France / Espagne : la ligne THT déclarée d’utilité

Le projet de ligne électrique à très haute tension reliant le poste de « Baixas » (Perpignan) à la frontière espagnole a été déclaré d’utilité publique par arrêté publié au Journal Officiel le 4 mai 2011.

Dans le prolongement de l’accord signé entre les chefs de Gouvernement à Saragosse le 27 juin 2008, le projet de renforcement de l’interconnexion électrique entre la France et l’Espagne consiste en la réalisation d’une liaison souterraine de deux fois 1000 mégawatts. La ligne électrique, qui franchit les Pyrénées par un tunnel dédié, a une longueur totale d’environ 60 km (dont 35 km côté français dans le département des Pyrénées-Orientales).

Cette nouvelle ligne permettra de porter de 800 à 2.800 MW la capacité des échanges entre la France et l’Espagne.

Il s’agit là d’un renforcement considérable contribuant à la sécurisation des réseaux et de l’approvisionnement des deux pays, en particulier en cas d’événement climatique majeur. Par ailleurs, cette ligne devrait permettre d’optimiser les parcs de production des deux pays et favoriser le développement des énergies renouvelables intermittentes comme l’éolien et le solaire.

Ce projet qui a fait l’objet d’une concertation approfondie avec les populations concernées apporte les réponses aux inquiétudes, notamment environnementales, qu’il a pu susciter. Il s’agira en effet d’une ligne en courant continu, construite en souterrain sur toute sa longueur et qui tirera profit des infrastructures déjà existantes (autoroute, ligne à grande vitesse) afin de minimiser ses impacts sur l’environnement.

Ce projet a été classé projet prioritaire de l’Union européenne. Il a bénéficié à ce titre d’un financement à hauteur de 225 millions d’euros dans le cadre du Plan de relance européen, pour un coût total estimé de l’ordre de 700 millions d’euros.

Le ministre de l’énergie Eric Besson rencontrera son homologue espagnol à Madrid le 23 mai prochain. Il tracera avec lui la feuille de route pour les prochaines étapes du chantier et pour le développement de l’interconnexion entre les deux pays, qui doit être portée à 4000 MW en 2020 conformément au plan européen à dix ans.

[ Credit image : RTE – DICAP ]

 

Voir aussi :

La ligne THT franco-espagnole sera entièrement enterrée

L’interconnexion franco-espagnole adoptée

Une ligne électrique entre la France et l’Espagne

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz