Eoliennes sous-marines, l’énergie du courant

Des chercheurs du CNRS explorent la piste des éoliennes sous-marines, ou hydroliennes, pour exploiter l’énergie des courants en rivière ou en mer.

4 laboratoires Rhône-Alpins (UMR5521, UMR 5519, UMR 5269 CNRS-ST2I/INPG/UJF et UMR 5259 CNRS-ST2I/INSA Lyon) développent de petites turbines verticales tournant autour d’un axe perpendiculaire à l’écoulement de l’eau. Plusieurs de ces turbines sont empilées sur un même axe pour former une tour, permettant d’utiliser la hauteur d’eau disponible.

Selon le CNRS, ce procédé fonctionne quelle que soit l’orientation du courant et présente l’avantage de mettre en œuvre des structures légères qui favorisent, d’une part l’exploitation rationnelle des gisements et, d’autre part, limitent l’impact sur l’environnement.

Le projet HARVEST (Hydroliennes à Axe de Rotation VErtical STabilisé) comporté plusieurs étapes.

Dans un premier temps doit être achevée la mise au point de la turbine verticale, actuellement en cours de développement. Dans une seconde phase, il s’agira, en 2009, d’implanter une première tour dans un canal EDF. Enfin, l’ultime étape consistera à mettre en commun plusieurs tours pour former une « ferme » fluviale ou marine composée de plusieurs tours.

Ce projet est labellisé par le pôle de compétitivité TENERRDIS et soutenu par l’ANR (programme HARVEST). EDF soutient ce projet par la mise à disposition de sites en canal, l’évaluation des impacts, l’analyse de la ressource hydraulique.

A propos des pales :

L’optimisation hydrodynamique des machines passe par l’étude de nouvelles formes géométriques de pales associées à des systèmes inhibiteurs de tourbillons et par l’addition de conditionneurs de courant, précisent les chercheurs.

"Les formes des structures mises en jeu (au niveau des pales, des inhibiteurs et des conditionneurs) posent, de par leurs complexités, un défis important à notre composante du projet HARVEST, qui est en charge de l’étude des matériaux, des procédés de fabrication et de la réalisation des turbines."

Voir :

Design de pales pour des turbines utilisées dans le courant – exposé technique (PDF)Site web : http://www.3S-r.hmg.inpg.fr

Références
Brevet INPG 2007 (3SR/LEGI): Achard J. L., Imbault D., Tourabi A., « Turbomachine à turbines hydrauliques à flux transverse à force globale de portance réduite», Patent n°: FR 07 58511, Applicant: INPG (FR), Publication date: 2007-10-23.

J. Zanette, D. Imbault, and A. Tourabi, “Fluid-structure interaction and design of water current turbines” Scientific Bulletin of the Politehnica Univ. of Timisoara, Transactions on Mechanics, ISSN 1224-6077, vol. 52 (66) no. 6, pp. 235–248, 2007.

http://mh.mec.upt.ro/iahrwg2007/pdf/30_ZanetteImTo.pdf

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Eoliennes sous-marines, l’énergie du courant"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Guydegif(91)
Invité

 Vu le retard pris au niveau de la France dans l’exploration des pistes hydroliennes,…. cette initiative fait plaisir à voir.  Va falloir par contre mettre des bouchées doubles pour concrétiser vite des réalisations  de dimensions industrielles….en aval de barrages hydro-électriques, sur des cours d’eau non équipés, sur les courants côtiers, etc… Bon vent…ou plutôt BON courant !A+ Salutations Guydegif(91)

adck59
Invité

Une nouvelle déclinaison des éoliennes sous-marines, très bien…Je me pose juste queques questions sur la solidité et les contraintes d’entretien d’une telle installation…

Seanergy
Invité

30,000 MW de potentiel que nous recommandons de transformer pour developper la premiere zone verte industrielle basée sur l’hydrogene renouvelable au monde:  le Pole Nord.  Il est temps de faire different avant que ce soit la prochaine victime du developement salissant traditionel.  Seanergy.ca rassemble des bénévoles dédiés à démontrer qu’avec les technologies existante il est possible de faire en sorte que le moins polluant des scénarios soit aussi la meilleur décision d’affaires  (soyons réaliste). Passez nous voir en ligne et suivez nos annonces pour l’été 2009.  http://www.seanergy.ca

wpDiscuz