Eurostar s’engage à réduire ses émissions de CO2

Eurostar a déclaré vouloir collaborer avec plusieurs organismes de protection de l’environnement, en investissant dans des projets de compensation de ses émissions de CO2, "sans coût supplémentaire pour ses clients".

Le TGV transmanche a dévoilé aujourd’hui un programme "Voyage Vert" qui vise à réduire des émissions de CO2 de 25% par trajet et par voyageur d’ici 2012, tout en rendant ses voyages neutres en CO2 dès novembre.

Pour se faire, Eurostar compte installer des compteurs d’énergie sur les trains pour aider les conducteurs à conduire de manière plus économique, mettre en place de nouveaux contrôles pour l’éclairage, le chauffage et la climatisation, et prendre en compte les problèmes d’efficacité énergétique lors de la rénovation des trains à mi-vie.

Toujours selon la compagnie, un voyage en train entre Paris ou Bruxelles et Londres emettrait déjà 10 fois moins de CO2 qu’un voyage équivalent en avion.

Le programme "Voyage Vert" comprend aussi un plan d’action visant à minimiser l’impact environnemental de l’Eurostar.

Il prévoit une réduction de l’utilisation de papier via le billet électronique, et le tri ou le recyclage de tout ce qui est utilisé ou produit à bord : nourriture, vaisselle, éléments réfrigérants, uniformes, et même le recyclage de l’eau de nettoyage des trains.

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz