Enerzine

FERMENTALG : Accord dans la production de lipides par micro-algues

Partagez l'article

Des équipes de la Direction des Sciences du Vivant du CEA et Fermentalg, société spécialisée dans la bio-production de molécules chimiques à partir de micro-algues, ont annoncé la signature d’un contrat cadre de collaboration pluriannuel.

Cette coopération permettra de partager les résultats de Recherche et Développement des équipes du CEA avec Fermentalg. Ce partenariat porte sur le développement de la production de micro-algues en milieu hétérotrophe[1] et mixotrophe[2].

Selon le CEA, ce mode de production offre des rendements très supérieurs à la production en milieu autotrophe[3], notamment en maximisant la capacité des micro-algues sélectionnées à synthétiser des molécules, en particulier des lipides, par conversion de substrats carbonés d’origines diverses.

Précurseur en France de la bio-production de molécules chimiques à partir de micro-algues, Fermentalg dispose d’une grande avance technologique sur le plan européen. Les développements actuels et les résultats obtenus à ce jour lui permettent de viser une exploitation industrielle dans un horizon proche dans des domaines aussi variés que l’alimentation et la nutrition animale, les cosmétiques, la pharmacie, la chimie de spécialité ou de commodité, et les bioénergies.

Fermentalg entend accélérer encore son développement avec l’ambition affirmée de devenir le leader européen dans ce secteur, en accroissant ses capacités propres de Recherche et Développement tout en s’entourant des compétences externes les plus avancées comme celles développées par les laboratoires de la Direction des Sciences du Vivant du CEA.

Les recherches menées au CEA dans ce domaine portent principalement sur l’étude de micro-algues, des cyanobactéries et de certains protistes[4]. Les chercheurs ont beaucoup investi sur l’analyse du métabolisme et du génome de ces micro-organismes et tout particulièrement dans la perspective d’une production de lipides. Dans ce contexte, le CEA a choisi de faire de Fermentalg le partenaire privilégié.

L’accord, dont la négociation a été confiée à Christian Vincent, Responsable de la valorisation et des partenariats industriels pour la Direction des Sciences du Vivant du CEA et Paul Michalet, Directeur Finance, Stratégie et Business Développement de Fermentalg, fixe les conditions de collaboration pour une durée d’au moins 5 ans, ainsi que les conditions d’exploitation. Les deux partenaires sont désormais en mesure de partager toutes leurs connaissances respectives avec un objectif commun de mise sur le marché de procédés de production dans le cadre d’une exploitation industrielle par Fermentalg.

Pierre Calleja, fondateur et PDG de Fermentalg, commente : « Nous sommes très heureux de la signature de cet accord exclusif qui fait suite à des premières collaborations qui ont confirmé la forte complémentarité de nos expertises ainsi que notre capacité et notre volonté à créer de la valeur ensemble. Des étapes ont déjà été franchies et les programmes de recherche collaboratifs actuels doivent nous permettre de nous rapprocher rapidement du stade industriel sur les projets déjà lancés. Fermentalg confirme ainsi sa volonté de devenir le leader européen incontournable pour ce domaine. Enfin d’autres pistes scientifiques ont été d’ores et déjà été identifiées qui feront l’objet de co-développements sous l’égide de cet accord. »

Gilles Bloch, Directeur des Sciences du Vivant du CEA, ajoute : « Nous avons souhaité, à travers cet accord, concentrer nos efforts sur le partenaire qui nous paraît le plus à même d’émerger comme un acteur capable de faire naître une véritable filière industrielle européenne en alternative aux développements actuels américains et asiatiques. La vision de Fermentalg, la technologie développée, la vitesse de déploiement de cette société, associées à la qualité de son management et la solidité de son actionnariat ont été les facteurs qui ont conduit notre choix. »

[1] Milieu de culture dépourvu de lumière où les organismes produisent de la matière organique à partir de substrat carboné uniquement.
[2] Milieu de culture qui présente à la fois de la lumière et un substrat carboné.
[3] Milieu de culture qui présente de la lumière, du CO2 et de l’eau.
[4] Terme générique désignant tous les organismes unicellulaires végétaux ou animaux.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    2 Commentaires sur "FERMENTALG : Accord dans la production de lipides par micro-algues"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Guydegif(91)
    Invité

    Bonne continuation dans ces voies pour FermentAlg et ses équipes ! Un Cocorico dans ce domaine serait Sympa ! Boostons ! Let’s do it ! Yes they can ! A+ Salutations Guydegif(91)

    Pastilleverte
    Invité

    le côté très « communiqué de presse » (et pour cause, j’imagine…), que des bonnes nouvelles en perspective, avec pistes de productions variées (et pas que bioénergie), horizon industriel pas trop éloigné, coopération européenne avec leadership français, utilisation intelligente des « ressources » du CEA (mais oui !).

    wpDiscuz