EURid compense ses émissions de CO2 en construisant des éoliennes

Afin de compenser une partie de ses émissions de CO2 en 2012, la société EURid – spécialiste des domaines de premier niveau (.eu), a acheté des crédits carbone vérifiés qui seront affectés à la construction de 75 éoliennes dans la région de Gujarat (Inde).

"Nous nous sommes engagés en faveur d’une écologisation de l’environnement en adoptant la philosophie EMAS (Eco-Management and Audit Scheme) en 2012. Les efforts de compensation des émissions de CO2 s’inscrivent dans notre plan EMAS qui se décline en neuf objectifs et 41 actions en vue de leur réalisation", a ainsi expliqué Giovanni Seppia, External Relations Manager chez EURid. "Nous sommes ravis d’être le premier registre européen à réduire ses émissions de CO2, et nous nous réjouissons d’élever cette action au rang de meilleure pratique dans notre industrie."

Au total, les éoliennes généreront 59,4 MW d’énergie renouvelable qui remplacera l’électricité produite à partir des combustibles fossiles dans le pays. L’un des points forts du projet est l’importante participation proactive de la communauté locale.

Calcul de l’empreinte carbone d’EURid

Afin de calculer les émissions de carbone de ses bureaux sur l’année 2012, EURid a audité sa consommation de papier et d’énergie pour le chauffage, la climatisation, le transport et l’utilisation moyenne de la durée de vie d’un nom de domaine .eu.

D’après l’audit, réalisé par RINA Services, une tierce partie indépendante qui a déclaré l’audit conforme en novembre 2013, l’empreinte carbone d’EURid pour l’année 2012 s’élève à 11,13 kg d’équivalent CO2 par nom de domaine .eu.

L’étude visant à évaluer les émissions de CO2 du registre a été réalisée selon une « approche entreprise », ce qui signifie que la collecte des données et la modélisation du système ont été effectuées séparément pour chacun des quatre bureaux du registre pour l’année 2012. Les émissions de gaz à effet de serre issues des activités aéroportuaires ont été prises en compte le cas échéant mais ont été quantifiées séparément conformément à la norme ISO/TS 14067. Tous les chiffres ont ensuite été divisés par la production réelle du produit de référence (un nom de domaine .eu) et comptabilisés par unité fonctionnelle (un nom de domaine .eu).

EURid suivra également les recommandations formulées dans le cadre de l’audit, portant notamment sur la réduction de sa consommation d’énergie dans la mesure du possible et sur l’utilisation de moyens de transport plus écologiques. Ces deux recommandations font partie du plan EMAS (Eco-Management and Audit Scheme ou système communautaire de management environnemental et d’audit) du registre pour la période 2012-2015.

EURid commencera à évaluer ses émissions de CO2 pour l’année 2013 dans le courant du premier trimestre 2014, dans le but de les compenser avant la fin du deuxième trimestre 2014.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "EURid compense ses émissions de CO2 en construisant des éoliennes"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Temb
Invité

ça sent quand même un peu le beau greenwashing… Et ils n’ont pas peur des mots “Nous nous sommes engagés en faveur d’une écologisation de l’environnement”.

Lionel-fr
Invité
Je trouve ce projet plein de bon sens : le système electrique indien est bien plus polluant que l’européen et le CO2 n’a pas de frontières. Si en plus , ce projet apporte des collaborations avec cette grande démocratie, cela ne peut que lui permettre de mieux maitriser sa production électrique et fort logiquement , faire baisser ses émissions En investissant là où le besoin est le plus crucial, le taux de Co2 évité par euro investi sera bien plus élevé qu’en europe … Je dirais même infiniment plus élevé car en Europe le CO2 évité sera égal à zero…… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Voilà Lionel qui nous dit qu’il vaut certainement mieux à choisir faire du renouvelable dans les pays à la croissance d’electricité forte, très carbonée et très polluante que (par exemple) dans les pays européens, en moyenne à la consommation stable, “peu” carbonée et “peu” polluante! On progresse! PS: ce qui ne veut pas dire qu’il ne faut rien faire en Europe.

wpDiscuz