Enerzine

Fonds chaleur : retour sur 6 ans de succès économique

Partagez l'article

Le réseau de chaleur inauguré vendredi 19 décembre par le Grand Dijon doit permettre de chauffer les logements collectifs et les bâtiments publics d’un large quart nord-est de l’agglomération.

Cette installation, alimentée par une chaufferie biomasse et l’usine d’incinération est soutenue par le Fonds chaleur. À terme, 30 kilomètres de tuyaux fourniront une chaleur à la fois économique et écologique (économie de 36 000 tonnes de CO2 par an), mais aussi de l’activité puisque 20 emplois directs et indirects sont créés pour l’approvisionnement en biomasse et l’exploitation des installations.

Le Fonds Chaleur : un succès écologique et économique

Doté de 1,12 milliard d’euros sur la période 2009-2013, le Fonds Chaleur a permis une véritable accélération des projets de production de chaleur renouvelable (biomasse, géothermie, solaire) avec près de 3 000 installations financées en collectivités et dans le secteur industriel, tertiaire et agricole pour une production totale de 1,4 Mtep/an. En détails, entre 2009 et 2013 :

  • 530 réseaux de chaleur ont été créés ou étendus,
  • 665 projets biomasse,
  • 16 projets biogaz,
  • 265 projets géothermie,
  • et près de 1 400 installations solaires ont été soutenus.

L’appel à projets Biomasse Chaleur Industrie Agriculture Tertiaire, dédié aux projets biomasse des entreprises avec une production de chaleur de 1 000 tep/an, a permis en particulier une véritable accélération de l’utilisation de chaleur renouvelable dans l’industrie.

Avec 54 installations en fonctionnement, la production thermique annuelle à partir de biomasse est de 263 000 tep et devrait passer à 634 000 tep en 2017 avec la réalisation des projets en cours.

L’appel à projets 2014/2015 est ouvert jusqu’au 30 janvier 2015.

Fonds chaleur : retour sur 6 ans de succès économique

Le Fonds Chaleur en 3 questions

Qu’est-ce que le Fonds chaleur ?

Lancé en 2008, le Fonds chaleur est l’outil essentiel pour atteindre 23% d’énergies renouvelables en 2020 et réduire la facture énergétique et les émissions de gaz à effet de serre : il est destiné à soutenir financièrement le développement de la production de chaleur à partir d’énergies renouvelables ou de récupération.

A qui s’adresse-t-il ?

Ce fonds est à destination des entreprises (secteurs primaire, secondaire et tertiaire) et des collectivités. Il leur permet de réduire leurs coûts de fonctionnement et leurs impacts environnementaux.

Pour quels types de projets ?

Les projets concernant les installations biomasse industrielles de grande taille (> 1 000 tep/an), couplées ou non à d’autres énergies renouvelables ou de récupération sont gérés dans le cadre de l’appel à projets national annuel BCIAT.

Les autres projets (biomasse, solaire thermique, géothermie, biogaz, récupération de chaleur fatale) sont gérés au niveau régional par les directions régionales de l’ADEME, en synergie avec les Conseils Régionaux.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz