Enerzine

EPR : lancement de la construction de l’îlot nucléaire

Partagez l'article

EDF vient de démarrer les travaux de construction des bâtiments de la future centrale EPR à Flamanville en Normandie, en respectant le calendrier fixé.

Plus de 10 000 tonnes de béton, coulées en continu pendant plus d’une journée, seront nécessaires à la réalisation de la première partie de la dalle du plancher du futur bâtiment réacteur, explique le groupe dans un communiqué.

Cette opération marque le démarrage de la construction de l’îlot nucléaire, une étape majeure dans l’avancement du projet. 700 personnes sont actuellement mobilisées sur le site. Au plus fort de son activité, le chantier devrait en employer plus de 2 000.

Lancée depuis l’été 2006 par des travaux préparatoires la construction devrait se poursuivre pendant 54 mois, jusqu’à la mise en service du réacteur prévue en 2012. Elle rassemble tous les acteurs de la filière nucléaire française en particulier Bouygues, Areva et Alstom.

L’EPR, réacteur nucléaire de 3ème génération disposera d’une capacité de 1 650 MW.

La construction de la tête de série EPR s’inscrit dans le programme de relance des investissements d’EDF, en particulier la mise en service en France de 6 000 MW de capacités de production d’électricité supplémentaires d’ici 2012.

Pour Pierre Gadonneix, Président Directeur Général d’EDF,  "Le démarrage de la construction de l’îlot nucléaire constitue une étape majeure dans la réalisation de l’EPR à Flamanville."

"La réussite du chantier de Flamanville est essentielle et bénéficiera à l’ensemble de l’industrie nucléaire française", estime-t-il.

 
(src : CP – EDF)

Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    10 Commentaires sur "EPR : lancement de la construction de l’îlot nucléaire"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Jerome
    Invité

    Il a aussi été commencé avant ttes autorisations et en envers les avis du débat public et des experts… La France a de l’avance sur ce qu’il lui fait perdre du retard en matière d’indépendance et d’efficience énergétique ! Est-ce une bonne nouvelle surtout quand il s’agit d’une énergie polluante et des pratiques non éthiques ?

    Bof bof
    Invité

    Que penser de ce projet au coût exorbitant ? C’est le nouveau joujou (inutile) d’EDF ? Le dernier soubresaut de l’industrie nucléaire après plusieurs fiascos retentissants (super phoenix, tchernobyl, …) ? Le modèle des grosses unitées de production centralisées semble voué à l’échec selon quelques études très convaincantes, à quoi bon s’obstiner aujourd’hui dans le nucléaire, potentiellement très dangereux et très polluant , très cher et au combustible si rare ??? Tout ça est très mystérieux pour moi…

    Elsa
    Invité

    Sans compter cet EPR inutile et coûteux, trois réacteurs de plus arriveront sur le réseau avant 2015. Ceux-ci était utilisés de façon exclusive pour l’usine qui enrichit l’uranium et deviendront disponibles. Nous avons déjà trop de réacteurs nucléaires … … alors que notre réseau électrique est inadapté à cause de cette démesure du nucléaire. Nous ne pouvons pas réagir aux variations de la demande et devons importer de l’électricité d’Allemagne, principalement l’hiver et aux heures de pointe, lorsqu’elle est la plus chère. Nous la bradons en période creuse pour ne pas arrêter les réacteurs.

    louis
    Invité

    Bravo,La France a de l’avance sur ce qu’il lui fait perdre du retard en matière d’indépendance et d’efficience énergétique !!!!

    cassandre
    Invité
    La construction de l’EPR vient de démarrer, avec un budget de l’ordre de 3,3 milliards d’euros et la création de… 2 000 emplois pendant 5 ans. Soit un coût de… 1 650 000 euros par emploi, 330 000 euros par an et par emploi (27 500 euros brut par mois). A ce tarif là, il serait bien plus judicieux de subventionner directement les gens ou les créateurs d’entreprise. Parce que moi je pourrais en faire des choses avec 330 000 euros par an pendant 5 ans, je vous dis pas ! Et sans léguer un gros tas de merde radioactive… Lire plus »
    cliclem
    Invité

    L’énergie nucléaire nous donne de l’électricité bien moins cher que tous les autres pays européens. L’EPR nous permettra d’augmenter encore plus le rendement, et de faire face a la vague de voitures électriques/hybrides rechargeables qui arrives pour 2010/2011 tout en réduisant encore plus la production d’éléments radioactifs de longue durée, et sans produire du CO2 et autre substances mauvaises pour notre planète a outrance comme le font la quasi-totalité des pays de cette planète! voila c tout :-/

    Dan
    Invité
    Ce débat est biaisé car évidemment chaque fois que l’on rejette en bloc le nucléaire, on ne dit pas par quoi on le remplace. Sauf peut être sur le site Stop Nogent sur seine (lettre N° 59 de mars 1993) qui avait alors la franchise d’écrire qu’il ne fallait pas imposer de préalable et que tout était bon pour arrêter les centrales nucléaires, notamment de développer les centrales au fuel, gaz et charbon !! Sachant qu’en 2007 la France a consommé 480 TWh dont 360 produit par le nucléaire, si on ferme les centrales, on met quoi à la place…… Lire plus »
    euK
    Invité

    une solution : consommer de l’électricité verte (Enercoop et d’autres). Cependant, cette solution concerne les propriétaires, et les locataires qui ne trouvent pas gênant que les prochains locataires ne puissent pas revenir au tarif régulé;

    Momo
    Invité
    Non , Cassandre , tes calculs ne sont pas exacts ! Les 2000 travailleurs du chantier ne couteront pas les 3,5 Milliards d’EUR a eux seuls ! Tu oublies les milliers de salaries de Chalons/ saone ( Framatome ) + les milliers de Belfort ( Alstom ) , + les milliers d’autres , a Marcoule comme a Saclay ou Cadarache , qui eux aussi toucheront  » qq.chose  » de cet investissement …il ne faut pas trop simplifier !Ds.  » Lobby nucleaire  » il est inclus des milliers de salaries normaux , pas + betes ni + diaboliques que les autres… Lire plus »
    Dan
    Invité
    Globalement d’accord avec Momo, le nucléaire en France (propre ou sale), c’est beaucoup d’emplois directs et indirects et des employés de tous niveaux pas forcément plus irresponsables que les autres, ils peuvent même être fortement sensibles à la préservation de la planête. Pour ce qui de produire nos 360 TWh par an avec de l’électricité verte (appellation commerciale !), banco : comment fait-on ? qui peut m’expliquer ?? Avez vous posé la question à Enercoop ? L’autre solution consiste à toute fin à vouloir uniquement de l’électricité verte et là on divise par 10 la consommation. je pense que jusqu’à… Lire plus »
    wpDiscuz