ERDF fait appel au Groupe Gruau pour équiper le nouveau fourgon électrique

Le Groupe Gruau a annoncé son intention d’équiper la flotte de véhicules d’exploitation d’ERDF d’un tout premier fourgon électrique ; C’est la base opérationnelle de Vénissieux (Rhône) qui accueillera ce premier véhicule dès le 1er avril 2014.

Dans une logique d’éco-mobilité, ERDF (Electricité Réseau Distribution France) a fait appel au Groupe Gruau pour équiper sa flotte de véhicules utilitaires d’un nouveau fourgon électrique.

L’équipementier a ainsi développé un véhicule sur-mesure répondant aux exigences et aux besoins d’intervention des techniciens ERDF Lyon Métropole. Les objectifs essentiels étant de réduire le poids de l’aménagement intérieur et d’optimiser l’embarquement du matériel d’intervention, le Groupe Constructeur Carrossier a privilégié l’utilisation de matériaux composites. Le véhicule possède une autonomie de 130 km pour une vitesse maximale de 80 km/h.

ERDF fait appel au Groupe Gruau pour équiper le nouveau fourgon électrique

Le poids de son aménagement a été réduit d’un tiers.

Le Projet 2015 du Groupe Gruau laisse une large place au développement de toutes les solutions de Transport Propre, en complément des gammes Constructeurs. L’intégration de solutions électriques permet à l’industriel d’être un « guichet unique » pour le client qui souhaite à la fois bénéficier d’un aménagement de qualité et innovant pour exercer son métier et répondre à une volonté de transporter plus propre en milieu urbain grâce à l’acquisition d’un utilitaire électrique.

"Nous répondons aux besoins spécifiques de tous nos clients professionnels, du petit artisan à la grande entreprise désireuse de faire évoluer sa flotte de véhicules. Nous pouvons fournir une électrification avec plusieurs autonomies embarquées – de 90 à 140 km d’autonomie réelle – suivant l’usage. Notre offre répond à une réelle attente du marché" a déclaré Patrick Gruau, Président du Groupe Gruau.

"Cet utilitaire est parfaitement adapté aux interventions 24h sur 24 des équipes d’exploitation en zone urbaine. Pour nos interventions sur l’agglomération lyonnaise, les véhicules électriques sont idéaux, car en moyenne un technicien parcourt 80 km par jour. Ce nouvel utilitaire est une expérimentation très importante car son développement permettrait de répondre à des défis majeurs : la préservation de la qualité de l’air en zone urbaine et la diminution du bruit" a conclu Patrick Rakotondranahy, Directeur Territorial d’ERDF Lyon Métropole

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "ERDF fait appel au Groupe Gruau pour équiper le nouveau fourgon électrique"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
plouc73
Invité
Il existe de nombreuses niches pour les véhicules tout électriques. Poste Ramassage des ordures (c’était déjà le cas dans les années 50/60) ErDF GrDF Autobus urbains Véhicules de servitudes pour les aéroports 3 avantages essentiels : 1) Parcours quotidien dans les limites de l’autonomie réelle 2) Dispositif de recharge quotidien au garage du véhicule 3) Coût des batteries mieux en rapport avec les consommations équivalentes de gazole, s’agissant de véhicules utilitaires plus “gourmands” que les véhicules légers Il restera à faire le bilan financier de ces investissements. On peut espérer qu’il sera meilleur que celui des Zoé et autres Peugeot… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Bien d’accord, on peut y rajouter une grande partie des véhicules des collectivités locales et de beaucoup d’entreprises de services. Mais également, et là il y beaucoup de “chiens”, le “second véhicule” des ménages multimotorisés. Bien entendu, il y a un problème de prix sur ce créneau. Voir cette étude intéressante même si elle a quelques années.

Sicetaitsimple
Invité
Une des figures les plus interessantes ( de mon point de vue) de l’étude que je cite ci-dessus, c’est la visualisation du viellissement très significatif du parc.C’est à la page 109. D’un certain coté, c’est une bonne chose, je n’ai pas de doutes sur le fait que la fiabilité des véhicules et leur tenue dans le temps avant de devenir une quasi-épave se soient améliorées, notamment vis-à-vis de la résistance à la corrosion. De l’autre, ça signifie que les améliorations ( nouvelles normes d’émissions, réduction des consommations,…) vont nécessiter plus de temps pour produire leur effet au plan global. Il… Lire plus »
wpDiscuz