Eos Energy Storage vend son système de batterie à GDF Suez

Dans le cadre du programme pilote de démonstration, Eos Energy Storage a annoncé avoir vendu à GDF Suez le système de batterie hybride à cathode de zinc (Znyth™) de la société, un système fiable et économique.

Après les essais indépendants réalisés par DNV GL, Eos prépare le terrain pour le déploiement commercial dans les principaux marchés européens.

"Nous sommes ravis d’avoir GDF Suez comme premier client international et comme l’un des principaux participants à notre programme Genesis", a déclaré Steve Hellman, Président d’Eos. "GDF Suez est l’un des plus grands producteurs d’électricité dans le monde avec des opérations dans 70 pays, un chef de file dans la l’industrie à forte croissance de l’énergie renouvelable, et un innovateur inégalé en matière de technologie énergétique. Nous ne pouvions espérer un meilleur partenaire pour soutenir notre premier programme européen d’essais et le déploiement des produits d’Eos à l’échelle mondiale."

GDF Suez installera et testera le système de batterie d’Eos dans son nouveau laboratoire « GDF Suez Batteries Lab » à Laborelec, à Linkebeek en Belgique. Laborelec, filiale de GDF Suez Research & Technologies Division, est un centre recherche et de compétence majeur dans la technologie de l’énergie électrique. Ses compétences couvrent toute la chaîne de valeur électrique : production, transmission, distribution, stockage et utilisation finale.

Le « GDF Suez Batteries Lab », créé en juin 2014, vise à développer la capacité d’anticiper les évolutions des technologies de batterie en termes de coût et de performance. Il s’agira d’évaluer la performance du système Eos dans une gamme d’applications, y compris la gestion de l’énergie, l’intégration au solaire photovoltaïque distribué, la participation sur les marchés d’équilibrage des réseaux maillés et l’arbitrage énergétique sur les marchés de gros.

"Nous sommes impatients de tester le système Aurora d’Eos, qui promet d’être parmi les solutions de stockage de l’énergie les moins coûteuses sur le marché", a indiqué Raphaël Schoentgen, Directeur du département Recherche & technologies, et membre du Comité exécutif de GDF Suez. "Les tests et l’évaluation rigoureux de la technologie d’Eos nous permettront de caractériser les performances et de se concentrer sur les meilleures applications avec la plus forte rentabilité sur les marchés énergétiques de gros et de détail en Europe."

"Le déploiement de notre batterie chez GDF Suez est une étape importante dans la commercialisation de notre système de batterie Aurora", a commenté le Chef de la direction d’Eos, Michael Oster. "Nous avons accéléré la fabrication et fournirons les batteries à un prix qui fait du stockage de l’énergie électrique une alternative économique aux dispendieuses turbines à gaz d’aujourd’hui."

Le produit de stockage en grille d’Eos, Aurora, est un système de batterie conteneurisé de courant continu de l’ordre du MW conçu pour intégrer de manière plus fiable l’énergie renouvelable, améliorer l’efficacité et la résilience du réseau maillé, et réduire les coûts des services publics et les factures d’électricité des consommateurs.

Eos envisage de vendre le système de batterie CC Aurora à 160 $ par kWh, et travaillera avec les principaux partenaires d’intégration et de contrôle de l’énergie pour la vente, l’installation et le service clé en main des systèmes de batterie CA intégrés.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Eos Energy Storage vend son système de batterie à GDF Suez"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Tech
Invité

le stockage progresse, et les prix baissent.

Wally
Invité

160$ par KWh cela me semble assez cher. je viens de regarder le prix de l’électricité sur le marché de gros le belpex pour la belgique et le prix est de -/+ 50€ pour MWh soit presque 30 fois moins cher. Il faudra que le prix du courant soit vraiment très cher pour que cela soit rentable!

