Enerzine

Esteban VI franchit la ligne d’arrivée de l’American Solar Challenge

Partagez l'article

Pour la première fois de son histoire, le prototype Esteban, un véhicule solaire entièrement conçu et fabriqué par des étudiants de Polytechnique Montréal s’est qualifié au Formula Sun Grand Prix, lui permettant de participer à l’American Solar Challenge, la course de voitures solaires aux critères de sélection les plus sévères au monde.

Esteban VI s’est classée en 9e position sur les 11 véhicules à s’être qualifiés pour la course, devançant le MIT et New Paltz. Seize équipes universitaires s’étaient présentées.

Dirigée par Laurence Lebel, l’équipe de Polytechnique a parcouru à bord de son bolide solaire plus de 2575 km, de la ville de Rochester (NY) à Saint-Paul (MN), pendant les huit jours de la compétition qui se déroulait du 14 au 21 juillet dernier à travers huit États américains.

La délégation canadienne a également remporté le prix du meilleur travail d’équipe et le prix de la meilleure puissance des panneaux solaires, ex æquo avec l’équipe gagnante, l’Université du Michigan. Le 12 juillet dernier, l’équipe de Polytechnique réussissait l’épreuve de qualification en complétant 109 tours sur les 105 obligatoires.

"Les jeunes ont dû faire preuve de beaucoup d’ingéniosité lors de la compétition alors qu’ils affrontaient des équipes américaines dotées de budgets de loin supérieurs au leur."

La délégation a rencontré plusieurs ennuis sur sa route. À commencer par le bris par usure de l’extrémité de l’axe d’une roue durant les qualifications. L’équipe a pu remplacer la pièce à l’aide de l’équipement de 4 autres universités généreuses de leur matériel et de leur temps ! Les carénages des roues avant, soit les enveloppes dans lesquelles les roues sont logées, ont également été endommagés, diminuant grandement l’aérodynamisme de la voiture.

« Nous avons fait face à plusieurs intempéries. Le temps nuageux a forcé des ralentissements pour ne pas épuiser la batterie et la pluie nous a imposé un arrêt complet de quelques heures pour ne pas risquer des dérapages et des pertes de contrôle », raconte Gabriel Brassard, directeur des finances, de retour de la compétition. Beaucoup plus élevé par rapport aux autres équipes performantes, le poids de la voiture devra être revu. Le système de sécurité des batteries, trop sensible, déclenchait l’arrêt du courant bien en deçà des températures de surchauffe.

Esteban VI franchit la ligne d'arrivée de l'American Solar Challenge

L’équipe évalue maintenant la possibilité de prendre part au "Green Global Challenge" à l’automne 2013 en Australie.

Avec l’annonce de plusieurs changements au niveau des normes de construction, la voiture solaire nécessitera plusieurs modifications. Le moteur datant de 1998 est quant à lui une priorité, ayant perdu un pourcentage important d’efficacité avec le temps, ce qui explique en bonne partie la différence de performance avec les vainqueurs de la course, malgré des panneaux solaires des plus efficaces. La construction du prochain prototype sera mise en chantier dès la fin août 2012.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    2 Commentaires sur "Esteban VI franchit la ligne d’arrivée de l’American Solar Challenge"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Pastilleverte
    Invité

    du Solar Impulse… mais dans des échelles plus raisonnables (technologiquement), et avec des budgets « abordables ». Une bonne candidate à la prime de 7000€ (oups, pas française la voiture… et pas commercialisée non plus).

    Tylan
    Invité

    quand tu n’auras plus de petrole, tu seras bien content de rouler en voiture solaire…

    wpDiscuz