Etats-Unis : 77 millions d’ha consacrés à la géothermie

Le Département de l’intérieur américain (DOI), qui gère les terres détenues par l’Etat fédéral, annonce la mise à disposition de 77 millions d’hectares de terrains pour des projets de géothermie.

Dans une douzaine d’Etats de l’Ouest, des terrains fédéraux seront mis en location pour des projets géothermiques. L’ensemble de ces projets devraient permettre une production d’énergie et de chaleur de 5540 MW, selon le département d’Etat. De quoi répondre aux besoins de plus de 5 millions de foyers américains d’ici 2015. Les terrains concernés comprennent 32 millions d’hectares de forêts.

Dans le cadre du programme fédéral de développement de la Géothermie, 6 600 Mw de capacité supplémentaires devraient être installées aux Etats-Unis d’ici 2025. En 2005, le pays a produit 16 000 GWh d’électricité. Actuellement, 1275 MW de capacités électriques sont  issues de la géothermie.

"L’énergie géothermie jouera un rôle clé dans l’avenir de l’énergie américaine" a commenté le secrétaire d’Etat à l’Intérieur Dirk Kemthorne. "Faciliter la location des terrain et le développement dans le respect de la réglementation environnementale est essentiel pour fournir l’énergie sûre et propre dont les foyers américains ont besoin."

Reste un obstacle à surmonter : la vetusté des réseaux de distribution. un premier projet a été rejeté, qui prévoyait de ne concéder qu’un nombre de terrains limités à ceux pourvus de systèmes de transmissions suffisants. En préférant un plan plus étendu, le DOI rend indispensable la rénovation des réseaux.

Les 12 Etats concernés : Alaska, Arizona, Californie, Colorado, Idaho, Montana, Nevada, Nouveau Mexique, oregon, Utah, Washington, Wyoming.

 

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Etats-Unis : 77 millions d’ha consacrés à la géothermie"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Momo
Invité

He oui , c’est pas tout de produire , encore faut-il pouvoir distribuer pour vendre a qui en veut ! Bonne chance a tous ces investisseurs et promoteurs de toutes sortes  , ils ont du pain sur la  planche  ds. tous ces Pays geographiquement gigantesques ….

larissa
Invité

Est-il prévu de déforester?En tant qu’installateur en pompes à chaleur, je n’ai jamais vu de cas où il était envisageable de forer dans un bois (à cause des racines). Ont-ils prévu une technique très spéciale? Je n’ose pas croire qu’il est juste prévu de déforester. Je n’ose pas croire qu’on va recommencer la même absurdité qu’avec les bio-carburants. Qui en veut aux arbres?

Loupos
Invité

Il me semble que l’on parle ici de géothermie profonde, le forage sert à pomper l’eau des nappes souterraines. Si c’est bien ça, le forage se fait verticalement puis horizontalement au niveau de la nappe. La surface occupée au sol est donc très réduite et selon moi, pas besoin de déforestation.

Loupos
Invité

Il me semble que l’on parle ici de géothermie profonde, le forage sert à pomper l’eau des nappes souterraines. Si c’est bien ça, le forage se fait verticalement puis horizontalement au niveau de la nappe. La surface occupée au sol est donc très réduite et selon moi, pas besoin de déforestation.

r17777
Invité
les pompe à chaleur aérothermique et géothermique sont déjà une absurdité ! ou en plus vulgarisé et accessible grosso modo: Primo les pertes centrales(70%) + réseau élec(8 à 25%) sont égal ou supérieures au gains des PACs! Deuxio se sont de nouveaux besoins hivernaux qui obligent à plus de centrales thermique ( rapport équilibre offre demande du RTE 2007), or le poid CO2 du kwh de chauffage élec (directe = effets joules) à été évalué à plus de 600g/kwh! Si on divise par 3 (le cop réel moyen constaté par le  suivi  qu’ont éffectué l’ADEME et EDF )  on peut… Lire plus »
r17777
Invité

par l’idée de changer de chauffage … j’entend changer un chauffage à énergie non renouvelable et polluante pour un autre type de chauffage à énergie non renouvelable et polluante d’une technologie coûtant plus cher * … = qui laisse moins de budget pour réduire le besoins initial .. (boucher la passoire) * il ne faut pas confondre prix (facture finale) et  coût (prix+ aides fiscale ou autres) , car nous n’avons aucun intéret à dilapider autant de centaines de millions d’euro à aider les pac qui n’apporte rien … déplacent les problèmes en les amplifiant!

Dan1
Invité
Jusqu’à preuve du contraire, les 600 g de CO2 du chauffage électrique ne sont que spéculation et pas la réalité actuelle. Lire à ce sujet les nombreux commentaires où j’ai développé les arguments.Sachez simplement que si vous voulez attribuez au forceps 600 g de CO 2 au chauffage, la France devra importer du CO 2 car sa production électrique n’en produit pas assez (moins de 40 milions de tonnes par an et moins de 20 millions de tonnes en métropole pour EDF seul).Les PAC ne sont pas la solution, mais peuvent être une bonne solution, avec le bémol de l’aérothermie… Lire plus »
Dan1
Invité
Après nouvelle analyse de la documentation de la PAC VITOCAL 350 (merci à Viessmann qui publie ces documentations en ligne), les PAC eau/eau (géothermie basse température) ne contiennent au maximum que 3,4 kg de fluide R407C et pour la version air/eau VITOCAL 350 (aérothermie) la quantité de fluide est au maximum de 4,2 kg () Le R407C est un mélange de trois gaz et il a au total un PRG (Pouvoir de Réchauffement Global à 100 ans) de 1525. 1 kg largué dans l’atmosphère équivaut donc à 1525 kg de CO2. Les 4,2 kg représentent donc 6 405 kg ou 6,4… Lire plus »
wpDiscuz