Europe : 29,3 Mds d’euros pour le nouveau mécanisme d’interconnexion

Les députés européens ont adopté mardi, un accord conclu avec les États membres sur le nouveau mécanisme pour l’interconnexion en Europe (MIE), dont l’objectif est d’accélérer le financement pour achever des réseaux transeuropéens importants en matière de transports, d’énergie et de télécommunications.

Lors d’un vote distinct, les parlementaires ont également approuvé les lignes directrices du développement du réseau transeuropéen de transport (RTE-T).

Le MIE disposera d’un budget total d’environ 29,3 milliards d’euros (en prix constants de 2011) pour 2014-2020. Environ 23,2 milliards seront alloués au secteur des transports dans le but d’améliorer les connexions transfrontalières, d’éliminer les goulets d’étranglement et de compléter les réseaux. 5,12 milliards d’euros seront consacrés à l’énergie, afin de moderniser et d’étendre les infrastructures d’énergie et d’accroître la sécurité de l’approvisionnement. Un milliard d’euros sera également attribué aux télécommunications en vue d’encourager le développement des réseaux à large bande et les services numériques.

"Le MIE permettra d’accroître la mobilité des citoyens et d’améliorer les biens et les services dans l’ensemble de l’UE (…) en complétant les liens manquants dans les réseaux et en éliminant les goulets d’étranglement", a déclaré le rapporteur Dominique Riquet, l’un des trois rapporteurs pour le Parlement.

"L’instrument de financement contribuera au développement de chemins de fer et d’"autoroutes de la mer" durables. De plus, il améliorera l’interopérabilité, à un moment où les infrastructures se détériorent", a précisé le co-rapporteur Ayala Sender. Elle a souligné que les gouvernements devaient désormais relever ce défi.

"Ce nouvel instrument de financement peut révolutionner les choses", a commenté Adina Ioana Valean, rapporteur sur le financement de réseaux de l’énergie et de télécommunications. "Les fonds européens seront utilisés de la manière la plus efficace possible par le biais des instruments financiers, qui peuvent multiplier les fonds disponibles à l’origine", a-t-elle précisé.

Lignes directrices pour développer le réseau transeuropéen de transport

Lors d’un vote distinct, les députés ont adopté les lignes directrices fixant les principes communs et les priorités pour achever le réseau RTE-T, en reliant des villes et des ports importants. L’objectif est de créer un réseau transeuropéen de transports "route-rail-air-eau" efficace. "Le RTE-T (…) augmentera la cohésion économique, sociale et géographique dans l’Union et créera des emplois", a déclaré Georgios Koumoutsakos (PPE, EL), co-rapporteur sur le règlement du RTE-T.

"Le RTE-T et le mécanisme pour l’interconnexion en Europe proposent une véritable approche européenne pour le financement et le développement des transports, au lieu de l’éventail actuel d’approches nationales. Ils développeront les principales artères des transports en Europe et amélioreront l’accès des citoyens de l’UE aux infrastructures", a affirmé le co-rapporteur Ismail Ertug (S&D, DE).

** Résultat du vote : MIE adopté par 583 voix pour, 91 voix contre et 17 abstentions // RTE-T adopté par 546 voix pour, 104 voix contre, et 41 abstentions

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Europe : 29,3 Mds d’euros pour le nouveau mécanisme d’interconnexion"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Nicias
Invité

5,1 milliards, ça fait moins de 900 millions par an. De quoi financer une ligne comme la franco-espagnole et beaucoup plus si on ne s’amuse pas à enterrer les lignes là ou ce n’est pas nécessaire. C’est quoi une “autoroutes de la mer durable” ?

wpDiscuz