EPR : Calendrier respecté, budget dépassé

En réponse aux accusations de retard lancées par le Canard Enchaîné, EDF affirme que l’EPR sera bien mis en service en 2012, comme prévu. De son côté, les Echos révèlent un dépassement du budget du premier réacteur EPR, construit en Finlande. 1,5 milliard d’euros supplémentaires devraient être investis par Areva pour faire face à la hausse des coûts de construction.

"En dépit des aléas d’un chantier de cette ampleur, EDF confirme qu’à ce jour, l’objectif de démarrage de l’EPR en 2012 est maintenu" a mis au point un porte-parole d’EDF. Mercredi, le Canard Enchaîné révélait un retard de 9 mois pris par le chantier de l’EPR de Flamanville.

Par ailleurs, Les Echos annoncent un dépassement de 1,5 milliards du budget de construction du premier EPR, en Finlande.

Selon le quotidien économique, Areva devrait annoncer demain la constitution d’une provision supplémentaire : "De bonne source, la facture du tout premier réacteur nucléaire de troisième génération s’est à présent alourdie de 50 %" écrit les Echos. De 3 milliards de budget initialement prévu, le projet approcherait désormais les 4,5 milliards.

Une première provision avait été constituée en mars 2007, pour faire face au retard de 2 ans pris par le chantier. Cette fois, il s’agirait de faire face à la hausse des coûts des matières premières, des équipements et à l’augmentation de la masse salariale.

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "EPR : Calendrier respecté, budget dépassé"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Prudent
Invité
Avec un coût (provisoire) de 4,5 milliards d’euros au lieu de 3 M euros, cela change pas mal la donne pour le coût de production du kWh d’électricité nucléaire. Les coûts très faibles prévus pour le kWh EPR et cités partout dans la propagande de l’industrie nucléaire n’ont plus rien à voir avec la réalité. Et pourtant, l’EPR finlandais bénéficie de prêts bancaires à un taux très favorable. – C’est la même chose pour l’EPR en France : prêts bancaires à un taux très favorable, garanti par l’Etat. Si celui-ci était réalisé par une société privée, sans aide de l’Etat,… Lire plus »
pasnaif
Invité

est-il plaqué-or 24 carats l’EPR de votre imagination?

Dan1
Invité
Avec le nucléaire, on parle évidemment toujours de milliards d’Euros, mais pour être juste il faut aussi parler de milliards de kWh et de dizaines d’années de service rendu.En clair, s’il coûte 4,5 milliards en investissement initial, il faut dire qu’il produira probablement environ 750 TWh pendant une période de 60 ans.L’investissement initial sera donc à répartir sur 750 TWh et sans tenir compte d’emprunt et d’actualisation, cela fait 6 Euros par MWh.Dans l’hypothèse où il ne fonctionnerait qu’avec un facteur de 70 % au lieu de 91 %, le coût au MWh ne monterait qu’à 7,6 Euros le MWh.Donc… Lire plus »
Etonne
Invité
  Ton calcul, fort simple semble intéressant. Mais est il bien complet ?   l’EPR fonctionnerait-il sans personne dedans ? sans entretien ? sans  recyclage de déchets ? Avec un coût zéro au démantèlement ? et tout çà sans problème pendant 60 ans ?  Si oui, alors je suis d’accord avec toi. l’EPR est une machine formidable. Mais je ne pense pas qu’il s’agisse de calculs de collège !  Donc Tes chiffres ne me semblent pas représentatifs de la réalité, sauf peut être pour des politiciens ? En conclusion je pense qu’ il ne faut pas oublier que les décideurs finlandais et francais ne seront… Lire plus »
Dan1
Invité
Ce calcul simpliste, sans charge d’emprunt et actualisation, ne concerne que la part investissement initial, comme je le précise, et ne vise qu’à fixer les ordres de grandeur et mettre en perspective les milliards d’Euros investis et les milliards de kWh produits et vendus. Il ne s’agit en aucun cas d’un coût de possession d’une filière intégrant les frais de maintenance, de jouvence et de fonctionnement.Si on prend quelque chose de plus élaboré, pour un coût du MWh de 30 Euros, on trouve environ 17 % (5 Euros) pour le combustible prêt à l’emploi et 83 % (25 Euros) pour le reste.… Lire plus »
wpDiscuz