Enerzine

« Espérons que l’année qui vient soit plus lumineuse ! »

Partagez l'article

Notre planète est devenue un village global interconnecté subissant des crises plus ou moins profondes, à un rythme plus soutenu qu’auparavant où malheureusement les inégalités de richesses (et de revenus) s’accroissent année après année.

Insupportable me direz vous ! Chahutées par cette mondialisation qui oeuvre sous nos yeux embrumés, les sociétés humaines n’ont de cesse de s’interroger ! Faut il ralentir voire stopper le mouvement, ou bien s’adapter, se renouveler pour simplement survivre. Cette réalité est la nôtre et nous concerne tous.

Un monde d’incertitudes

Pas facile de suivre l’actualité en ce moment, où tout se bouscule à une vitesse vertigineuse, sur fond de crise monétaire, politique, environnementale et également énergétique avec un cours du baril de pétrole (WTI) qui à perdu en moins de six mois presque la moitié de sa valeur, passant de 105 dollars cet été à 55 dollars début décembre.

Il est vrai que pour nous, consommateur, ce constat reste une très bonne nouvelle d’un point de vue uniquement pécuniaire. Rendez-vous compte ! le litre de gazole s’établit désormais à 1 euro ! Qui aurait parié sur cette tendance baissière, il y a seulement un an ? La faute à une surproduction entretenue à contrecoeur par les pays exportateurs de pétrole (Opep), dont l’emprise historique semble menacée par l’afflux d’hydrocarbures non conventionnelles (gaz et pétrole de schiste aux Etats-Unis, ou encore par les sables bitumineux du Canada et du Vénézuela) et par la situation géopolitique pour le moins catastrophique de la région du moyen-orient (Etat Islamique, Syrie).

Mais revenons en France. Les écologistes qui voient toujours d’un mauvais oeil la baisse du prix des hydrocarbures, synonyme de hausse des émissions de CO2, devraient se réjouir à compter du 1er janvier 2015. En effet, deux taxes sur les carburants verront le jour. La première, nommée TICPE pour taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques, sera pratiquée sur le gazole à hauteur de 2 centimes par litre. La seconde, appelée "taxe carbone" ou contribution climat énergie – plus politiquement correct, renchérira encore le litre de gazole de 2 centimes contre 1,8 centimes pour l’essence sans plomb (hors TVA).

Espérons que l’année qui vient soit plus lumineuse !

 


Bientôt 10 ans !

Lancé en janvier 2006, Enerzine.com est à l’aube de sa dixième année d’existence.

Chaque jour, vous êtes des milliers de visiteurs à venir consulter le webzine de l’énergie qui s’achemine vers la publication de 20.000 brèves et articles. Le compteur sur twitter grimpe toujours plus et approche la barre fatidique des 10.000 followers. Le forum est toujours aussi actif grâce à une communauté qui s’est installée au fil du temps. Je pense notamment à Dan1, sicetaitsimple, Sunny, Bachoubouzouc, Tech, Temb, Reivilo, Nicias, Samivel, Pastilleverte, Guydegif, Lionel, Momo, et j’en passe volontairement, vous m’excuserez….

Je souhaite à tous nos lecteurs et lectrices, au nom de la rédaction d’Enerzine, une excellente année 2015 !


Partagez l'article

 



             

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    15 Commentaires sur "« Espérons que l’année qui vient soit plus lumineuse ! »"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Sicetaitsimple
    Invité

    également à Enerzine, et bien entendu à l’ensemble des « forumeurs », même si de temps en temps on s’accroche un peu. Dans les « oubliés », je ne veux pas manquer de passer un salut à Trimtab, toujours rafraichissant et « out of the box ». Bonnes fêtes et bonne année 2015.

