Evonik: un centre de recherche énergétique en Allemagne

Le 1er octobre 2008, un nouveau centre "Science-to-business" (S2B) de la multinationale Evonik [a vu] le jour à Marl (près de Münster, Land de Rhénanie du Nord-Westphalie). Ce centre, appelé Eco2, a pour but de transformer rapidement les résultats des recherches qui y seront menées en produits et prestations de services pour une mise sur le marché. Eco2 sera actif dans les domaines suivants : piégeage et valorisation du CO2, production et stockage de l’énergie, amélioration de l’efficacité énergétique des activités d’Evonik et de celle de ses clients.

Le centre sera financé d’ici 2013 à hauteur de 50 millions d’euros par Evonik. Des financements publics supplémentaires sont prévus, si bien que Eco2 représentera un investissement global de plusieurs centaines de millions d’euros. Il s’agit, grâce à ce centre, de rassembler sous un même toit toute les activités de recherche et développement dans le domaine de l’énergie. Eco2 travaillera également en coopération avec des établissements d’enseignement supérieur et des entreprises.

Avec cet outil, Evonik veut évaluer ses projets de recherche en permanence, afin de déterminer le plus tôt possible si un projet peut conduire à une future application industrielle. Le nouveau centre dispose déjà de 21 projets parmi lesquels :

  • l’absorption partielle du CO2 dans les fumées à l’aide d’absorbants, dans le but de valoriser le CO2 en le recyclant dans des nouveaux produits,
  • un procédé à moindre coût pour l’enrichissement en méthane du biogaz, en vue de son injection dans le réseau de gaz naturel,
  • des techniques innovantes de stockage de l’énergie, comme par exemple les batteries lithium-ion,
  • le développements de systèmes pour les bâtiments, afin d’exploiter au mieux les techniques d’isolation et de production d’énergie,
  • une technique à haute température (700°C) pour faire passer le rendement des centrales thermiques à charbon à plus de 50%.

Ce panel de projets sera évalué régulièrement. Ces évaluations permettront d’ajouter de nouveaux projets prometteurs ou de mettre un terme à ceux dont les chances de réussite sont jugées trop faibles. A Marl, Evonik établit ainsi son troisième centre S2B : les 2 premiers sont dédiés respectivement aux nanotechnologies et aux biotechnologies.

Actuellement, Evonik est en train de construire une centrale à charbon des plus modernes près de Duisbourg. La multinationale fait également partie des leaders en matière de production énergétique à partir de biomasse ou par géothermie. Evonik est présent dans plus de 100 pays, avec près de 43.000 employés. Ce groupe allemand a réalisé en 2007 un chiffre d’affaires d’environ 14,4 milliards d’euros.

[src : BE Allemagne numéro 405 (1/10/2008) – Ambassade de France en Allemagne / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/56134.htm]

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz