ExxonMobil rend son rapport de citoyenneté d’entreprise

Exxon Mobil Corporation a émis le 23 mai, son rapport « 2006 Corporate Citizenship Report (CCR) » qui décrit les efforts internationaux de la société relatifs à la performance économique, environnementale et sociale de ses exploitations, tout en aidant à satisfaire la demande mondiale en énergie.

Parmi les nouveaux ajouts au rapport 2006, on compte une description de l’approche adoptée par la société pour identifier et donner la priorité aux problèmes de citoyenneté d’entreprise les plus importantes pour l’entreprise, une présentation approfondie de l’approche adoptée par la société face aux risques posés par l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre, et les efforts pour renforcer les conditions et créer des opportunités dans les communautés du monde entier dans lesquelles la société a des exploitations. Le rapport comprend aussi un tableau de données comparatives de la performance pour les années 2003-2006.

Résumé des points importants du rapport :

En 2006, ExxonMobil a réalisé un record minimum de déversements dans l’environnement. La performance de 2006 représente une réduction de 21 % par rapport à 2005 et poursuit une tendance qui a résulté en une réduction moyenne de plus de 10 % par an depuis l’an 2000.

ExxonMobil a maintenant une participation dans environ 100 installations de cogénération dans plus de 30 sites répartis dans le monde entier ; leur capacité combinée est de 4300 MW d’énergie. La capacité actuelle de cogénération d’ExxonMobil réduit les émissions CO2 globales de plus de 10,5 millions de tonnes métriques par an. La quantité de CO2 réduite équivaut à éliminer 2 millions de voitures des routes des États-Unis.

ExxonMobil s’est engagée à déclarer les émissions de gaz à effet de serre (GHG) de ses exploitations. La société rapporte ces émissions depuis 1998. En 2006, elles étaient de 146 millions de tonnes métriques, une augmentation de 5,4 % par rapport à 2005 suite à des augmentations de production de pétrole en Afrique et à l’augmentation du volume de production de gaz naturel liquéfié hautement énergétique (LNG) produit dans les installations du Moyen-Orient.

— Dans le cadre du programme du changement climatique de l’institut « American Petroleum Institute », ExxonMobil s’est engagée à améliorer l’efficacité énergétique de 10 % entre 2002 et 2012 sur l’ensemble de ses raffineries américaines. La société est en bonne voie de respecter cet engagement non seulement aux États-Unis mais aussi dans le monde.

Ce rapport est disponible sur www.exxonmobil.com

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz