Enerzine

Essai concluant pour le Beluga SkySails (cargo à voile)

Partagez l'article

Hier, nous vous parlions du Beluga SkySails, ce navire-cargo assisté par une voile de 160 m2.

Parti pour un périple de 12 000 milles nautiques, il était de retour en Norvège le 13 mars dernier.

Selon l’armateur, le recours à la voile "entre 5 minutes et 8 heures par jour a permis d’économiser quotidiennement 2,5 tonnes de carburant et de réduire les coûts de 1 000 dollars", soit environ 20% d’économies de carburant.

Théoriquement, les concepteurs espéraient une économie de fuel de l’ordre de 10 à 35 %. Il semble donc que ce test soit concluant à ce niveau …

Essai concluant pour le Beluga SkySails (cargo à voile) Lancé fin décembre 2007 du port de Brème, en Allemagne, le navire a appareillé le 22 janvier 2008 pour un voyage inaugural de l’Europe vers le Vénézuela en passant par Boston (+ voyage retour).

Une fois au large, un bras automatique de 15 mètres de haut installé à la proue du navire déploie un cerf-volant de 160 mètres carrés capable de prendre le vent à 100 mètres d’altitude ou plus. (voir image ci-contre)

Conçu par le société allemande SkySails qui propose des systèmes de cerf volant pour des navires de commerce ou de pêche, le système d’assistance vélique est étudié pour diminuer la part carburant dans la propulsion du navire tout en limitant les émissions polluantes.

SkySails aurait l’ambition d’équiper 1 500 cargos de sa technologie à voile d’ici à 2015. Sachant que le surcoût de cette installation est de 2 millions d’euros dont 500 000 € uniquement pour la voile.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    10 Commentaires sur "Essai concluant pour le Beluga SkySails (cargo à voile)"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Guydegif(91)
    Invité
    Solution osée pour commencer et sans doute rejetée par certains par du  »T’es fou! », mais qui démontre preuve à l’appui, que si les vents vont dans le bon sens pour le voyage envisagé du bateau, on peut faire en moyenne 20% d’économie de carburant…. 2.5 tonnes d’économie de carburant / jour x 1500 cargos –> autant de CO2 et GES en moins ==> vaut la peine de retenir et de s’en occuper !! Très Bien ! Voilà! une des solutions contributrices au  »Bouquet de solutions DD » ! Bravo pour l’idée! Bravo d’avoir investi 2 millions d’euros pour le démontrer. Bonne… Lire plus »
    Momo
    Invité
    Aie , aie , aie la rentabilite ! …. Ou il y a une erreur ds. les chiffres indiques , ou il va mettre des decennies a rentabiliser sa voile ce pauvre cargo : 1000 USD economises en fioul par voyage de 12 000 miles pour 2 millions d’EUR investis , soit 3 millions de USD en ce moment , il lui faut 3000 voyages pour cela … sans compter le cout des interets financiers ( sur 1 siecle , on en est a combien ? ), de l’entretien / maintenance …et de la casse eventuelle … Waouh , ils… Lire plus »
    Momo
    Invité

    Si on lit 1000 USD / jour et non par voyage de 2 mois , alors OK j’ai dit une grosse betise precedemment Wait and see …. et bon vent

    Pop
    Invité

    Trois millions de dollars divisé par mille dollars d’économie quotidienne, c’est 3000 jours de navigation non stop. Hors casse… Donc huit ans minimum. Sur un bateau appelé à naviguer trente ans au moins, ça passe. Puis c’est un prototype, on peut penser qu’ils vont s’améliorer avec l’expérience : plusieurs voiles, plus grandes, orientation, réduction de coût par effet de série… C’est pas gros quand même comme voile pour tirer un cargo ! 16m sur 10 seulement, ça m’impressionne. (j’y connais rien en voiliers)

    Sorgue
    Invité

    Vous vous méprenez je pense ! 1000$ d’économie sur le trajet, pas par jour.. Donc ce n’est tout simplement pas rentable.Mais 2M€ pour un tel système, ça me parait quand même énorme ..Evidemment, il n’y a jamais un rédacteur pour lire nos commentaires ^^

    Herculeum
    Invité

    Non, il doit bien s’agir de 1000$ par jour  étant donné qu’il y a une économie de  2,5 t de carburant par jour.

    Ds
    Invité

    2,5 tonnes = 18 barrils = prés de 2000 $ rien qu’au prix du pétrole brut. Vas comprendre …

    Francis
    Invité

    Pourquoi utiliser une technique très sophistiquée… alors que les bateaux à voile existe depuis l’antiquité ! Les catamarans qui font les courses actuelles économisent 100 % du carburant !

    Bucheron
    Invité

    Combien de conteneurs sur un catamaran de course ?

    Momo
    Invité

    Le fioul LOURD brule ds. les moteurs diesel de ces gros bateaux est le residu final  » goudronneux  » de la distillation fractionnee du petrole BRUT de depart , et il vaut bien moins cher que lui ( environ la moitie , grd. maxi ) puisque ts. les autres  » sous-produits  » de bien + grde.(s) valeur(s) marchande(s)( le butane / propane + l’essence + le dieseloil/ kerosene / fioul domestique …) en ont ete extraits et vendus tres chers

    wpDiscuz