Fonds souverains : après Total, c’est au tour de BP

La firme pétrolière britannique BP (British Petroleum) par l’intermédiaire d’un porte-parole a fait savoir qu’un investisseur chinois (dont l’identité n’a pas été révélée), a acquis une participation de deux milliards de dollars dans le groupe.

Le montant injecté représente un peu moins d’1% du capital de BP.

Selon le Daily Telegraph, il s’agirait du même fonds public chinois qui est récemment entré au capital du français Total pour un montant d’1,9 milliards d’euros. Le Safe (pour China’s State Administration of Foreign Exchange) est une administration d’Etat chargée de gérer la majeure partie des réserves de changes de la République populaire.

La semaine dernière, le Financial Times avait signalé dans ses colonnes que les réserves de changes du SAFE atteignaient 1 680 milliards de dollars (1 059,4 milliards d’euros) et que cet organisme avait déboursé environ 2,8 milliards de dollars (1,76 milliard d’euros) pour s’octroyer 1,6 % de capital dans le groupe Total.

Enfin, le Daily Telegraph indique que le gouvernement britannique a été informé de cette participation dans BP et suivrait avec attention l’évolution du dossier.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz