Enerzine

Fondations flottantes : IDEOL trouve un financement de 7 ME

Partagez l'article

La société IDEOL, spécialisée dans la conception et l’installation de fondations flottantes pour l’éolien en mer a annoncé la clôture d’une nouvelle phase de financement pour l’industrialisation de sa solution reposant sur le brevet Damping Pool.

A cette occasion, la société se renforce avec l’entrée de 2 fonds d’investissement à son capital**. Cette augmentation de capital est notamment destinée à financer la réalisation d’un démonstrateur en mer de 2 MW développé en partenariat avec le fabricant d’éoliennes Gamesa et l’Université de Stuttgart.

Elle complète un financement de la Commission européenne issu du 7ème Programme-cadre de recherche et de développement technologique dans le cadre du projet européen FLOATGEN, projet incluant une dizaine de partenaires et disposant d’un budget total de 36 millions d’euros pour la réalisation de deux démonstrateurs.

La solution de fondations flottantes développée par IDEOL marque une rupture technologique sur le marché en forte croissance de l’éolien en mer. Compatible avec les éoliennes actuelles sans modification et compétitif dès 35-40 mètres de profondeur, la fondation flottante IDEOL s’inscrit dans la continuité du marché actuel reposant sur des fondations posées au sol. Elle permet cependant de s’affranchir de la contrainte de profondeur, à la recherche des sites les plus ventés et présentant le moins de conflits d’usage. Elle est ainsi particulièrement adaptée au contexte français disposant d’une ressource en vent exceptionnelle en Europe, mais dans des zones profondes.

"Les marchés sur lesquels nous évoluons sont très capitalistiques et la capacité à mobiliser diverses sources de financements, publiques et privées, est un facteur discriminant de réussite. Par cette levée de fonds auprès de deux gestionnaires de référence et l’obtention de financements européens, IDEOL confirme le savoir-faire unique de la société, la pertinence de la technologie développée et sa capacité à financer son ambitieux programme de développement" a déclaré Pour Paul De La Gueriviere, Président d’IDEOL.

"Le déploiement de l’éolien en mer devra passer dans les prochaines années par des solutions de fondations flottantes à la fois performantes et présentant des coûts de fabrication et de maintenance réduits : la solution développée par IDEOL est à ce jour la seule qui nous semble pouvoir résoudre cette équation complexe. Notre décision d’investissement a été renforcée par la qualité de l’équipe d’entrepreneurs, tant par sa maîtrise technique que sa capacité à fédérer autour d’elle de grands acteurs internationaux" a commenté Benjamin Wainstain, directeur d’investissement de Demeter Partners.

De même pour Pascal Voulton, Président du Directoire de Sofimac Partners a ajouté : "L’expérience de l’équipe fondatrice et sa vision du marché de l’éolien ont convaincu Emergence Innovation 1 d’investir. L’innovation proposée permettra le déploiement industriel de fermes éoliennes dans des zones maritimes profondes présentant des contraintes d’exploitation fortes. La solution technologique développée permettra de s’affranchir des limites actuelles et contribuera à terme à la fourniture d’une électricité verte à un coût compétitif. L’entreprise dispose de tous les atouts pour capter la croissance du marché de l’offshore : une technologie de rupture, une équipe expérimentée et une vraie vision stratégique."

** FCPR Demeter 3 Amorçage géré par Demeter Partners, la plus importante société de capital investissement dédiée aux investissements « verts » en Europe, et le FCPR Emergence Innovation 1 géré par Sofimac Partners et Soridec.


Partagez l'article

 



             

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    1 Commentaire sur "Fondations flottantes : IDEOL trouve un financement de 7 ME"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Stephsea
    Invité

    Encore du journalise d’attaché de presse. Dommage… A terme cela ne fait que décridibiliser ce secteur émergeant. Il est très prometteur et très technologique mais se résume ici à « très capitalistique », autrement dit très rentable pour quelques individus grâce à nos subventions publiques. Tout ce blabla de cocktail chicos peut paraitre un peu court termiste et contradictoire, non? Citons d’autres projets très avancés : Winfloat de Principle et Winflo de Nas&Wind/DCNS.

    wpDiscuz