Eolien, solaire, biogaz au menu de Frey Nouv Energies

Frey Nouvelles Energies, filiale de la Compagnie Financière Frey, développeur, investisseur et producteur d’électricité à partir de sources d’énergies renouvelables, annonce trois projets majeurs dans les filières : éolien, solaire et biogaz.

Un projet éolien d’envergure en Champagne Ardennes

Après l’obtention du permis de construire en août dernier, Frey Nouvelles Energies développera, sur les communes de Champlin, Antheny Auvilliers les Forges, 27,5 MW d’électricité par l’installation de 11 éoliennes de 2,5 MW chacune.

Scindée en deux parcs, l’un de 6 éoliennes et le second de 5, la centrale dont le chantier va démarrer fin 2009, permettra de fournir l’électricité consommée par 8 500 habitants dès début 2010.

Dans le cadre d’une démarche d’aménagement harmonieux du territoire, Frey Nouvelles Energies avait déposé en amont un dossier d’étude intégrant les 2 projets, en concertation avec l’ensemble des collectivités locales.


Des panneaux photovoltaïques à Valence

La maison Paul Jaboulet Ainé, propriétaire de la prestigieuse Chapelle-Hermitage, a choisi Frey Nouvelles Energies pour installer des cellules photovoltaïques sur la toiture de l’un de ses bâtiments.

Ainsi, depuis mi-novembre, Frey Nouvelles Energies a démarré les travaux en équipant ce bâtiment de 1 700 m² de cellules photovoltaïques de type amorphe.

L’installation de cette centrale photovoltaïque sur 1 300 m² produira une puissance électrique de 70 KW dès début janvier 2009.

La technologie silicium amorphe utilisée ici permet un fonctionnement avec un éclairement faible même par temps couvert.

« Ce projet, mené avec Frey Nouvelles Energies, nous permet de renforcer la démarche environnementale déjà largement présente au sein de la maison Paul Jaboulet Ainé » précise Frédéric Mairesse, Directeur Général de Paul Jaboulet Ainé.


Un quatrième moteur pour l’écosite de Vert-Le-Grand en Essonne

Frey Méthanergy, anciennement G.A.S environnement, est spécialiste des biogaz de décharge et exploite l’installation de valorisation du biogaz provenant des déchets de l’écosite de Vert-le-Grand.

Ce centre de stockage des déchets, qui traite les ordures ménagères de 700 000 habitants de l’Essonne, soit 60 % de la population du département, avait été précédemment équipé par la société en 2006 de 3 moteurs transformant le biogaz en énergie électrique.

Avec l’installation d’un quatrième moteur de 1.0 MW en août dernier, cet écosite devient l’un des plus importants sites de production électrique en France avec une puissance totale de 5.6 MW.

La chaleur dégagée par ce nouveau moteur sera récupérée et valorisée en totalité dans le cadre du traitement des lixiviats (eau usée du centre de stockage des déchets).

Rappelons que ce site de valorisation du biogaz fonctionne 24h/24 soit plus de 8 000 heures par an et atteint des temps de fonctionnement records dépassant parfois les 98 % par mois.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz