Enerzine

Fonds de recherche : l’Ademe fait le point

Partagez l'article

Doté de 400 millions d’euros, le fonds démonstrateur de l’Ademe comptera bientôt un an d’existence. A l’occasion d’un point presse, l’Agence de l’Environnement est revenue sur le fonctionnement de ce fonds, et sur son programme de soutien aux innovations.

Le Fonds démonstrateur de recherche

Le Fonds démonstrateur de recherche, créé par le Grenelle de l’environnement et attribué à l’ADEME, a pour but de favoriser les ruptures technologiques nécessaires pour atteindre l’objectif du facteur 4. Ce fonds est doté de 400 millions d’euros sur 4 ans.

Il permet de réaliser et d’expérimenter des technologies afin de les optimiser, de valider leur faisabilité et leurs performances. 3 domaines de recherche prioritaires ont été identifiés par le Grenelle: le transport, l’énergie et l’habitat.
 
Pour chacun de ces domaines, les experts de l’ADEME identifient les besoins et les axes de recherche. Analyses et recommandations sont regroupées dans une feuille de route. L’ADEME lance ensuite des Appels à Manifestation d’Intérêt (AMI).

3 AMI ont été lancés depuis la mise en place du Fonds en juillet 2008 : véhicules décarbonés, stockage de CO2, biocarburants de 2è génération. 14 projets ont été validés par le comité de pilotage du fonds, et 4 sont en cours d’instruction. Au total, les 3 AMI représentent un budget de R&D de 785 M€ pour une aide potentielle de l’ADEME de 206 M€.

L’Ademe financera 11 projets de véhicules décarbonés, pour 75 millions d’euros, ainsi que 2 projets de biocarburants de deuxième génération (40 millions d’euros), et 5 projets de captage de CO2, pour 100 millions d’euros.
 
Le soutien aux éco-technologies

En parallèle du Fonds démonstrateur de Recherche dont les projets se situent sur le long terme, l’ADEME soutient les innovations destinées à réduire la pression sur les ressources naturelles et d’améliorer la compétitivité et la croissance des entreprises. L’Agence a adopté en 2008, un nouveau système d’aide à la R&D et à l’innovation qui met l’accent sur la recherche dans les PME et la recherche partenariale.


Partagez l'article

 



             

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    1 Commentaire sur "Fonds de recherche : l’Ademe fait le point"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    marcob12
    Invité
    Assez surréaliste de voir l’ADEME financer des projets de biocarburants (on sait qu’une utilisation en moteur thermique est une aberration et que même  une utilisation en génération électrique est discutable selon les filières) et soutenir des projets de captage/stockage du CO2. L’essentiel du CO2 émis chez nous l’est via des sources diffuses (le CCS est pour les grosses centrales thermiques à hydrocarbures) dont le CO2 ne peut être récupéré. L’électrification du parc automobile fera plus et mieux pour diminuer nos émissions que ces projets (vu notre parc électrique), sans parler d’une gestion fine du réseau qui aboutit à supprimer des… Lire plus »
    wpDiscuz