Exeltium : la CDC souscrit une obligation de 233 ME

Dans le cadre de l’opération Exeltium, pour la sécurisation d’un approvisionnement de long-terme en électricité de sites électro-intensifs en France, la Caisse des Dépôts a souscrit à une obligation de 233 millions d’euros sur une période de 17 ans.

Exeltium est une opération fondée sur un partenariat entre EDF et des sociétés industrielles de premier plan qui disposent de sites électro-intensifs en France. Il permet ainsi aux sites industriels de sécuriser un approvisionnement de long-terme en électricité à un prix prévisible.

Les autorités communautaires ont communiqué leur accord sur le montage en août 2008. Le projet a été mené sous l’impulsion d’Air Liquide, Arcelor Mittal, Arkema, Rhodia, Rio Tinto Alcan et Solvay. Ces six membres fondateurs ont été depuis rejoints par 20 autres actionnaires industriels.

Les volumes acquis par Exeltium auprès d’EDF par l’intermédiaire d’un accord de long terme seront entièrement revendus aux actionnaires-clients sur la base d’un contrat d’achat ferme (« take-or-pay »).

Le financement de l’opération comprend également une dette senior de 1,59 milliards d’euros syndiquée par les quatre banques françaises : BNP Paribas, CA CIB, Natixis et Société Générale, et souscrite également par six autres banques.

La transaction a été signée par l’ensemble des parties prenantes le 12 avril.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz