First Solar doublera sa capacité de production en 2012

First Solar a annoncé ses plans pour construire deux nouvelles installations de modules photovoltaïques à couche mince, qui ont pour objectifs d’augmenter de presque 500 MW la capacité de production annuelle de la compagnie.

Les installations qui seront construites aux États-Unis et au Vietnam devraient être achevées en 2012 et devraient créer environ 1200 emplois.

Les nouvelles installations vont renforcer les capacités supplémentaires de production annoncées antérieurement, dont les huit lignes de l’installation de Kulim en Malaisie, les quatre lignes de Francfort-sur-Oder en Allemagne et les deux lignes de Blanquefort en France.

Plus tôt cette année, la compagnie a achevé l’expansion de son site de production de Perrysburg dans l’Ohio. Ce dernier est le centre majeur d’ingénierie, de recherche et de développement de First Solar et emploie plus de 1 100 des 1 500 associés de First Solar basés aux États-Unis. Combinées avec les expansions annoncées antérieurement, les nouvelles installations vont presque doubler la capacité de production qui va passer de 1,4 GW en 2010 à plus de 2,7 GW en 2012.

« Ces expansions vont répondre à la demande croissante du marché américain tout en respectant notre feuille de route visant à réduire les coûts d’une énergie solaire propre et durable », a déclaré Rob Gilette, PDG de First Solar. « Des politiques publiques efficaces permettent une visibilité à long terme et favorisent des marchés durables. »

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "First Solar doublera sa capacité de production en 2012"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Sgroumpf
Invité

l’usine qu’on nous annonce à Bordeaux représentera donc 3,7% de la capacité de production de First Solar. Qui a parlé de gadget ?

renewable
Invité
Evidement que c’est un gadget! Vous avez vu l’objectif français en solaire? C’est une blague! Un objectif minable, à peine 10% de l’objectif allemand, et assorti de contraintes incroyables, d’une insécurité juridique sans pareille et de revirements gouvernementaux incessants. Comment voulez-vous qu’un secteur industriel émerge dans ces conditions? Impossible, l’incapacité des politiques et la méconnaissance de la majorité sur le dossier mènent les quelques courageux à avoir tenté l’aventure industrielle droit vers la faillite. Et on bassinait avec “l’ambition de devenir leader, de devenir exportateur dans le solaire”! Une vaste fumisterie, on va juste gaspiller du temps et de l’argent.… Lire plus »
20syl
Invité

la question c’est de savoir si les gens vont vouloir acheter du first solar… leurs prix restent prohibitifs au vu de l’efficacité. Les Allemands commencent à s’en détourner même pour les projets au sol au profit des producteurs chinois de crystralline, et vu la baisse des tarifs en Allemagne en janvier, il y a de fortes chances que le marché européen se retrouve inondé par l’offre des installateurs allemands qui auront acheté trop de first solar. Augmentation de la production de first solar en Allemagne, en France, et en Asie… je me demande ce qu’ils vont faire de leurs panneaux..

wpDiscuz