nucléaocrates déguisés en écologistes ont très peur que l’éolien metet à mal la politique française du tout nucléaire. L’éolien ouvre la voie à un mixte vers qui va produire à terme 25% de l’énergie consommées en FRance.

    paul
    Invité

     Tout le monde sait qu’à 5h du matin on déborde d’énergie

    Julien75
    Invité
    L’éolien est à ce jour la seule source d’énergie renouvelable en mesure de concurrencer le nucléaire, aussi bien par la facilité de mise en oeuvre (sauf en France, pays de l’exception nucléaire) et par les quantités d’énergie produite. D’ailleurs, si l’on compare l’électricité produite chaque année par les installations éoliennes connectées au réseau depuis cinq ans, avec les réacteurs nucléaires connectés au réseau pendant la même période, dans le monde entier, l’avantage est nettement en faveur de l’éolien. Je ne parle pas seulement de la puissance (les MW) mais surtout de l’énergie (les MWh ou TWh), c’est-à-dire l’électricité produite. Et… Lire plus »
    Jp du carladez
    Invité

    Le TGV aussi il peut rouler à plus de 500 Km/h il n’empêche que des trains arrivent encore en retard ! Bien venu au Guiness des records. On voit aussi des jours ou l’éolien produit ZERO. Là bien entendu personne ne s’extasie !

    Duchnock
    Invité

    C’est normal, le facteur de charge est tellement mauvais en Espagne (moins de 20%), pays très peu venté, qu’il arrive souvent qu’instanément le vent sur l’ensemble du territoire est tel que l’éolien produit 4 fois plus que sa moyenne.Ce qu’il y a de bien, c’est qu’en france, grace au nucléaire qui produit 80% de l’électrcité, on est à l’abris de cet exploit imbécile, que ne fait qu’épater les cons!

    Reivilo
    Invité
    Mon chez DuchnockRassurez-vous en France aussi on bat régulièrement des records de consommation sans peine grâce à nos jolis réacteurs. Et on doit en être fier ! Restez à l’écoute des médias les records de l’année ne devraient pas tarder à tomber.Une consommation multipliée par 4 en trente ans ça, ça c’est pas du vent !Heureusement chez nous l’éolien n’arrive guère au delà de 1% de cette belle consommation malgré un potentiel éolien bien supérieur. Non mais, pas si bête on sait bien qu’une source d’énergie gratuite par définition ne vaut rien et qu’il faut s’en méfier.Quand à ces ballots… Lire plus »
    pasnaif
    Invité
    et pourtant celui qui a écrit cela signe son imbécillité:1- Il cherche le point le plus bas de la consommation du pays, 5h du matin….2- Il le compare à une pointe météo qui ne se produit que rarement,3- Il exulte,4- et il écrit qu’il a fallu attendre 8 mois pour égaler le précédent record !!!! Alors si « éoliste » consiste à se réjouir de ce « record »… pauvre de nous!Quand à la « baisse de 6€ le MWh » laissez moi rigoler! Comme si une énergie aléatoire à plus de 74€ le MWh allait faire baisser les prix d’un nucléaire à 32€/MWh! Sûrement au… Lire plus »
    Sancho
    Invité
    Donc nos amis espagnols auraient un cerveau déficient et des arrières pensées mercantiles quand ils parlent d’éolien et seraient de grands esprits sur le solaire…Et s’ils étaient tout simplement bons sur les deux tableaux ? N’en déplaise aux « solides »  et « sérieux » nucléaristes de profession, les espagnols ont su développer le solaire thermique individuel de façon exemplaire et sont aujourd’hui également les premiers de la classe pour la puissance éolienne installée l’an dernier en Europe. De l’autre côté de l’Atlantique un grand pays va aussi lancer un vaste programme de maîtrise des conso et développement des ENR et je pense que… Lire plus »
    Dan1
    Invité
    Oui, il est indéniable que l’éolien peut battre des records de production aussi bien en terme de maximum… qu’en terme de minimum et cela sans qu’on lui commande quoi que ce soit.La meilleure preuve est ce que nous voyons sur le graphique très parlant du site WINDMONITOR pour ces derniers jours en Allemagne avec ses 22 000 MW installés. Je redonne le lien : Vous voyez clairement que le 20 novembre, un maximum de plus 17 500 MW (80 % de la puissance nominale) a été atteint entre 3 et 4 heures du matin pour retomber assez rapidement et atteindre un minimum… Lire plus »
    Jp du carladez
    Invité

    Pendant ce temps là, les moulins allemands ramaient lundi 24 à 10H 113Mw sur les 24000 installés (source ). J’epère que les meuniers chargés de gérer les réseaux allemands et espagnols ne dormaient pas. Bien entendu le thermique allemand à pris le relais, mais personne ne communique la dessus…

    Dan1
    Invité

    Pour Sancho :Cherchez sur Enerzine, j’ai déjà longuement répondu sur ce sujet et je vous recommande de lire attentivement les rapports très argumentés du Sénat et de l’Assemblée nationale.  

