Enerzine

Expériences du CERN : « Une particule compatible avec le boson de Higgs »

Partagez l'article

A l’occasion d’un séminaire qui s’est tenu mercredi au CERN, les expériences ATLAS et CMS ont présenté leurs derniers résultats préliminaires concernant la recherche du boson de Higgs tant attendu. Les deux expériences observent une nouvelle particule dans la gamme de masses au voisinage de 125-126 GeV.

« Nous observons dans nos données des indices clairs d’une nouvelle particule, au niveau de 5 sigmas, dans la gamme de masses autour de 126 GeV. La performance remarquable du LHC et d’ATLAS et les efforts considérables qui ont été déployés nous ont conduits à ce résultat exaltant, a déclaré la porte-parole de l’expérience ATLAS, Fabiola Gianotti, mais il nous faut un peu plus de temps pour qu’il puisse être publié

« Ces résultats sont préliminaires, mais le signal de 5 sigmas observé au voisinage de 125 GeV est remarquable. Il s’agit effectivement d’une nouvelle particule. Nous savons que ce doit être un boson et qu’il s’agit du boson le plus lourd jamais observé, souligne le porte-parole de l’expérience CMS, Joe Incandela. Les conséquences sont considérables ; c’est précisément pour cette raison que nous devons être extrêmement rigoureux dans toutes nos études et vérifications. »

« Il est difficile de ne pas s’enthousiasmer, a indiqué le Directeur de la recherche du CERN, Sergio Bertolucci. Nous avions dit l’année dernière qu’en 2012, soit nous trouverions une nouvelle particule semblable au boson de Higgs, soit nous exclurions l’existence du Higgs du Modèle standard. Avec toute la prudence qui s’impose, nous nous trouvons, il me semble, à un croisement : l’observation de cette nouvelle particule nous montre la voie à suivre dans l’avenir pour mieux comprendre ce que nous observons dans les données. »

[DVID]

Les résultats présentés aujourd’hui sont qualifiés de préliminaires. Ils reposent sur les données recueillies en 2011 et 2012, les données de 2012 étant toujours en cours d’analyse. Ils devraient pouvoir être publiés vers la fin du mois de juillet. Une représentation plus complète des observations faites aujourd’hui se dégagera plus tard dans l’année, lorsque les expériences auront reçu du LHC davantage de données.

Il s’agira ensuite de déterminer la nature précise de la particule et son importance pour notre compréhension de l’Univers. Ses propriétés sont-elles celles qu’on s’attendait à trouver dans le boson de Higgs tant attendu, le maillon manquant du Modèle standard de la physique des particules ? Ou est-ce quelque chose de plus exotique ? Le Modèle standard décrit les particules fondamentales dont nous sommes faits, comme toute chose visible dans l’Univers, ainsi que les forces qui les unissent. Il s’avère toutefois que l’Univers visible ne représente pas plus de 4 % environ de l’ensemble. Une version plus exotique du boson de Higgs pourrait nous permettre de comprendre les 96 % de l’Univers qui restent obscurs.

Voir l’article "Le boson de Higgs expliquerait la taille de l’univers"

« Nous avons franchi une nouvelle étape dans notre compréhension de la nature, a déclaré le Directeur général du CERN, Rolf Heuer. La découverte d’une particule dont les caractéristiques sont compatibles avec celles du boson de Higgs ouvre la voie à des études plus poussées, exigeant davantage de statistiques, qui établiront les propriétés de la nouvelle particule ; elle devrait par ailleurs lever le voile sur d’autres mystères de notre Univers. »

Identifier formellement les caractéristiques de la nouvelle particule devrait prendre encore beaucoup de temps et exigera surtout un grand nombre de données.

 


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    8 Commentaires sur "Expériences du CERN : « Une particule compatible avec le boson de Higgs »"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    einstein30
    Invité

    il est regrettable que cette « decouverte »,pre-citee dans le titre ,soit devoilée dans ce forum sans savoir a quoi ça peut nous servir et surtout combien de Mds d’Euros cette « decouverte » a pu coûter a chaque citoyen francais? ;lorsque le gouvernement nous parle de serrer la ceinture ,il ne nous parle jamais des recherches scientifiques dont le budjet doit-etre « astronomique » ;

    Wavettore
    Invité
    The Progressive Science of Wavevolution reveals the existence of One God as it was not possible until now for Religions and traditional science. Wavevolution shows how the energy movement in atoms and in waves is identical. Thus, the Creation is revealed by one same movement. We can now define this behavior as One Law, or One Direction or also One Will since It remains unchanged from the beginning. The source of attraction between two opposite and complementary elements is the same Law or Will that provides for the existence of One Order in the Universe. All forms of energy in… Lire plus »
    Pi*rlarecherche
    Invité

    À Einstein30 : Quand on se sait pas on ne souffle pas.

    gaga42
    Invité

    Albert, tu nous l’a déjà dit hier, radoterais-tu?

    crolles
    Invité

    La recherche fondamentale sur l’xplication de notre univers est ce qu’il y a de plus noble et de plus excitant dans l’aventaure humaine. Bravo le CERN, c’est fantastique ! Cdlt

    Lionel_fr
    Invité
    9 milliards de dollars dont 60% payés par le CERN (à qui on doit le web sur lequel nous conversons notamment) Les 40% restants se partagent entre 608 institutions appartement à 113 pays différents. (cf wiki « LHC ») Les principaux contributeurs (financiers) du CERN sont: Allemagne 19.9% France 15.3% Royaume Uni 14.7% Italie 11.5% Espagne 8.5% Pays-bas 4.8% Suisse 3% Pologne 2.9% Belgique2.8% Suède2.8% Liste complète sur wiki « CERN » On note l’absence remarquable des Etats-Unis du Japon et de la Chine.. Chacun ayant ses propres projets concurrents. Il contribuent quand même aux expériences en ayant un statut « d’Observateur » (sauf la chine)… Lire plus »
    Tech
    Invité

    pour einstein30 j’oscille entre 2 impressions soit 12 ans et pas encore assez de neurones connectés, soit 82 ans (1930!) et plus assez de neurones connectés, dans les 2 cas, ne pas comprendre l’importance de la recherche fondamentale, c’est ne rien comprendre. excusez cet énervement, mais sur un site comme enerzine les discours d’einstein30 (les 2 posts sur le boson de higgs ) n’ont pas leurs place.

    beuhji
    Invité

    Voilà le statut de notre chère einstein30, donc @Tech c’est bien la deuxième option, et évidemment je ne ferai pas de commentaire sur le coût et les résultat des programmes nucléaires français qu’il s’échine à défendre 😉

    wpDiscuz