Enerzine

EPR Flamanville : le dernier générateur de vapeur est arrivé

Partagez l'article

D’un poids de plus de 550 tonnes le quatrième générateur de vapeur, un composant faisant partie du circuit primaire de la centrale EPR de Flamanville est arrivé hier à son point de destination.

Depuis le 15 mars, les 4 générateurs de vapeur qui sont fabriqués par Areva dans l’usine de Chalon Saint-Marcel sont livrés progressivement. Ils ont chacun parcouru 3.700 km jusqu’à Cherbourg en attendant leur transfert vers la centrale nucléaire. Cette unité qui mesure 10,6 mètres de hauteur pour 5,3 mètres de diamètre est la dernière de la série à être livrée sur le chantier : "Leur introduction dans le bâtiment réacteur est prévue dans les prochains mois" a ajouté EDF dans un communiqué.

Les quatre générateurs de vapeur (GV) – un dans chaque boucle – constituent l’interface d’échange de chaleur entre l’eau primaire, chauffée par le combustible nucléaire, et l’eau secondaire qui, à l’état de vapeur, entraîne le turboalternateur.

L’eau du circuit primaire – qui reste sous forme liquide de par la pression – entre dans le GV par la boîte à eau à environ 320°C, circule dans les tubes où elle cède sa chaleur au fluide secondaire et ressort de l’autre côté de la boîte à eau à environ 280°C. L’énergie ainsi cédée permet de transformer l’eau liquide, provenant des tores d’alimentation et s’écoulant par gravité vers le bas, en vapeur qui s’échappe vers la turbine par la partie supérieure de l’équipement.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    9 Commentaires sur "EPR Flamanville : le dernier générateur de vapeur est arrivé"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Temb
    Invité

    A ce propos, pas un mot dans enerzine sur les EPR chinois, eux aussi en retard. Un retard d’au moins un an est annoncé, sait-on pour quelle raison? Quel est le degré de transparence sur ces chantiers?

    Pingus001
    Invité

    @ Temb : Le degré de transparance : quelque part entre aucun et insignifiant !!! Un générateur de vapeur, désignation savante pour désigner un échangeur thermique plus communément appelé chauffe-eau ^_^

    Herve
    Invité

    @ pingus001 Le but d’un générateur de vapeur (evaporer l’eau) et d’un chauffe eau (chauffer de l’eau liquide) n’est pas exactement le même et donc sa conception non plus. Si on se limite a l’aspect exterieur, passe, si on regarde dedans c’est pas fait pareil. L’un et l’autre ne se substituent pas de manière efficace. D’ou la distinction sémentique entre les deux.

    jpdebangui
    Invité
    @Pincus001 Aimeriez-vous que, sous un prétexte quelqconque un gugus décide de vérifier la « transparence » de vos achats auprès de vos fournisseurs ? Pour ma part, je m’y refuserais absolument. AREVA est une entreprise technococommerciale contrôlée par son conseil d’administration, l’AIEA et l’Etat Français. Si la décision de vendre a été prise, c’est que tout est conforme aux législations en cours et cela ne regarde plus personne d’autre. En Chine, le consostium qui va gérer ces centrales a lui-même son propre système de gestion… Allez demander au chinois s’ils apprécieraient qu’un français vienne contrôler ce qu’ils ont acheté ? De quel… Lire plus »
    Pingus001
    Invité
    Pour moi la sécurité ne se négocie pas, donc la transparence ne me dérange pas. Je ne parlais pas des centrales française, quoi que ! Mais des chinois, et des autres pays émergeant, où la corruption est légion et où le silence est religion !!! Les éoliennes ne tue pas beaucoup de monde non plus, et en cas de problème de met pas en quarantaine une zone de 20 à 40 km autour de la centrale !!! Pour le chauffe-eau, cela reste néanmoins la vérité. Fondamentalement c’est une chauffe-eau mais en plus puissant et en plus solide. Toute comme un… Lire plus »
    Sicetaitsimple
    Invité

    c’est le principal! Ceci dit, vous pouvez nous dire dans quelles applications ( autre que celle-ci) on produit de la vapeur d’eau à partir d’eau chaude par échange « fermé » (sans mélange)? J’en vois très peu à part dans certains cas la géothermie HT. C’est donc très spécifique.

    Herve
    Invité

    @ pingus Oui, vous avez aussi l’exemple des 38 tonnes et les vélos sont tout deux des véhicules… Si vous voulez être plus précis, applez plutot le réacteur « chauffe eau » (ce sera parfaitement exact), ou « cocotte » pour être encore plus prés de la réalité! . Pour le GV, c’est plus difficile avec les objets de la vie courante on pourrait le qualifier de Sauna, de Vaporetto. Le mot bouilloire conviendrait je pense pour la sémantique mais l’appareil désigné par ce mot n’est pas destinée a transformer l’eau en vapeur, c’est donc pas trés adapté. Pas évident le GV!

    Bachoubouzouc
    Invité

    « A ce propos, pas un mot dans enerzine sur les EPR chinois, eux aussi en retard. Un retard d’au moins un an est annoncé, sait-on pour quelle raison? Quel est le degré de transparence sur ces chantiers? » Je n’ai trouvé trace de cette information que sur le site de médiapart. Êtes vous bien sûr de sa véracité ? Sur le sujet de la transparence : Pouvez vous citer une seule industrie plus transparente (de gré ou de force) que le nucléaire ?

    Nicias
    Invité
    L’usine nouvelle en parle brièvement : Débuté en 2007, le chantier chinois, mené par la co-entreprise détenue à 70 % par le chinois CGN et à 30 % par EDF, devrait donc être achevé en premier, même s’il a pris un peu de retard sur les derniers mois. Je ne sais pas ce qu’ils veulent dire par débuté en 2007, vu que le contrat n’était même pas signé à l’époque. A priori, ils ont commencé à couler le béton en 2009. Moins de 6 ans de construction c’est pas dramatique dans le nucléaire pour un début. Je les vois bien… Lire plus »
    wpDiscuz