Herve
Invité

La performance d’un système de stockage ne se mesure pas qu’au prix de l’investissement par Kwh, il faut aussi y intégrer la robustesse (nombre de cycles possible et la durée de vie) Les batterie au plomb sont à environ 100$/Kwh par qté. Donc 160$ n’est pas un prix extraordinaire. Par contre si ces batteries sont trés robustes par exemple tenir 10000 cycles ou (et) trés longtemps (20ans par exemple), ça peut les surpasser. A suivre

Tech
Invité
à Wally, ce n’est pas un moyen de production et il faut comparer ce qui est comparable, ces batteries peuvent être pilotées pour être utilisée, au moment le plus opportun. c’est quoi la rentabilité d’un système informatique qui tombe en panne par manque d’électricité? ou d’un hopital dont le backup serait en panne au même moment qu’un arrêt de production important? le stockage est une assurance et permet de récupérer de l’énergie renouvelable. cela agit aussi dans l’autre sens, une prodction trop importante sera stockée, au lieux d’être perdue, quelle est le pricx de l’énergie perdue ou délestée? et avec… Lire plus »
seb
Invité
Comme vous le dit Hervé pour avoir une idée de la rentabilité d’un stockage comme celui ci il faut connaitre le nombre de cycle et la durée de vie des batteries. Si je reprend l’hypotèse d’une batterie pouvant supporter 10 000 cycles sur 30 ans (c’est ce qu’annonce EOS), ceci impliquerait un coût de stockage batteries de 1,6 $cent soit 1.29 €cent par kWh stocké. Il faut ajouter à ce coût celui des pertes engendrées par le système (rendement de 0.95 pour la partie batterie selon le fabricant) mais ça ne parrait pas hors de prix… Quoi qu’il en soit… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

La définition ne me parait pas très claire! Seb fournit un lien du constructeur dans lequel on parle de 1000$/kW . Passer aux $/kWh n’est pas aussi évident. Et le rendement annoncé ( pour ces batteries), n’est pas de 95% mais de 75%. Et le kWh stocké n’est je pense pas gratuit, ça se saurait. Maintenant, s’il s’agit de back-up de data center ou d’hopital comme le signale Tech, ça a de la valeur. Pour l’électricité “basique”, c’est tout à fait discutable.

Sicetaitsimple
Invité

C’et possible, ça dépend du temps qu’il fera…La France est un “grand” pays (au sens densité faible d’habitants), effectivement le réseau est plus faible car souvent aérien que chez certains voisins. Maintenant, rien n’empêche personne de s’èquiper de batteries ou d’un groupe éléctrogène.. Comme en plus vous êtes complètement opposé à la péréquation tarifaire, ça ne devrait pas vous poser de problème métaphysique! Chacun selon ses besoins.

seb
Invité
160$/kWh c’est ce qui est annoncé par le fabricant. Ces batteries ont une bonne densité énergétique mais une faible densité de puissance, il faut 6 kWh de stockage pour bénéficier d’un kW. Pour le rendement annoncé le 0.95 que je donnais était le rendement de la réaction dans la batterie, celui de 0.75 que vous donnez (que je n’avais pas vu et qui est somme toute plus utile) correspond au rendement global de la solution (chargeur, batteries, onduleur). J’ai pour ma part un doute sur la capacité réelle de cette société à produire une solution tenant toutes leur promesses pour… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Même à ce prix là, j’en doute ( de l’intérêt sur le marché de l’énergie dans un terme relativement proche et pour préciser tout de suite dans un contexte grand réseau raisonnablement solide). A quelle application pensez-vous?

Herve
Invité
Merci Seb pour le lien de la brochure. Apparamment, cette batterie serait exceptionelle. Si elle atteint une telle durée de vie, elle est directement concurrente avec les STEP et changerait sensiblement la donne sur l’avenir des ENR et notamment du solaire, mais aussi de l’éolien industriel. Aprés je suis assez surpris de ces performances. Le couple zinc air est connu depuis longtemps. Innovation majeure? Ce qui est curieux, c’est que la batterie est aussi presentée pour des applications mobiles, or le principe Zinc air est généralement trés volumineux et a une capacité en puissance tres faible au regard du volume.… Lire plus »
seb
Invité
comme vous j’ai des doutes sur ce qui est affirmé sur cette brochure… Pour le applications mobiles ils envisagent de compenser la faible puissance de la batterie zinc air en la couplant à une batterie lithium. Pour ce qui est du volume c’est vrai qu’ils donnent très peu d’informations… J’ai essayé de me faire une idée par rapport au container 40 pieds qui permettrait de stocker 6 MWh Il contient 240 blocs sur leur dessin, fournissant chacun 4kW et 24kWh en regardant vite fait par rapport à la taille du contairer on doit être autour de 30 litres par module… Lire plus »
wpDiscuz