    trimtab
    Invité
    Merci l’ami……et a tous les enerzineurs, qui depuis 10 ans nous aident (au moins j’éspère !) a voir et comprendre…seeing the light…! Car le choix de cet image de ‘lumière’ pour la nouvelle année, n’est pas sont nous rappeller que la ‘lumière’ c’est nous, que le ‘changement’ c’est nous ! Et si changer ses ampoules, c’est pour beaucoup, dans l’epaisseur du trait, ah sicetaitsimple….! ce n’est toutefois pas rien…….?: et symbolique pour nous aider à voir le ’bout du tunnel’ et de faire ce qu’il faut pour y etre le jour venu, avec nos enfants et nos petits enfants, éclairés… Lire plus »
    Bibou64
    Invité
    Bonjour, j’ai une petite remarque sur le titre : année plus lumineuse ? et bien je préfèrerais baisser la consommation avec une année moins lumineuse 🙂 Pour ma ville de 12.000 habitants, l’éclairage public représente 25% de la consommation globale des équipements communaux (fuel + gaz + electricité) , et je touve que c’est colossal. Pour baisser la consommation, on ne remplace pas 72 km de voies par des LED sans investir des sommes très importantes, c’est infaisable. Le remplacement des ampoules ne se fait pas facilement, sur du matériel qui a parfois 50 ans. Une solution consiste à jouer… Lire plus »
    Luis
    Invité

    ¤ Pour ce réchauffer en cette période hivernale, rien de tel que cette solution déjà mentionnée : (page 9) Les logements d’un immeuble sans chauffage chauds à 29 degrés alors qu’il fait seulement +3°C dehors (+22°C s’il fait -22°C dehors). C’était en 2005. Voir aussi les réalisations dans les autres pays.

    Luis
    Invité

    ¤ Pour Se réchauffer … Et aussi, une bonne soupe à l’oignon suivie d’une fondue savoyarde … Mais attention pour la lumière, l’abondance de lumière artificielle la nuit perturbe la vie de nombreuses espèces animales et, en plus du gaspillage énergétique, met à mal la biodiversité. Sans compter qu’en cette période de cadeaux, on ne peut pas offrir un téléscope aux enfants si l’on habite en ville, car il est impossible d’observer le ciel avec toute la lumière ambiante.

    Bachoubouzouc
    Invité

    … et encore merci à Enerzine d’apporter gratuitement un espace d’information et de débat autour d’un sujet aussi fondamental que l’énergie.

    Tech
    Invité

    Pour une fois, je suis d’accord avec bachou ;o)) que c’est bon de pouvoir exprimer des idées différentes, sans en arriver au « poings » godwing! en lisant les arguments la plupart du temps pertinents, chacun en prend un peu (c’est tellment complexe, que personne n’a raison à 100%!) et affine ainsi sa compréhension des diffférents sujets abordés. Joyeux Noël, bonne année à tous et que la lumière soit avec tous les Enerziniens.

    O.rage
    Invité

    même aux gens de mauvaise foi, heureusement en ultra-minorité en ce bas monde.

    Pastilleverte
    Invité

    aux Hommes de bonne volonté… et il y en, pas toujouts d’accord, et c’est tant mieux. Comme dit Tech avec grande justesse, ces sujets (énergie et climat, que personnellement je préfère séparer, même si ily a, bien sur, des liens entre les deux) sont tellement complexes que le manichéisme n’a pas lieu d’être ! Allez encore quelques décennies avant la Fin Du Monde (je plaisante…)

    Lionel-fr
    Invité

    Joyeuse fin d’année et 10eme année illuminante à enerzine et à ses contributeurs parfois zélés mais vaillants et talentueux Comme Bachou, je remercie Enerzine pour offrir une tribune gratuite sur un sujet essentiel à tous Bonne année

    airsol
    Invité

    Mais pour ce qui est de l’année lumineuse… un peu de pub:

    sunny
    Invité

    Meilleurs voeux à tous les lecteurs, contributeurs et à l’équipe d’Enerzine. Année qui risque d’être animée avec la Conférence Paris Climat 2015.

    trimtab
    Invité

    En plus 2015 c’est: Que la lumière soit avec nous pour nous éclairer nos lanternes § trimtab

    Nature
    Invité

    Avec Bibou 64 et Luis je souhaite une année moins lumineuse .Nous avons perdu la nuit et toutes ses richesses. Mais on peut réagir , dans notre département -la Loire- plus de 100 (cent ) communes sur les 327 éteignent de 23 h. à 5 h30 .Sans la moindre gêne collective . Un lecteur assidu d’Enerzine .

    Nicias
    Invité

    Je vous souhaite une bonne année à tous sans blackout.

    wpDiscuz