Feux de forêts: un mois de juillet désastreux

Alors que la saison des feux de forêt vient à peine de commencer, les chiffres provisoires montrent que 3376 kilomètres carrés ont déjà été ravagés par les flammes en 2007, contre un total de 3585 kilomètres carrés en 2006.

Juillet 2007 est l’un des mois les plus catastrophiques jamais observés. C’est ce qui ressort des chiffres publiés par le système européen d’information sur les feux de forêt (EFFIS), géré par la Commission européenne, qui comporte un dispositif de préalerte et d’évaluation rapide des dégâts.

À la suite des alertes du mois de juin, signalant un risque élevé d’incendie dans des pays comme la Grèce et Chypre, la deuxième quinzaine de juillet a vu se multiplier les sinistres et les superficies dévastées par le feu en Bulgarie, en Croatie, en Grèce et en Italie.

Sur la seule base des images satellites, qui permettent d’obtenir une carte de tous les incendies d’une superficie supérieure à 50 hectares dans ces quatre pays, la superficie de terres brûlées s’élève déjà à un total de 2229 kilomètres carrés.

Les chiffres concernant d’autres pays également touchés par d’importants incendies, comme la Turquie et l’Albanie, doivent encore être intégrés dans l’EFFIS.

L’EEFIS maintient son alerte aux incendies de forêt pour les prochains jours. L’Europe du sud-ouest, relativement épargnée en juillet, a vécu un changement de situation radical, notamment au sud de la péninsule ibérique et dans les îles Canaries. Ces deux régions sont confrontées à une recrudescence des incendies, dont la prise en compte n’est pas encore assurée dans les chiffres de l’EFFIS, et à une menace qui reste élevée.

Par l’intermédiaire de la Commission européenne, l’Espagne a fait appel à la charte internationale «Espace et catastrophes majeures», qui vise à mettre à la disposition des populations victimes de catastrophes d’origine naturelle ou humaine un système unifié d’acquisition et de livraison d’images satellites.

L’EFFIS est un système d’information météorologique et cartographique par satellite mis au point par le «bras scientifique» de la Commission européenne, le Centre commun de recherche (CCR). Il a pour mission de fournir des informations quotidiennes aux États membres sur les risques d’incendie et d’évaluer le montant des sinistres.

En 2006, le Parlement européen a demandé une extension des services de l’EFFIS pour y ajouter la fourniture d’informations sur les incidences économiques et sociales des feux de forêt. Cet aspect est actuellement à l’étude.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Feux de forêts: un mois de juillet désastreux"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Baloo76
Invité
Depuis que le littoral européen brule joyeusement, comment constater sans amertume que personne dans la maison Europe n’a envisagé la constitution d’un corps de pompiers européen. S’il est vrai que dans le domaine de l’armement la mutualisation de la R&D doit permettre à un état d’obtenir deux frégates pour le prix d’une, il doit en être de même pour les avions canadairs qui font régulièrement défaut de la Grèce au Portugal. Standardisons les matériels, les procédures, les modes opératoires et la formation des personnels et donnons enfin à l’Europe un outil efficace ou pour une fois, l’interopérabillité et l’efficacité ne… Lire plus »
wpDiscuz