First Solar : 2 gigawatts dans le désert de Chine

Le gouvernement chinois a signé avec l’américain First Solar un protocole d’accord portant sur la construction d’une centrale solaire d’une puissance de 2 gigawatts dans la ville chinoise d’Ordos, en Mongolie intérieure.

La construction de la centrale solaire s’étalera sur plusieurs années. La phase 1 consistera en la réalisation d’un projet pilote de 30 MW, qui débutera le 1er juin 2010. Les phases 2, 3 et 4 porteront respectivement sur des productions de 100 MW, 870 MW et 1 000 MW. Les phases 2 et 3 seront terminées en 2014 et la phase 4 en 2019.

"Cet engagement majeur en faveur de l’énergie solaire est le fruit des politiques énergétiques progressistes adoptées par la Chine afin de créer un marché durable pour le solaire et de défendre le futur d’une Chine peu émettrice en CO2" a déclaré Mike Ahearn, Président de First Solar, lors de la cérémonie de signature.

L’énergie solaire qui sera produite sur ce site bénéficiera d’un tarif préférentiel garanti sur le long terme.

"La politique chinoise de soutien de l’énergie solaire sera clé dans la réussite du projet » a souligné M. Ahearn. "Cette politique gouvernementale visionnaire permet, en effet, la création d’un marché de l’énergie solaire solide et le déploiement d’un projet de cette taille. A son tour, ce projet va permettre le développement d’une véritable « parité réseau», c’est à dire l’ancrage sur la durée d’une énergie solaire compétitive, dont les coûts se rapprocheront de ceux des énergies traditionnelles."

Le protocole d’accord prévoit que durant la mise en œuvre des phases initiales du projet, First Solar pourra étudier attentivement sa collaboration avec les sites de production fournisseurs d’Ordos ainsi que la possibilité de développer des modules, afin de soutenir son investissement initial. First Solar a également l’intention de favoriser l’expansion en Chine des chaines de production de panneaux photovoltaïques à couches minces et de structures de recyclage des panneaux photovoltaïques après utilisation.

"Nous sommes très heureux d’être les partenaires d’un des leaders mondiaux de l’industrie solaire pour un projet d’une telle envergure qui va permettre à la ville d’Ordos de réduire drastiquement ses émissions de CO2", a commenté Cao Zhichen, maire adjoint du Gouvernement Municipal d’Ordos. "Les discussions avec First Solar sur l’éventuelle construction d’une usine en Chine prouvent aux investisseurs qu’ils peuvent investir en Chine en toute confiance dans les technologies les plus avancées."

D’après les analystes, la société First Solar devrait produire en 2009 l’équivalent de 1100 MW de cellules solaires, soit plus du double produits en 2008 avec 503 MW. Le coût de production de la société serait descendu à 0,89 $ du Watt crête au second trimestre 2009, grâce notamment au procédé de production en couche mince.

[image First Solar]

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "First Solar : 2 gigawatts dans le désert de Chine"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Guydegif(91)
Invité
…ça fera autant de charbon brûlé et de GES en moins ! En plus d’être le développeur éolien le plus prolifique…les voilà partis pour faire pareil au niveau du PV ! Trsè Bien ! Vu la taille du territoire, de la population et des besoins, les opportunités de Soleil et de déserts, la démarche de la Chine est judicieuse ! Celle de First Solar aussi, même si un transfert de technologie va être incontournable….Tant que ça reste chez eux pour chez eux, c’est OK pour le reste du monde, mais qd ce sera fab. chez eux pour le reste du monde, on pourra… Lire plus »
marcob12
Invité
Pourquoi ce choix des chinois qui semblent disposer de l’expertise pour construire ces centrales et du volume de production des panneaux en “local” ? Il est possible qu’ils ne maîtrisent pas assez le sujet pour aller directement au GW en 5 ans. Il est possible qu’ils aient d’autres projets et veulent donc se garantir un approvisionnement via “Firstsolar” qui vient de passer le GWc en capacité annuelle de production. Ce me semble l’hypothèse la plus probable, car s’ils étaient aussi volontaire dans le solaire que dans le domaine éolien ils pourraient très vite déborder les capacités mondiales de production de… Lire plus »
marcarmand
Invité

Il y a une ambiguité dans la dernière phrase de l’article. Je pense que c’est le prix du Watt crête installé qui est de 0.89 $, et non le prix du Watt crête produit. Si ce prix est confirmé, cela parait très compétitif avec le nucléaire type EPR, environ 5 à 7 € du Watt crête installé (Cf Enerzine du 1/9/09, EPR OL3)

fx26150
Invité

il me semble que se soit 0.89 du Wc produit et non installé. Même avec des économies d’échelle et une MO “chinoise”, on en est loin.

Dan1
Invité

Où avez vous trouvé un coût compris entre 100 et 300 Euros le MWh pour le nucléaire (hors démantèlement) et comment le calculez vous en détail ? 

Bullion
Invité

Dans mon métier, j’ai l’occasion d’acheter des cellules PV. Je suis dubitatif sur le cout annoncé pour le 2eme semestre par First Solar, aujourd(hui, malgrès des stock pléthoriques, les meilleures offres sont à peu près le double.   En ce qui concerne les capacités des fournisseurs chinois, il vaut mieux employer le présent que le futur…

Guydegif(91)
Invité

…à propos ”présent” on en est où sur First Solar et la Chine en sept.2010? et les coûts annoncés il y a un an sont devenus quoi dans les faits? Une réactualisation de la situation autour d’Ordos et du PV serait la bienvenue. A+ Salutations Guydegif(91)

wpDiscuz