Fin annoncée des tarifs réglementés du gaz naturel pour les entreprises

L’annonce sur la possible fin des tarifs réglementés du gaz naturel pour les entreprises suscite un grand intérêt de la part des fournisseurs de gaz. Ceci marquerait un tournant majeur dans le processus de libéralisation des marchés initiés au début des années 2000 et créerait des conditions de concurrence satisfaisante pour les clients.

Daniel Fava, Directeur Général d’eni Gas & Power France s’exprime sans détour sur le sujet encore considéré comme tabou dans l’hexagone :

"Afin de se mettre en conformité avec les demandes de la Commission Européenne, le gouvernement français a déposé un amendement devant l’Assemblée Nationale pour insérer dans les codes de la consommation et de l’énergie la fin de l’éligibilité aux tarifs réglementés de gaz pour les consommateurs non domestiques (avec quelques dérogations). Le calendrier prévisionnel prévoit une prise d’effet au 31 décembre 2014 pour les consommateurs de plus de 200 GWh et au 31 décembre 2015 pour les consommateurs de plus de 30 GWh."

Un marché encore faiblement ouvert

"Si depuis plusieurs années, les grands acteurs industriels ont été convaincus de l’intérêt de quitter les « tarifs historiques » du gaz naturel pour profiter des opportunités offertes par le marché libre, une majorité des entreprises, syndics et collectivités n’a pas encore franchi le pas."

"Presque 10 ans après l’ouverture du marché, seules 30% des entreprises ont quitté leur fournisseur historique de gaz naturel pour profiter des opportunités offertes par le marché libre. Comment expliquer ce faible pourcentage ?"

"Il existe plusieurs facteurs : la méconnaissance des clients quant à la possibilité de changer de fournisseur de gaz naturel mais aussi la potentielle confusion générée par le « branding » des acteurs de la chaîne de valeur gazière (GRTgaz pour le transport, GrDF pour la distribution et GDF pour la commercialisation). L’échec de l’ouverture du marché de l’électricité pour les industriels (prix supérieur au tarif réglementé puis création du Tartam…) n’a pas non plus été le meilleur promoteur du processus d’ouverture pour le gaz. Enfin, le marché des professionnels, par essence plus diffus que celui des industriels, requiert une organisation totalement différente de la part des fournisseurs. Les forces de vente et les systèmes d’information à développer pour atteindre un niveau satisfaisant de productivité représentent une barrière à l’entrée non négligeable pour un nouvel entrant. Pendant plusieurs années, le nombre restreint d’acteurs sur ce marché n’a ainsi pas favorisé son ouverture."

"La fin « annoncée » des tarifs réglementés pour les clients de plus de 200 MWh/an a permis aux acteurs du gaz sur le marché des grands industriels de développer leurs activités sur ce segment, en multipliant leurs offres. Aujourd’hui, grâce à cette relative ouverture à la concurrence, des solutions plus compétitives mais aussi plus adaptées aux besoins des clients sont proposées, tant en termes de produits que de services."

"Afin d’être pertinents, les fournisseurs devront se différencier de leurs concurrents et mettre à disposition de leurs clients des services de qualité. La fin de l’éligibilité aux tarifs réglementés doit ainsi permettre d’approfondir ce changement structurel du marché et permettre aux clients de bénéficier de toujours plus d’innovation."

"Ce nouveau pas législatif vers la libéralisation des marchés doit permettre aux clients desaisir toutes les opportunités qui pourront leur permettre d’optimiser leur budget gaz. Surtout, il est important pour les clients de commencer dès à présent à étudier les offres du marché et devenir acteurs de leurs achats afin de choisir la solution la plus adaptée à leurs besoins."

"Il est donc essentiel de mettre en place une communication pédagogique à destination des consommateurs, traditionnellement clients des acteurs historiques, pour leur permettre d’anticiper la disparition des tarifs réglementés, de s’informer sur les offres proposées par le marché libre, et de choisir celles qui leur conviennent le mieux."

 

Un aperçu des offres ENI : ICI

Comparateur D’ENERGIE : ICI

Gaz moins cher : ICI

 

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz