Eolien offshore : nouvelle génération de turbine 6 MW

Un partenariat a été créé entre Converteam, spécialiste de la conversion d’énergie et l’industriel français Alstom, en vue de créer le plus grand générateur à aimant permanent et entraînement direct au monde destiné à une éolienne.

Dans un premier temps, Converteam équipera deux prototypes d’éolienne offshore de 6 MW d’Alstom, qui seront installés sur terre et en mer en Europe au cours de l’hiver 2011 et en 2012.

La nouvelle génération de turbine de 6 MW d’Alstom a été conçue afin de réduire le coût de l’énergie de l’éolien offshore. Parmi les technologies employées dans cette version, on trouve le système d’Alstom** qui transfère la la tension indésirable du vent directement au mât de l’éolienne ainsi que le générateur à aimant permanent et entraînement direct de Converteam.

Ensemble, les 2 entités assurent que ces technologies assureront "une fiabilité exceptionnelle du système de transmission mécanique de l’éolienne."

Les systèmes à entraînement direct (direct drive) ne disposent d’aucun multiplicateur mécanique couplé au générateur. Le faible nombre de pièces rotatives augmente la fiabilité de la turbine, en accroît la disponibilité, et réduit les frais de maintenance. L’utilisation d’un générateur à aimant permanent permet une efficacité de génération améliorée et une fiabilité mécanique globale accrue.

Converteam fournira à Alstom un générateur à aimant permanent et entraînement direct « Advanced High Density » (AHD), qui est plus compact et léger que les systèmes à entraînement direct de la génération précédente.

Eolien offshore : nouvelle génération de turbine 6 MW

« Nous développons actuellement une turbine solide, simple et efficace qui réduira le coût de l’énergie de l’éolien offshore, souligne Alfonso Faubel, Vice President Alstom Wind. Alstom privilégie la qualité ; c’est la raison pour laquelle nous établissons des partenariats avec les meilleurs fabricants de composants de leur catégorie, notamment Converteam. Il ne saurait y avoir de compromis dans la conception d’un système de production d’énergie qui sera exploité dans les conditions environnementales les plus difficiles. »

Converteam a fourni ses premiers générateurs à aimant permanent pour des éoliennes de 5 MW en 2004 ; son premier générateur à aimant permanent et entraînement direct haute puissance (3,7 MW) est exploité depuis 2008.

L’éolienne Alstom a été développée pour les conditions de vent enregistrées dans la plupart des sites offshore en Europe, aux États-Unis et dans le reste du monde. Deux prototypes seront installés en 2011 et 2012, une présérie (première étape de déploiement avant la commercialisation complète) en 2013, la production en série devant intervenir en 2014.
 
Eolien offshore : nouvelle génération de turbine 6 MW
[ Pale testée en soufflerie chez LM Wind Power ]

Les autres caractéristiques principales de la turbine incluent un très grand diamètre de rotor, utilisant les plus grandes pales de turbine au monde développée avec LM Wind Power, et une capacité de génération électrique de 6 MW pour une production d’énergie supérieure. Les rendements élevés contribuent à contrebalancer les coûts d’investissement et les frais d’exploitation liés au parc éolien. Le poids de la turbine a également été optimisé pour réduire les coûts d’installation et d’infrastructure.

En janvier, Alstom et EDF Energies Nouvelles (EDF-EN) ont annoncé qu’ils concourraient ensemble, avec cette turbine, dans le cadre de l’appel d’offres lancé récemment en France pour des projets de sites éoliens offshore d’une capacité de 3GW.


** ALSTOM PURE TORQUE™ : Seule la force de rotation (le couple) est transmise au générateur ; cela garantit un vide d’air suffisant entre le rotor et le stator et améliore la performance et la fiabilité de l’éolienne.

[ Crédit images : Alstom / Converteam ]

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Eolien offshore : nouvelle génération de turbine 6 MW"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Reivilo
Invité

Les plus grandes pales au monde c’est quelle taille ? Les rendements élevés ils sont à quel niveau ? Pas très précis tout ça, ça ressemble plus à de la pub qu’à de l’info.

Nature
Invité

Serait-il possible,à chaque présentation d’éoliennes nouvelles, de trouver les dimensions des machines ,hauteur totale ,hauteur du mât, volume de la nacelle ? Ces données sont indispensables pour apprécier l’impact paysager.

Tantine golo
Invité

Pour avoir une idée, je souhaitrai connaitre la hauteur de cette éolienne de 6MW ainsi que la longueur des palles. Merci

Tassin
Invité

Il est précisé dans l’article qu’il s’agit d’une machine offshore, donc pas d’impact paysager.

David crocket
Invité

De plus en plus de publinformation sur Enerzine…

Si
Invité

A mon sens l’impact paysager de la publicité, des zones industrielles et commerciales des bords de ville est bien plus problématique que celui des éoliennes. Ce qui m’intéresse plus, c’est la maintenance, l’usure des éoliennes, a-t-on des idées sur leur réelle durée de vie et leur coût en maintenance?

Grosdoute
Invité

Vous raisonnez à l’ancienne avec des machines synchrones à rotor bobiné. Les éoliennes modernes fonctionnent grosso modo comme l’a indiqué Chelya : une génératrice synchrone à aimants permanents, une conversion en courant continu, et enfin une conversion DC/AC par onduleur. C’est au niveau de l’onduleur qu’il est possible de régler la fréquence et la puissance réactive. Il est possible de cette manière de produire du réactif à la demande.

Grosdoute
Invité

Il y a aussi les moteurs de recherche sur internet pour trouver des infos : Un lien vers un constructeur d’éolienne moderne (désolé pour la pub) page 31 “reacive power management” : :  Au cas où ça ne suffirait pas il y a les STATCOM (Static Compensator) :

wpDiscuz