    Jp du carladez
    Invité

    OUPS !!! Croisage de Mail désolé Dan. On a eu la même idée au même moment.

    Lionel
    Invité

    En cas de surplus, il y a toujours la méthode de pompage de l’eau, non ? D’accord , on va récupérer moins de 50% de l’énergie ensuite, mais c’est mieux que rien…

    ja
    Invité

    Pourquoi continuez-vous et vous obstinez-vous à essayer de comparer nucléaire et EnR rien n’est comparable. Les 2 énergies ne peuvent elle cohabiter dans le pays du tout nucléaire et du tout pétrole. Oui la même question se pose sur la diversification des énergies pour diminuer notre dépense au pétrole et dans ce cas personne ne s’insurge sur les coûts supplémentaires engendrés par les nouvelles technologies.Remarquer, si on se dirige vers des voitures électriques certains doivent s’en frotter les mains. A 5 heure du matin les voitures pourront être rechargées par les éoliennes en Espagne 😉

    Caramba
    Invité
    Les stations de transfert d’énergie par pompage (STEP) ont un rendement de 85%. On en trouve même une en Belgique. Une différence de 100 mètres entre le bassin supérieur et le bassin inférieur est suffisante. C’est le cas en Alsace avec le lac Noir et le lac Blanc dont la station STEP est en cours de rénovation par EDF. Cela permet de répondre aux pointes de consommation, ce que ne peut pas faire le nucléaire. … Pour le coût du nucléaire de 32 euros le MWh, c’était une prévision de 2003 pour l’EPR. Lorsque l’on constate l’augmentation du prix de… Lire plus »
    Carambox
    Invité
    Si  tu   t ‘ imagine  que  ces difficiltés  aussi  merdiques  que  passagères  vont   faire  renoncer  au  nucléaire  ,  tu  peux  te  mettre  le doigt dans le  CUL  .Tu  rêves   trop  la   nuit .  Même     si   l  ‘  uranium    coutait   10  fois   +  cher .On   continurai   le   Nucléaire  et  ce  quelque  soit  les  difficultés  du  secteur .Même   s ‘ il  fallait  construire   des   Surgénérateurs  chers  et  dangereux  en   grand nombre , avec  beaucoup de retard  et  en  étalant  ça  sur  1  Siècle .Tu  dois  faire  parti du   réseau    » sortir  du  nucléaire »  pour  être si  bêtement  naif  ;   ou  être  au  moins … Lire plus »
    Dan1
    Invité
    Je veux bien que le pompage soit une solution, encore faut-il développer les installations. Actuellement, cela représente un peu plus de 7 TWh par an, donc tout dépend de la taille des surplus. Le barrage de Grand’Maison qui peut fournir 1800 MW en quelques minutes (2 selon EDF), n’est pas une petite installation. S’il s’agit « d’éponger » des surplus 10 fois plus important, comment et où le fait-on ?S’agissant des coûts du nucléaire, admettons que le coût complet de l’EPR soit plus cher, il demeure que le coût des kWh aura tendance à baisser si les réacteurs actuels dépassent 40 ans car… Lire plus »
    Ftms
    Invité
    Si tu t ‘ imagine que ces difficultés aussi négligeable que passagères vont faire renoncer au nucléaire , tu peux te mettre le doigt dans le fondement .Tu rêves trop la nuit . Même si l ‘ uranium coutait 10 fois + cher .On continurai le Nucléaire et ce quelque soit les difficultés du secteur .Même s ‘ il fallait construire des Surgénérateurs chers et dangereux en grand nombre , avec beaucoup de retard et en étalant ça sur 1 Siècle .Tu dois faire parti du réseau  » sortir du nucléaire » pour être si bêtement naif ; ou être au moins sympathisant… Lire plus »
    Dan1
    Invité

    En 2007, le coût du MWh était estimé à 25,9 Euros (voir page 12/35) Il a été revu à la hausse en 2008, et atteint 35 Euros/MWh, voir figure 5.1 de l’appendice 5 (page 47/140) Quel est selon vous le prix MWh EPR en France ?

    Francois carre
    Invité
    Les « profiteurs » du nuvcléaire peuvent-ils avoir peur de l’éolien ?  Comme le prétendent certains. Au vu des productions obtenues, après avoir mis en place le plus mauvais choix, les ressortissants du nucléaire n’ont pas de souci (sans s) à se faire. On pourrait même penser qu’ils ont été les instigateurs de ce qu’il y avait de pire au niveau du choix de captation du vent. La stupidité de vouloir capter les vents forts, les moins fréquents, ne semble pourtant pas être de leur fait . . . Faire ensuite croire au fans de l’actuel éolien que moins on met de… Lire plus »
    wpDiscuz