Enerzine

First Solar rejoint le projet Desertec

Partagez l'article

First Solar a annoncé mardi avoir rejoint le projet Desertec en tant que partenaire associé pour démontrer le potentiel de l’énergie solaire photovoltaïque (PV) à fournir une énergie renouvelable à grande échelle, par l’exploitation du soleil du désert.

First Solar devient la première entreprise dédiée entièrement au photovoltaïque à s’associer à Desertec. Le projet vise à fournir une part significative de l’électricité du Moyen Orient, d’Afrique du Nord ainsi qu’en Europe d’ici 2050, via un réseau de sources énergétiques éoliennes et solaires.

« Nous sommes ravis de travailler avec Desertec pour démontrer le potentiel des énergies renouvelables – et du photovoltaïque en particulier – à fournir une énergie propre et fiable aux populations d’Afrique, du Moyen-Orient et d’Europe » affirme Stephan Hansen, Directeur Général de First Solar GmbH, la filiale de First Solar en charge des ventes et du service aux clients pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique.

En tant que partenaire associé à Desertec pour une première période de trois ans, First Solar apportera son expérience des projets photovoltaïques de grande ampleur dans le cadre des groupes de travail de Desertec et contribuera à établir les bases des projets de référence et à élaborer un plan de déploiement. Les fondateurs de Desertec ont intégré au projet d’autres acteurs majeurs du secteur des énergies renouvelables, notamment solaires et éoliens, ainsi que des distributeurs d’électricité.

First Solar a déjà construit des sites de production d’énergie solaire de grande ampleur dans des zones désertiques, notamment aux Etats-Unis et dans les Emirats Arabes Unis. First Solar prépare également la construction d’un site de production d’énergie solaire de 2 gigawatts à Ordos en Mongolie Intérieure.

Une des caractéristiques de First Solar est sa technologie de panneaux solaires à couche mince qui permet un rendement énergétique supérieur même dans les conditions de chaleur du désert.

« En tant que technologie très performante, qui demande peu de maintenance, peut être déployée par étapes et fournit rapidement de l’énergie, le photovoltaïque est un complément idéal aux autres énergies renouvelables déjà représentées dans le projet Desertec » estime M. Hansen.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    2 Commentaires sur "First Solar rejoint le projet Desertec"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Lord predator
    Invité

    DESERTEC n’est pas censé être constitué de centrale solaire … thermique. Le photovoltaique n’est pas vraiment approprier pour être déployer dans le désert non ? Surface extremement importante, tempête de sable, coût … étrange.

    Vinc 33
    Invité
    Le propre de la technologie First Solar est d’être une couche mince à base de Tellurure de Cadmium. En soit c’est stable, mais le risque de libéré du Cadmium dans l’environnement en cas de surchauffe et d’incendie de la centrale est réel. D’autant plus que le recyclage de ce panneaux n’est pas encore maîtrisé. Pour ce qui est de la production, le rendement des couches minces First Solar tourne autour de 9%, alors que les panneaux silicium dépassent les 15%. Une technologie silicium sur trackers serait hautement plus performante que ces couches minces. C’est pas parcequ’il y a de la… Lire plus »
    wpDiscuz